in

J'adoreJ'adore MerciMerci J'aimeJ'aime

Accus, les bons gestes pour les préserver, vous préserver

Outre le fait qu’il joue le rôle principal dans la vape, l’accu est primordial dans la restitution d’une vape safe, durable et fiable. Mais no stress, je n’ai pas rédigé cette revue dans l’optique de vous faire griller les neurones avec des explications techniques réservées aux érudits. Non, je tiens juste à vous rappeler quelques gestes simples mais essentiels pour bien respecter vos accus.

Je n’ai pas non plus l’intention d’énumérer les caractéristiques des différents accus proposés par le marché de la vape, d’autres, comme Mooch, font ça de manière exceptionnelle en prenant soin de bien les tester dans toutes sortes de conditions, même les plus extrêmes.

  • Comment choisir le bon accu

Le premier conseil que je puisse vous donner, dans la logique, concerne le bon choix d’acquisition de vos sources d’énergie. Choisissez toujours une marque d’accu approuvée et privilégiez des accus à plus haut taux de décharge (Ampères) que peuvent exiger vos montages habituels. Surtout que qui sait, votre vape risque d’évoluer vers des montages plus “gourmands”. Si votre box ne possède pas un ampèremètre intégré, pas de panique, je suis là pour vous rappeler une formule simple de la loi d’Ohm qui vous permettra de vite connaitre l’intensité demandé par votre config réglages/montages.

I=U/R  donc, la valeur de l’Intensité (exprimée en Ampère) se calcule en divisant U, la tension (exprimée en Volt) par R, la résistance (exprimée en Ohm symbolisé par ) . Concrètement, vous prenez la valeur de la tension (Volts) à laquelle vous avez l’habitude de vaper, vous la divisez par la valeur de la résistance de votre montage (reconstructible) ou de votre résistance toute faite (clearo) et vous obtenez la valeur du courant de décharge (Ampère).

En pratique et à titre informatif, voici quelques petits exemples variés :

1° Configues MTL :

–  Vape à 4,2 Volts pour une résistance de 1,20 : (4,2 : 1,20 = 3,5), cette configue demandera donc un courant de décharge de 3,5 Ampères en continu.

5,00 Volts / 2,5Ω : (5,00 : 2,5) = 2,00 Ampères

2,62 Volts / 0,49: (2,62 : 0,49) = 5,35 Ampères

– 3,39 Volts / 0,80: (3,39 : 0,80) = 4,23 Ampères

2° Configues DL / RDL :

4,20 Volts / 0,30Ω : (4,20 : 0,30) = 14,00 Ampères

3,30 Volts / 0,20Ω : (3,3 : 0,20) = 16,50 Ampères

3,70 Volts / 0,18Ω : (3,7 : 0,18) = 20,55 Ampères

4,00 Volts / 0,16Ω : (4,00 : 0,16) = 25,00 Ampères

3,80 Volts / 0,12Ω : (3,80 : 0,12) = 31,66 Ampères

  • Bien trier ses accus

Dès réception et après avoir effectué une première charge permettant de contrôler la bonne fonctionnalité de vos nouvelles sources d’énergie (il n’est pas rare de voir un nouvel accu défect), n’hésitez pas à étiqueter vos accus ou choisir des Wraps (gaine thermorétractable isolant l’accu) distincts par paire d’accus ! Si vous vapez sur une box dual accu, cela vous permettra de vous y retrouver dans vos paires d’accus et de respecter les cycles de charge/décharge de ces binômes.

  • Pas de mélange, question d’équilibre

N’utilisez pas, occasionnellement, un de vos accu dédié à une box dual pour vaper sur une single accu, ça déséquilibrerait le fameux cycle de charge/décharge entre les 2 accus. Sauf, bien entendu, si vous utilisez en alternance vos 2 accus pour alimenter votre box single.

Un déséquilibre de cycles de charge/décharge entre 2 accus engendrera inévitablement une différence de dégradation, et de performances entre ces 2 accus. Ce déséquilibre, en utilisation dual, risque de méchamment perturber le bon fonctionnement de la box puisque l’accu plus frais essayera de compenser le manque de performances du plus dégradé. Certains chipsets de box électro dual accus ne supportent pas une différence de performances entre deux accus et risquent d’afficher intempestivement “Battery Low” en cours de vape ou ne permettront carrément plus de vaper en dessous de 50% de charge.

N’utilisez jamais 2 accus aux caractéristiques ou de marques différentes pour alimenter une box dual accu!!!

  • La charge, ce qu’il faut savoir

Sachez qu’une charge à 1A (1000 mA) est considérée comme une charge rapide (oui, oui) ne permettant pas une charge optimale et fausse donc la valeur de la charge optimale réelle. Il y a une grosse différence entre ce qui est autorisé et ce qui est prescrit. Pour info, je charge tous mes accus à 300 mA, certains ont plus de 5 ans d’utilisation quotidienne (Wraps mauve sur la photo du dessus) et envoient toujours la même purée.

Lors de la charge, en aucun cas, l’accu ne doit laisser paraître une chauffe excessive lors de la charge. N’hésitez pas à régulièrement (tous les 3 à 4 cycles) estimer, de manière tactile, la température de l’accu lors de cette phase. Pendant une charge à 0.5Ampère (500 mA), idéal pour assurer une charge optimale et une durée de vie des plus conséquente, l’accu doit être à peine tiède. Lors d’une charge à 1A (1000 mA), maximum recommandé pour assurer une charge rapide en respectant plus ou moins la chimie de l’accu, celui-ci peut chauffer mais de manière très raisonnable.

Au-delà de 1A (1000 mA), rien ne va plus ! Sachez que plus vous montez en Ampérage, lors de la charge, plus un accu chauffe et plus sa chimie interne va se dégrader. Même si votre accu est conçu pour chauffer lors d’une décharge importante, il l’est mais pour un laps de temps le plus court possible, max 5 sec. C’est entre autres pour ça que la plupart des chipsets des box électros sont programmés pour se mettre en sécurité après ce délais.

Si vous voulez conserver un maximum les performances initiales de vos accus, proscrivez toutes charges rapides à 2 A ou plus même si certains sites de vente n’hésitent à signaler que l’accu peut l’encaisser. Préférez vivement une charge lente (max 0,5 Ampère, 500 mA) avec un chargeur qualitatif à une charge dans une box à l’aide d’un câble USB qui, si j’étais en charge du respect des normes, serait interdit. La chauffe prolongée de l’accu lors de ces charges provoquera une usure prématurée de la chimie interne de l’accu.

Comme je l’ai dit, je ne vais pas rentrer dans des détails techniques risquant de vous faire bouillir les neurones au même titre que la chauffe de l’accu engendrée par une charge rapide. Sachez juste, que lors de la charge, la réaction chimique de l’accu travail dans le sens inverse que lors de sa décharge et donc, la direction et l’écoulement des ions se fait de la cathode vers l’anode. Bref, la chimie d’un accu, même à fort intensité de décharge, n’est absolument pas conçue pour se ramasser une forte intensité de charge.

N’attendez pas que votre box n’envoie plus rien pour recharger votre accu. Chargez-le toujours avant qu’il ne tombe en dessous de 20% de sa capacité, sa longévité n’en sera qu’accrue. Préférez même une charge lorsque l’accu arrive à 30% de sa capacité.

  • Garder ses doigts, une question de température

La température maximale idéale, lors de la décharge, pour ne pas détériorer la chimie interne de l’accu tourne au alentour de 70 °C.

Pour info : un montage à 0.20 Ohm pour une tension de 4,2 Volts propulsera très rapidement la chimie de l’accu à cette valeur de température. C’est pourquoi, en vape méca, 0,20 Ohm est la valeur de référence pour assurer une vape safe. En dessous des 70 °C, l’accu est plus que relax. Au-dessus, la chimie souffre et se dégrade. Au-delà de 93 °C le risque de dégazage et ou d’explosion est omniprésent.

Ne vous leurrez pas ! Des accus qui dégazent, des mod’s qui explosent, ça arrive tous les jours ! J’ai été très gentil en choisissant la photo du net la moins insupportable. Je me répète mais respectez aux maximum vos accus, votre intégrité physique en dépend.

  • L’isolation, question de sécurité

Pour éviter tout court-circuit, remplacez les Wraps présentant des signes de détérioration de vos accus. Un tuto verra très prochainement le jour, expliquant en détails la bonne manière de remplacer ces gaines thermorétractables.

Pour le transport, ne placez jamais, tels quels, vos accus dans une sacoche, une poche,… prenez toujours soin de les isoler dans un étui dédié à cet effet.

  • Signes de faiblesses

Un accu ne doit présenter aucun signe de faiblesse énergétique, genre différence entre sa capacité (tension, volts) initiale et la capacité constatée après une charge normale à max 0,5A (500 mA); chauffe excessive lors de la charge ou la décharge ; perte conséquente et subite de la capacité lors de son utilisation ; le chipset de la box affiche régulièrement “Battery Low” alors que le voltmètre affiche une capacité dépassant 20% ;…  Si un accu montre le moindre signe de faiblesse, testez aussitôt avec le matériel adéquat (multi-testeur, chargeur haut de gamme, ampèremètre, …) ! Si vous n’en avez pas la capacité ou les moyens, ne l’utilisez plus !

  • Recyclage

Lorsque un accu est arrivé en fin de vie ou montre les signe de faiblesses cités précédemment, ne les jetez pas dans la poubelles dédiée aux ordures ménagère. Déposez-le pour recyclage.

Lors du stockage, en attente de les déposer dans les infrastructures adéquates, isolez votre accu usagé avec de la bande adhésive afin d’éviter tout risque. Je rappelle qu’un accu dédié à la vape est beaucoup plus dangereux, de par ses caractéristiques (intensité/voltage), qu’une simple pile de type AAA.

Ecrit par Bruce l’Air

Collectionneur de RTA, RDA, RDTA, single ou dual et de box électro, méca ou VV (ma préférence). Adepte de la vape DL et DL restrictive. Ah oui, mon pseudo vient du fait que je suis Bruxellois ;-)

71 Comments

Laisser un commentaire
  1. Mais tellement merci Bruce, tellement ! Je ne savais absolument pas tout ça ! J’arrête pas de les mélanger, de les vider complètement !
    Mon chargeur ne me permet pas de choisir la valeur de charge mais les accus ne chauffent pas.
    Super article Bruce, hâte de lire la suite, je n’ai jamais eu besoin de wrapper mais ma fille a déjà commencé. Et un des wrap est déjà à changer. :heart: :heart:

    • Merci à toi Kif pour ta participation assidue au com’s du navire.
      Oui, j’ai décidé de dévoiler plusieurs petites astuces diverses qui permettront à tout un chacun d’évoluer vers un vape plus maîtrisée.

      2 Ampères!!!! Je ne peux que te donner le conseil d’investir dans un chargeur plus complexe que celui que tu possèdes. Essaie d’en choisir un qui charge à 500mA par défaut. En règle générale, pour un chargeur de ce type prenant en charge 4 accus, le prix tourne aux alentours de 25€.

      Bonne fin de week-end mon grand :bye:

      • Y se change pas ! En revanche si je mets 2 accus c’est plus que 1A. Et comme c’est sur une prise usb, je suis même pas sûr que je suis à 1A. Mais je vais quand même investir histoire de faire les choses proprement. Quand j’étais sur les box electro c’était pas trop gênant, et tant pis si les accus ne vivaient pas longtemps. Mais avec ma méca ou les vv je préfère être en règle.
        Y a une Puma qui s’en vient ça soulagera un peu les accus.
        Dis donc Cap’s, toi qui charge exclusivement avec ta box, elle chauffe en charge ? Tu es sur secteur direct ? Et tes accus, tu les gardes des années ?

  2. Un grand MM Merci pour ce cours d entretien et plus !!!!!! de nos si précieuses batteries, vraiment merci j était loin de savoir tout ce-là !!!!! Merci Bruce et super vape à tous ! :yahoo: :yahoo: :yahoo:

      • merci pour cette revue très intéressante personnellement comme j’aime pas me prendre la tête dans des calcul quand je vape en meca je descend pas en dessous de 0.25 et j’utilise un vtc 6 dédié uniquement à mon meca

  3. Article très intéressant. Je charge souvent a 1A. J’ai bien noté pour les 500ma. J’ai un soucis sur ma Dani mini. même avec des accus neufs, la box ne me restitue pas une charge complète des accus. Sans doute un soucis avec le chipset plutot que les accus. T’en pense quoi ?

    • Salut Manu, quand tu dis “ne me restitue pas une charge complète”, tu veux dire que l’affichage du voltmètre de ta box Dicodes n’affiche pas pleine charge ou tu veux dire que ta box ne te permet plus de vaper alors que ton accus a encore de la charge? Quelle marque et type d’accu utilises-tu? En fonction de tes réponses, je pourrais mieux cibler ton souci afin de te répondre le plus justement possible.

  4. Excellent récap’ sur les accus, parfaitement accessible pour n’importe quel vapoto : c’est du très beau boulot, encore une fois ! :good:
    J’adore la tronche de cake de tes accus, surtout celui qui a chaud ! :yahoo:

    Pour ma part, je charge toujours à 0.5A, donc cool, pour une fois je ne fais pas de la merde avec mon matos. :-)
    Idem que toi pour l’étiquetage : mes accus marchent par paire, que je ne dépareille jamais. La titan a sa double paire attitrée, et idem pour chacune de mes boxes.

    Moi ce qui m’interpelle dans cet article, c’est le topo “garder ses doigts, une question de température”, et notamment la phrase “Au-delà de 93 °C le risque de dégazage et ou d’explosion est omniprésent.” :wacko:
    Si on considère qu’à 0.20 ohm, on avoisine grosso-merdo les 70°C en sortie de chargeur (4.2V), à quelle valeur de résistance se situerait selon toi les 93°C ?
    Si je comprends bien ton propos, ça voudrait dire qu’en dessous de 0.20 ohm, et ce même si nos accus ont largement la capacité de décharge (en ampères) pour encaisser le montage, on prendrait quand même des risques ?? :unsure:

    • Oh mon Cland, faut pas non plus tomber dans la paranoïa! Mon article avait pour but de faire prendre conscience aux vapeurs que l’utilisation d’accus n’est pas un geste anodin. Loin de moi l’idée de créer une psychose. Non, je voulais apporter plus d’infos aux lecteurs qui lorsqu’ils achètent des accus, sont souvent très très mal informés sur sur la bonne utilisation de ces sources d’énergie.

      Pour en revenir à ton montage à 0,19 Ohm, tu restes dans une plage safe. Ta méfiance prouve que mon taffe a porté ses fruits. Tu as pris conscience des risques par meilleure connaissance. Tu vas donc adapter ton utilisation en respectant certaines règles de sécurité. Tu peux continuer à vaper sur ton mod méca à 0,19 Ohm en adoptant une vape respectueuse de ton accu. Ce qui maintenant, au vu de ta prise de conscience, sera certainement le cas.
      Rien que pour cette prise de conscience, je suis le gars le plus heureux, ça prouve que j’ai bien fait mon taffe.

      Je le rappelle, l’utilisation de source d’énergie avec de telles caractéristiques n’est pas un geste anodin, il me fallait insister sur ce fait et sur les règles à appliquer pour rendre cette utilisation la plus sage possible.

      • Oh t’inquiète que les risques, j’avais déjà bien capté leur ampleur, vu que ma toute première expérience avec un méca s’était soldée par un pré-dégazage d’accu, avec une rez. pourtant aux alentours de 0.4 ohm… :wacko:
        Toutes les bases pour vaper à peu près safe en méca, c’est ici qu’on me les a enseignées, par notre cher Nes’, pour ne pas le citer. :bye:

        Mais tu as complètement raison d’insister sur le caractère absolument pas anodin du choix et de la gestion des accus, et ta revue apporte des éléments que j’ignorais : température interne, intensité de charge,
        forme des nuages, vitesse du vent et taille de bonnet des lolos de la voisine…. :wacko:

        Tiens une question con au passage : OK sur le fait que les accus n’aiment pas avoir chaud. :yes: Du coup je me demandais : l’inverse est-il également vrai? –> y’aurait un intérêt à foutre son mod en métal (sans accu) au frigo avant de se taper une session vape, ou pas? :unsure:

    • Mdr, sinon avant de foutre ton mod méca au congèle, je te conseille de l’imbiber de sirop à la fraise, au pire ça te fera au moins une friandise glacée. Autant joindre l’utile à l’agréable.
      Si tu lui expliques que c’est une question de survie, tu peux toujours demander à ton boucher de te louer sa chambre froide pour pouvoir y vaper en toute sérénité :yahoo: :wacko: :whistle:

      La plage de conservation d’un accu est comprise entre -20°C et + 60°C (valeurs extrêmes). pour la plupart des accus, en dessous de -7°C, il est déconseillé de l’utilisé. Les petits ions étant transis, voire figés par le froid! La réaction chimique de l’accu lors de la décharge devenant instable. Comme la réaction chimique provoquée par la décharge fait monté la température des composants, je ne pense qu’un ingénieur ait perdu son temps à étudier le principe d’un gel préalable d’un appareil électronique destiné à recevoir un accu. Car, comme je l’ai déjà signalé, ces accus à fort taux de décharge sont destinés à des appareils électriques ou électroniques, protégés par des dispositifs de sécurité et non à un tube métallique surmonté d’une résistance.

  5. Merci mon Cland’s de ta participation active et intéressée :good: Tes interrogations me filant souvent pas mal de taffe supplémentaire :whistle:
    Nan, je déconne! Tu me files juste des cheveux gris! Nan, nan, je te taquine. Je trouve que tu poses souvent des questions pertinentes qui complètent bien mes revues. Merci mon grand.
    Bon, trêve de léche… heu de salamalecs.

    Pas en sortie de chargeur mais bien lors de la décharge (fire) un accu, avec un montage à 0,20Ohm, atteind rapidement le seuil des 70°C! Des tests ont démontré que la chimie d’un accu, lors de la décharge, avec un montage à 0,12 Ohm arrive très rapidement à des températures dépassant les 90°C.
    Avec une box électronique équipée d’un excellent chipset, celui-ci se mettra en sécurité le temps que l’accu reprenne une température safe de fonctionnement mais il y a toujours le risque que l’accu ait mal supporté cette valeur de chauffe et dégaze même quelques dizaines de secondesplus tard. Avec une box équipée d’un chipset de merde, attention les dents et les doigts. En dual, ce problème ne se pose pas, bien évidemment vu que l’intensité est quasi divisé par 2.
    Par contre, sur un mod méca, si tu cumules un montage (0,12 Ohm) qui excitera de manière excessive la chimie de l’accu le faisant très vite monter à une température critique de fonctionnement, une épaisseur ou une matière du corps de la box ne permettant pas un échange de calories suffisamment rapide pour permettre à la main de se rendre compte de l’état de surchauffe de l’accu, un accu un peu fatigué, un mec qui chaîne-vape de bonnes longues taffes, une température ambiante douce, il ne faudra pas plus de 10 taffes pour que le gars risque de perde ses doigts ou une partie de sa tronche.
    Alors oui, en dessous de 0,20 Ohm et même à 0,30 Ohm, en fonction de certains facteurs expliqués juste avant, ton accu risque de te péter dans les doigts. Je te rappelle que ces accus n’ont absolument pas été conçu pour la vape!

    • Pas plus de 10 taffes !!! Ça va y a de la marge hein ! Je risque rien B-)
      En revanche le Nes qui enquille comme un goret pendant sa pause, lui a bien fait de gérer ses accus aux petits oignons :good:

      • Je n’ai pas dit que l’accu a toute les chances de dégazer dans ces conditions mais le risque est bien la :cry: Autant bien savoir ce qu’on fait en connaissant parfaitement le matos utilisé.
        Tu vapes en méca avec quelle valeur de résistances?

      • Ok les accus ne menacent eut-être pas d’exploser à tout bout de champs, mais bon, ça calme quand même un peu, cette histoire de température….
        Moi qui me croyais ‘confort’ avec mes VTC5A et des montages à 0.18, ou mes 30T supportant du 0.15 ohm….. :whistle: j’étais loin de m’imaginer qu’il y avait une histoire de température interne qui venait foutre le bordel dans tout ça…. :-(

        Tu vois, ce soir je m’étais monté proprement le Asgard mini à 0.19 ohm, que je comptais visser sur un méca équipé d’un 30T : ben depuis tout à l’heure, j’regarde mon mod de travers, et du coup, le dripper est vissé sur la Titan. :wacko:

  6. Je ne sais pas si je fais bien en tout cas je choisi des accus en fonction de ma box et pas de mon montage. Je vape en MTL et même si je ne monte que trés rarement au dessus des 20 watt si ma box elle monte à 90w j’ai l’accus qui en fonction de la box et l’accus suivra. C’est je pense pour être tranquille Emil et ne pas avoir à y penser ou oublier si je venais à changer de montage ou à prêter ma box. C’est une “sur “sécurité non? Car de toute façon ce sont des box éléctro, elles se couperaient en cas de problème?
    Sinon, quel est la durée de vie moyenne d’un accus j’ai 2 18650 utilisé en alternance qui commencent à se décharger plus vite que d’habitude et pareil pour un 21700. Les deux premiers ont 2 ans et l’autre 1 an, je pense les changer en début d’année.
    Je t ‘ai dit que tes tuto étaient appréciés et très utile? Super taf encore une fois :good:
    Sinon, tu fais aussi revenir l’être aimé? :heart:
    Accu n’a ma tata à tous

  7. Hi mon Ez, j’ai bien lu ton com que je n’ai absolument pas capté :wacko:
    Faudra que tu m’expliques comment tu fais pour choisir un accu pour une box de 90W. J’ai beau m’y connaitre, je ne vois pas quelle formule tu utilises.
    Ok, tu as I=P:U, donc en admettant que tu l’utilises pleine balle à 4,2Volts ça te donnera 21,42 Ampères qui sont tout à fait relatif par rapport à l’Intensité de décharge calculée par rapport au voltage utilisé pour alimenté un consommateur qui est la résistance I=U:R. Ou alors, t’es maso et tu te prends la tête en appliquant cette formule I = √(P / R) où l’intensité est égale à la racine carrée de la division de la puissance par la valeur de la résistance.
    Faut vraiment que tu m’expliques tes critères de sélection d’accus.

    La durée de vie d’un accu est définie par un nombre approximatif (parfois renseigné par le fabricant) de cycles de charges. Mais c’est vraiment une théorie pure et dure car tellement d’autres facteurs interviennent dans la durée de vie d’un accu que j’explique, entre autre dans ma revue (qualité de la charge, respect de la bonne température lors de la décharge,…)

    Bonne vape mon Ez

    • C’est pas si compliqué, je regarde soit le tableau de Mooch soit les recommandations du VapingPost. Et je choisi pour un mod electro Ehpro 101 de 50w max des Samsung 30Q, 3000mAh – 15A. Et pour Une box Pico Squeeze 2 qui monte à 100w un accu AVB 4000 mAh – 30A inclus à l’achat. B-)

      • Ah ouais, aussi simple que ça :good:
        Par contre, pour la différence de prix, pourquoi ne pas t’orienter vers des accus genre Sony Murata qui ont aussi 3000mA de capacité mais pour une intensité de décharge de 30 Ampères et qui rendraient ta vape encore plus safe?

      • Pour réponse, de mémoire ils n’étaient pas dans la liste. Mais c’est une excellente alternative plus safe encore. Même si je voulais m’orienter pour ma vape à l’inverse, c.a.d. vers plus d’autonomie pour moins de décharge, vu ma vape et mes electros.

      • Heu, plus d’autonomie que 3000mA en 18650, nan nan nan pas pour alimenter une cigarette electronique! Si tu veux plus d’autonomie, investi dans une box dual accu.
        Une cigarette electronique n’est pas un petit ruban de leds de 4W!!!!! Faut laisser à César ce qui appartient à César! Ne mélangeons pas les torchons et les serviettes!
        Comme je l’ai dit maints fois, ces accus ne sont pas élaborés pour des cigarettes électroniques!!!! Jusqu’à présent, aucun accu digne de ce nom alie grosse capacité et grosse intensité de décharge. L’un va toujours au détriment de l’autre. Pour avoir une vape plus safe, il vaut mieux orienter son choix vers un accu à forte intensité de décharge! Certains accus comme les VTC 6 Murata (il n’y a pas qu’eux) ont réussi à trouver un juste équilibre entre les 2.
        Si un jour, tu lis ce genre de caractéristiques : accu 18650, 4500mA, 45 A, passe vite ton chemin, c’est une grosse arnaque!

      • LG MJ1 quand tu vapes sous les 30w nan?
        10A -> 30W chaque
        15A -> 45W chaque
        20A -> 60W chaque
        25A -> 75W chaque
        30A -> 90W chaque

      • Heu, LG MJ1 10 Ampères de courant de décharge, heu! Heu, c’est tout ce que je peux te dire, heu.
        Je n’ai pas écrit cet article pour imposer ma philosophie en matière de désidératas concernant l’acquisition d’accus. Non, mon intention était de mieux renseigner les utilisateurs d’accus pour leur éviter un maximum de désagrément.
        Maintenant, si tu étais un de mes proches voulant acquérir une nouvelle source d’énergie pour ta vape, MTLeux ou pas, jamais je ne validerais ton choix des LG MJ1. Maintenant, moi c’est moi, toi c’est toi et lui, c’est lui :wacko:

  8. @mexicano merci pour ton com mais je te rassures tout de suite en te signalant que cette petite formule I=U:R est super simple et indispensable en vape méca pour te permettre de varier tes montages tout en sachant quelle Intensité ton accu déchargera. Zouf, comme ça vite fait, à pleine charge ton montage à 0,25Ohm pompera, en debut de taffe, 16,8 Ampères à ta VTC6 pour finir, en fin de taffe +/- 4,5 secondes plus tard, par lui gratter +/- 15,2 Ampères :yes:
    Ne te prends pas la tête mais retiens cette formule indispensable I=U/R. La seule formule à retenir de la loi d’Ohm pour les vapotos.
    Bonne soirée :bye:

    • C’est au programme de 3ᵉ, mon fils vient d’apprendre la loi d’Ohm…
      Il pourra travailler dans la vape quand il sera grand!
      On voit ici tous ceux qui ont dormi pendant les cours de Mme Empère…

      • Impossible d’exercer dans le domaine si t’as ronflé pendant les cours et que t’as rien capté à la théorie de Mr, Ohm. Élémentaire mon cher Watt’son :yahoo:

      • Ben si, c’est quand même possible d’opérer dans le milieu : tu prends une box électro, tu fais fire, et ça vape ! :yahoo:
        Et accessoirement, tu viens sur le Navire prendre des cours de rattrapage, en faisant fi des railleries… :whistle: ;-)

      • Il faut lui bourrer le crâne de cette fameuse loi d’Ohm il doit l’assimiler sur le bout des doigts. Elle doit devenir un réflexe comme si c’était inné! C’est la base de l’électricité et de par là, la base de l’électronique.

      • Ah ouais, il a déjà tout oublié! C’est que ça doit faire partie d’une matière facultative. J’avais cru comprendre qu’il étudiait pour devenir électricien. Mais si ce n’est pas le cas, c’est vrai qu’il a du avoir l’impression d’étudier du chinois et je comprends très bien que son cerveau ait directement classé cette matière à la verticale.

      • Ah j’en sais rien, c’est un ado ;-)
        Si la Loi d’Ohm pouvait servir à jouer à Fortnite tous les ados la connaitrait par cœur :whistle:
        Y a un truc à développer : Si tu veux jouer remplis ce test sur la physique et tu auras le bouton Play!

  9. Bravo pour ce chouette tuto ! :good:
    C’est pas évident de rester simple et pédagogique quand le savoir dépasse largement le propos, tu y parviens fort bien.
    Un des concepts fondamentaux de l’accu est à mon avis qu’il n’est pas magique, étant juste un composant chimique défini par des caractéristiques “naturelles”, genre couple d’oxydo-réduction entre le “+” et le “-“.
    Comme il n’est en plus pas très futé, il balance le steak pleine balle dès qu’on lui relie les pôles.
    Tout ça pour dire qu’on peut mettre sa box électro à 80 watts sous un montage en 2 ohms, on les aura jamais, l’accu n’ira pas plus loin que ses capacités, personne n’ira lui extirper du courant qu’il n’a pas, pas même un super-chipset hors de prix.
    D’où l’intérêt de regarder un peu les intensités de décharge moyennes et instantanées, les capacités mais aussi les intensités de charge…
    Merci, Bruce !

    • Zouli ton savoir Nes. Il n’y a pas beaucoup de monde qui soit au “courant” du redox. J’ai préféré parler de réaction chimique pour ne pas avoir à faire à des dégazages cérébraux.
      Comme tu dis, ce n’est pas évident de parler de technique en utilisant des mots ou des tournures accessibles à tous sans partir dans des phrases à rallonges et trop imagées.

      C’est vrai que Mr Li-ion a plus d’ions que de neurones. Maintenant, je pense qu’il ne faudra pas attendre des décennies pour voir certains accus être munis de composants électroniques permettant une charge et une décharge mieux contrôlée et plus “intelligente”.

      La seule puissance qui m’intéresse s’exprime en cv et est produite par un monteur à combustion interne. La puissance électrique, en 28ans de carrière, je ne m’en suis préoccupé qu’une vingtaine de fois, pas plus. Ok, elle fait partie de la loi d’Ohm mais elle est plus utile à une électricien qui devra calculer la consommation monétaire de la rampe d’éclairage qu’il vient d’installer ou à un technicien en moteur électrique,…. ou à un vendeur d’aspirateur :yes: En vape, je ne m’en sert jamais. Je suis de la génération VAR, Volts Ampères Resistance.

  10. Bruce, comme ce n’est plus un secret que tu bossais dans l’automobile électronique, peux-tu nous dire s’il y a des accus dans les voitures? On sait que dans les Tesla il y a une panoplies de 18650 pour les batteries, mais dans celle de Mr tout le monde?
    Quels instruments tu avais pour vérifier tous les circuits ?
    Demarrer une voiture est il aussi simple que de connecter deux fils comme dans les films?
    Comment fait une alarme de merde pour sonner tout le temps sans que la batterie ne se decharge? Avec quel moyen magique celle-ci peut-elle se recharger pendant que l’alarme est en pause? :wacko:
    Merci l’ami :bye:

      • Farpait’ment d’accord avec toi. A croire qu’il n’y a que 2 ou 3 designer’s pour toute l’industrie automobile.

      • Holala qu’est-ce qu’elle a pu le faire rêver celle-là :heart: surtout la 58-59 d’aillleurs. Le tableau de bord était fabuleux. :heart:

      • Ah merci, je croyais que j’etais pas normal en disant ça…
        Les gens me disent : mais non mais non, il y a des caisses hyper sympas de nos jours, tralali tralala… :whistle:
        Les voitures de maintenant sont aussi moches que les PC, que les boxs et les pods et que tous ce qu’on vend comme daube depuis des decennies.
        La preuve est que les constructeurs auto refont des reeditions des anciens modeles qui sont souvent plus moches :wacko:
        Bref, comme tout est moche et insipide il reste plus qu’à rester nostalgique ou à essayer de relever le niveau mais c’est pas simple.
        On pourra se moquer, mais j’aime mon Imac car il ressemble pas à une poubelle de tour de PC ni a un écran en plastique de 200g et Linux car on peut le rendre très joli.
        Tout ça n’a rien à voir avec ton article mais je suis un fervent adepte de la digression ;-)

    • Oui, aussi simple que dans les films à condition que le véhicule ne soit pas équipé d’un antidemarrage codé (transpondeur). Ce qui veut dire que ta clé de contact est munie d’une “puce” qui sera reconnue par un récepteur, souvent placé à proximité du barillet de contact, sur la colonne de direction, qui enverra l’info à l’ECU (calculateur moteur) afin d’autoriser l’alimentation de l’allumage. Sans cette clé codée, enfin la puce de la clé, tu peux faire autant de bigoudis que tu veux avec le câblage du barillet de contact, tu n’arriveras à faire démarrer que tes nerfs.
      Le plus difficile dans le vol d’une voiture ancienne (avant la conformité de ces transpondeurs et pour info, actuellement tous les véhicules, même les utilitaires sont équipés de ce système) le plus dur est de péter le système de blocage de la direction. Quand tu vois dans un film que le mec fait ça easy en donnant un bon coup de volant, dis toi que c’est le petit frère de superman. A mourir de rire, ça.

    • Non, aucun accu dans une bagnole en dehors de la batterie. Les seules piles que tu trouveras sont celles qui alimentent ta commande à distance de verrouillage des portes.

      A ma connaissance, il n’y a que Tesla qui a équipé ses bagnoles electriques d’accus 18650. Technologie d’accu, qui à mon sens est complètement inappropriée au monde automobile. La preuve en est que c’est la seule marque à avoir eu pas mal de batteries (composées d’accus 18650) qui ont pété cramant complètement la caisse et blessant quelques utilisateurs.

    • Alors pour ton alarme, faut me donner plus d’infos. Est-ce une alarme optionnelle ou est-ce une alarme propre au circuit original de la voiture?
      Je ne sais pas ce que tu entends par sonner tout le temps? Je ne sais pas pour la France mais en Belgique, la législation interdit depuis la fins des années 90, une sonnerie illimitée des alarmes. En cas d’infraction, l’alarme peut faire sonner la sirène pendant genre 2min puis la mettre en silence 2min puis à nouveau et ce pendant une période ne dépassant pas les 10min. J’avoue ne pas être au courant de la norme exacte. Si une alarme sonne de manière discontinue, même en alternant des phases de pauses, nous pouvons porter plainte pour tapage et pas que tapage nocturne. Le bruit étant la pollution la plus rapidement insupportable.

      Maintenant, d’un point de vue technique, sache que les sirènes des alarmes n’ont pas une grosse consommation comparativement au bruit qu’elles émettent. Avec une bonne batterie dans ta caisse, l’alarme peut te casser les burnes pendant près de 24h. Un peu le même principe que les 4 accus de la Titan pour alimenter un ato MTL monté à 2,00 Ohms, t’en as pour un bail. D’autant plus que les sirènes des alarmes optionnelles ont des accus rechargeables intégrés de manière à ne pas la faire taire en coupant simplement les câbles d’alimentation.

      Par contre, je ne pige pas ce que tu entends par “comment elle se recharge alors que l’alarme est en pause”. Qu’entends tu par pause?

      • En fait j’ai dejà entendu des alarmes dans la rue sonner plus d’une heure en discontinue, tu deviens dingue quand tu es à coté !
        D’ailleurs ça devrait simplement être interdit car ça ne sert strictement à rien car l’abruti de la caisse n’est jamais à côté quand elle se met à sonner pour rien :whistle:
        Bref, c’est bon, j’ai tout compris, merci :good:

    • Cette Chevrolet Corvette vu dans une pub et un Tops car feuilleté au hasard chez un ami m’ont fait rentré de plein pied dans le monde de la voiture de collection, alors que les bagnoles ne m’intéressaient pas. Pour 2 ans plus tard posséder à 19 ans un cabrioler Anglais une Triumph…

      Putain Lloyd Cole http://www.culturepub.fr/videos/philips-sound-machine-le-train/
      Il ne manquait plus que la pub soit pour des accus Philips et non un ghetto blaster et la boucle était bouclé Marty. :yahoo:

      • C’était une époque ou les designers et surtout directeurs avaient tellement peur de prendre un risque que la 106 ressemblait à la clio. Et rien ne dépassait, tout était rond et informe. Puis sont arrivé un peu les revival et des formes quand même avec la mini, le PT Cruiser…

      • Un ACMA :heart: :heart: :heart:
        Ici Guêpe 56 mais moteur HS. Entièrement à restaurer.
        Brett 57 qui pourri à côté de la guêpe en Normandie. Pourtant il y avait juste les vis platinée à changer mais…
        Ce sera pour mon fils si il a envie. A moins qu’à la retraite je me penche dessus :unsure:
        Le Cruiser n’avait pas de soucis. Jamais eu à regarder du côté des forums ce qui n’allait pas (pas comme mes deux Espace). Mais il n’y en a pas eu beaucoup non plus donc avec le temps ils finissent par disparaître. Sur Paris j’en vois de temps en temps.

  11. Comme outils de diagnose, si le circuit électrique du véhicule est dit classique ( 12 volts sans centrale électronique) les meilleurs sont une lampe temoin et un multitesteur professionnel (communément mal appelé voltmètre), si le véhicule est équipé de centrales électroniques dialoguant par CAN BUS avec les accessoires, nous utilisons aussi un multitesteur mais d’un tout autre genre qui à la faculté d’être connecté par wifi au pc de diagnose. Pour te donner une idée, la surface des armoires contenant l’outillage spécifique était équivalant à deux emplacements de voiture. Car pour chaque modèle qui sort, une pléiade de connectiques, d’adaptateurs, d’inserts, d’outils spécifiques (allant des minis fiches de tests aux aiguilles les plus hétéroclites,…) Parfois, je mettais plus de temps à trouver l’adaptateur adéquat pour brancher l’outil de diagnose au connecteur incriminé de la voiture que pour trouver la panne. Ah ouais je travaillais dans une concession représentant 2 marques, ceci expliquant aussi cela.

  12. Hey les amis, :bye: j’ai reçu ce jour une commande qui contient des batteries j’ai pris 2 vtc 6 respectivement en 18650 et 21700. Ma question est la suivante, sachant qu’une baignoire de 2m4 se rempli à la vitesse d’un train qui part pour Macon reliant Paris est ce que Jean aura les oreilles propres avant de… :wacko: Non zut c’est pas ça. :-) On recommence, dans quelles conditions peut on garder ses accus safe, sachant que je ne vais pas les utiliser tout de suite. Je me rappelle et je fais donc le parallèle avec une mésaventure raconté par Nes qui avez vu un de ses accus foutu après l’avoir laissé trop longtemps dans son mod101 avec une charge basse. S’interrogeant même et je parle sous ton control (lol) Nes que ce soit le mod101 qui vidait la charge? :scratch:
    Autre précision j’ai reçu le 18650 à 90% et le 21700 à 20% :unsure:
    Merci à vous

  13. Salut mon Ez,
    Pour conserver tes accus, charge les puis entrepose les à t° ambiante, à l’abri des rayons du soleil et d’une source de chaleur. Évite de les laisser dans un appareil que tu n’utilises pas. Si tu ne les utilises pas pendant 1 bout de temps, recharge les toutes les 4 semaines.

  14. Merci mon Bruce, t’as vu je t’ai écouté pour les vtc6.
    Sinon, comment sais-t-on si un accu est resté trop longtemps sous chargé, je parle de mon 21700 que je viens de mettre en charge. Il ne prend plus la charge/il se décharge très vite…?

    • Ez, pour ton accu 21700 defect, si t’as un chargeur qui permet une charge lente à 300mA, choisis cette option. Mais je crains que ton accu a vécu de sa belle vie.
      Pour répondre à ta question, on ne sait pas si un accu reste trop longtemps sous chargé. La seule manière de le savoir, c’est comme tu l’as fait : de constater qu’après l’avoir chargé qu’il ne tient plus sa charge. Signe que l’accu est HS.
      Si je peux te donner un conseil, alterne régulièrement tes box pour imposer une tournante régulière avec tous tes accus.
      Bien pour les VTC6, bon choix :good:

  15. Excellentissime ce petit Tuto.
    Comment marche un Accus pour les Nuls, parfait pour moi, j’ai tout compris (enfin je crois … ça marche pas un Accu ?!). Et dire que jusque là je pensais qu’il fallait attendre qu’il soit complétement déchargé pour lui redonné du jus. Bein paff les fake news, Donald n’as plus qu’a bien se tenir. Non sans rire, super bien expliquer, simple et compréhensible, même pour un non astrophysiciens.

    Moi qui voulez passer sur Méca, me voilas paré (euhh bon, faut que je révises ma règle de 3 quand même). Mais comme disait Coluche : “y”à pas de question con, mais que des con qui ne s’en poses pas …! A méditer un soir au coin du feu avec un petit bourbon.

    Donc voilas ma question pour un Champignon, j’ai le Asgard mini que je voulais montais en double coil pour arriver aux alentours des 0.18Ohm, avec les Samsung 30T 217000 – 35A. Si j’ai rien suivi, je suis bon ? étant donné que ça va demandé 23.33A au Accus. Mais j’ai lus vaguement que les accus il ne faut attendre qu’il soit trop déchargés ( trop en bas en volt ?), ça donne quoi s’ils sont trop fatigué outre le fait qu’ils envois pus la patate.

    Dans tous les cas, tous les jours je devient plus intelligent grâce à vos revus (ou au moins un peu moins c..) ;-) :good:

  16. Tu as bien raison PP Stavé de poser des questions. Mieux vaut en poser trop que, dans ce cas ci, risquer de perdre ses doigts par peur de paraître con. C’est dans ce dernier cas grave, qu’on aura vraiment l’air con en voulant se gratter le nez avec des moignons :wacko:
    Si nous ne voulions pas répondre aux questions de nos vape-potos, nous aurions choisi un site beaucoup moins impliqué, moins convivial, pour simplement poster nos revues.

    Je suis heureux d’apprendre que tu n’attendras plus que tes accus arrivent à 2% de charge avant de les nourrir. Tu verras que dans la durée, ils te seront reconnaissant. Les accus actuels, sont un peu comme nous, les humains. Pour être performant dans la durée et dans l’effort, nous n’attendons pas de tomber dans les vape par cause de faim pour nous sustenter.
    Ce qui est vrai maintenant, ne l’était effectivement pas avec les anciennes générations d’accus rechargeables qui demandaient une décharge complète avant recharge pour pouvoir perdurer dans le temps.

    Sache que tu es safe avec la configuration choisie pour ton Asgard monté sur un mod méca single accu et plus que super safe avec un mod méca dual parallèle. Je ne vais pas rentrer dans les détails mais avec ce montage, accu pleine charge, sur un mod méca single, ta vape va osciller entre 23,33A et 21,11A. Valeurs qui ont pour caractéristiques de garder la température de la chimie de ton accu dans des valeurs plus que safe. Plus ton accu va se décharger, plus les valeurs de l’intensité de décharge vont descendre vu que le voltage envoyé par celui-ci va diminuer de valeur.

    Maintenant, pour répondre à ta question, avec un mod méca, aucun chipset n’est présent pour analyser les valeurs de l’accu et le cas échéant, mettre fin à la vape en indiquant “battery low”. Cette mise en sécurité est programmée lorsque l’accu arrive aux alentours des 3,2 Volts qui est la valeur critique d’utilisation des accus actuellement présents sur le marché. Donc, avec un mod méca, tu pourras, en continuant à solliciter ton accu en dessous de cette valeur critique, détériorer sa chimie interne et rendre cet accu inutilisable. Mais je te rassure tout de suite! Sur un mod méca, avec ces valeurs de résistance, tu ne vaperas jamais en dessous des 30% de charge de ton accu tant la vape envoyée sera insipide, faiblarde, insignifiante,… A titre d’info, perso, en mod méca, sans prendre la mesure de la valeur de charge de mes accus, je les change systématiquement lorsque ceux-ci tombent à 60% de la charge tant la vape envoyée ne me convient plus.

    En espérant t’avoir été utile :bye:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-) 
 

Tuto et astuces simples pour bien entretenir le connectique 510 d’un mod électro

Test du Steam Crave Aromamizer Ragnar RDTA Advanced Version.