3 liquides de chez One Hit Wonder
soutiens

Après avoir longtemps tournicoté autour des liquides One Hit Wonder proposés entre autres par la boutique Unicorn Vape, j’ai fini par me décider à les goûter sous l’impulsion du retour positif émis par le matelot Sezni. Ce qui est bien avec le matelot Sezni, c’est qu’il teste plein de trucs et que les liquides, au moins, il ne les casse pas. Ah, bien sûr ce serait encore mieux s’il rédigeait de longues revues passionnantes sur ses trouvailles mais nous savons tous que le bonheur n’existe pas.

Bon, cessons-là la digression et mettons-nous au boulot.

One Hit Wonder

Les liquides One Hit Wonder nous viennent de Californie où ils sont fabriqués à partir de bonnes substances américaines. Ils sont conditionnés en maxi-flacons de 180 ml vendus autour de 60 euros l’unité, ce qui nous fait du 0,33 euros le ml, 10 euros les trente. D’un côté, c’est cool car peu cher, d’un autre côté c’est embêtant car 60 euros restent une belle somme à investir quand plane le doute de ne pas aimer le produit. Heureusement, il y a des retours de dégustation un peu partout et on peut ainsi se faire une idée, sauf que les avis sur ces liquides sont plutôt partagés et que finalement on est pas vraiment plus avancé. L’idée de Porky (le cochon-tirelire martyr) serait que les revendeurs de ces produits en proposent des conditionnements plus modestes histoire de pouvoir les goûter sans se ruiner. Les One Hit Wonder sont accompagnés de deux flacons en plastique de type “unicorn”, chacun permettant d’emporter 15 ml de produit avec soi plutôt que de se flinguer les poches de veston avec les grosses bouteilles.

Les liquides One Hit Wonder

La gamme One Hit Wonder se compose de cinq liquides : My Man, Rocket Man, Muffin Man, Milk Man et Police Man.

L’utilisateur attiré par ces produits se retrouve donc en face de grosses fioles emplies d’épais liquides en 20 PG / 80 VG qu’il sera risqué de consommer en clearomiseur pour cause de dry-hit potentiel. Le taux de nicotine unique de 3 mg/ml proposé pourra éventuellement désarçonner les amateurs de teneurs plus élevées. 80 VG, 3 mg… Ne serait-on pas devant des produits un peu particuliers ?

Ne disposant pas des 300 boules nécessaires à l’acquisition de la gamme complète, je me suis “limité” à trois liquides, à savoir Rocket Man, Muffin Man et Milk Man ce qui représente déjà une fort belle somme. Ces trois liquides ont en commun un faible dosage des arômes, une relative simplicité de goût, une indéniable capacité à produire d’énormes nuages incroyablement denses et c’est là que l’on comprend le concept… Les One Hit Wonder sont des liquides taillés pour les watts, les drippers coilés grave, l’inhalation directe en mode bourre-pif. Ce sont des carburants pour machines de course capables d’enchanter les sub-ohmer mais aussi sans doute de décevoir les autres usagers. Il est donc assez normal que les avis à leur sujet soient partagés, nous voilà prévenus !

01 - glop

Je les ai pour ma part pratiqués en Haze RDTA (parallel coil Kanthal, 0.3 ohm), Indestructible RDA (double coil Clapton, 0.4 ohm) et Magma Reborn RDA (double coil acier 316, 0.1 ohm).

Rocket Man

02 - rocket_man

Rocket Man est une gourmandise lactée parfumée à la myrtille et pour être très franc, je n’aurais pas reconnu le fruit sans l’étiquette du flacon. Heureusement, la saveur reste identifiable a posteriori, genre “De la myrtille ? Bon sang mais c’est bien sûr !”. Quoi qu’il en soit ce liquide s’avère très agréable à vaper, combinant un fond légèrement crémeux à un suave parfum de fruit sucré rehaussé d’une pointe acidulée du meilleur effet. La description officielle du produit fait état d’une composante “granola” ou mélange d’avoine, d’amandes et de miel que je n’aurai pour ma part pas franchement identifiée à moins que ça ne soit justement cet arôme inconnu qui ait dénaturé la myrtille, la soustrayant ainsi à ma légendaire sagacité gustative… Rocket Man n’en demeure pas moins un liquide de classe “all day”, fin et addictif, doté de surcroît d’une belle résistance aux watts.

Muffin Man

03 - muffin_man

J’ai pas mal hésité à sélectionner Muffin Man, craignant un vieux goût de crèpe inacceptable pour un breton habitué au meilleur en ce domaine. La composante pomme de ce liquide m’a finalement décidé, constituant une agréable alternative aux sempiternelles poires, fraises et bananes agrémentant généralement nos liquides. Et puis de toute façon, renseignement pris, un muffin n’a rien à voir avec une crèpe. La pomme de Muffin Man ne m’a guère déçu, pleine et riche bien que légère, laissant une saveur patissière agrémentée d’un soupçon de cannelle se déployer à l’exhalaison. Tout en restant un liquide simple, Muffin Man s’avère plus complexe que Rocket Man sans renier son appartenance à la catégorie “poids lourd”. Ses saveurs traversent les watts comme celles de son collègue de gamme, sans concession aucune à la quantité de vapeur produite.

Milk Man

04 - milk_man

Retour au classicisme avec ce Milk Man décrit comme un mélange de crème et de fraise. Evidemment, la réalité n’est pas si simple car la fraise dont nous parlons ici est excellente. Elle oscille entre le fruit frais version fraise des bois et la confiture pour un rendu de saveurs vraiment agréable, balayant plusieurs goûts du fruit sans omettre la touche acidulée dont je vais finir par paraître friand. La nappe crémeuse sait se faire discrète pour se mettre au service du fruit mais changerait sans doute le ressenti du liquide si elle n’était pas là. Milk Man réussit le challenge de relancer l’intérêt pour d’un liquide bâti sur ces saveurs largement galvaudées par ailleurs. Comme quoi, la simplicité peut payer pour peu qu’elle s’allie à la qualité. Milk Man est un de ces liquides que l’on vape à grandes goulées les yeux mi-clos en lâchant les watts plein pot, trouvant toujours le tank trop vide, trop vite.

En résumé…

Ces trois liquides de la gamme One Hit Wonder donnent l’aperçu d’une gamme de produits particuliers, plutôt destinés à une vape musclée de par leur haute teneur en VG, leur faible taux de nicotine et leur douceur arômatique due au choix judicieux de saveurs simples mais d’excellente qualité, supportant bien les résistances basses et les puissances élevées.

On regrettera bien sûr un conditionnement bien large obligeant à débourser de grosses sommes pour commencer à vaper les différents liquides et un positionnement de gamme oubliant les vapotos ne souhaitant pas de nicotine dans leurs mixtures.

Il n’en restera pas moins à ceux qui se retrouveront face à ces gros flacons le plaisir d’une vape goûteuse et hautement vaporeuses que des saveurs simples et réussies sauront préserver de la lassitude, le tout pour un coût de revient raisonnable.

Bonne vape à toutes et tous, en One Hit Wonder !


Nesquick

Fonction sur le navire : Gabier promu Lieutenant de vaisseau - Nesquick, dans la vape depuis 2013, intéressé par la découverte de ce nouveau monde de saveurs et de techniques... Bonne vape à tous !

Cet article a 17 commentaires

  1. salut a tous.

    voilà une gamme qui me parle et pour laquelle je me suis laissé tenter en fin d’année dernière.

    perso, je rejoins assez tes sensations.

    mais pour moi, le meilleur (très subjectif comme avis ^^) est le seul que tu n’as pas pris :whistle: a savoir le my man, hyper gourmand pour moi avec ses notes vanille/chocolat, perso, je sens pas trop la fraise (mais je la sens jamais quelques soit le liquide, ou alors pas bonne).

    pour ceux qui cherche en 6mg de nicotine, c’est dispo chez sweetandsours.

    et pour tester en plus petite quantité, la gamme complète (y compris le policeman que je n’ai pas encore testé) est dispo chez A&L en 20ml (ça reviens un peu plus cher mais porky sentira un peu moins la douloureuse passée ^^).

    perso, celui qui m’attirait le moins était le muffin pour la cannelle et au final, elle est assez légère et passe très bien.

    vapé en simple coil (comme actuellement dans un magister a 0.9 pour le milk man) ou en double sur billow v2 a 0.4 (pas super bas quoi ^^) pour le muffin, ils passent aussi bien quelques soit les config.

    en gros, un bon coup de cœur de cette année (mais en même temps, j’ai pas tester des masses de liquides non plus ^^).

    (*petit hs* avec un liquide testé grâce a un sample offert par sweetandsours lors de ma commande, le pistachio ry4 de chez charlie noble, trop bon avec son mélange pistache, vanille et caramel sur tabac très discret *petit hs off*)

    0
    1. J’ai pour ma part commandé d’abord le Rocket qui m’a donné envie de goûter les autres. Le Milk Man a rejoint le panier sans hésitation mais le choix a été difficile entre le My Man et le Muffin Man pour finalement préférer la pomme à la glace napolitaine…

      Je n’avais pas vu les conditionnements en 20 ml, le site US et Unicorn ne proposant que celui en 180 ml. Cool !

      Idem pour les taux de nicotine… La gamme existe en 0, 3 et 6 mg.

      Bon, je vais pas faire genre j’ai fait exprès de raconter des craques pour voir qui suivait mais plutôt te remercier pour tes précisions ! :-)

      0
      1. y a pas de quoi ^^

        j’ai tellement tourné en rond entre revue vidéo et écrite sur cette gamme que j’ai fait le tour de pas mal de shop.

        et au final, sans les gouter, c’est une vidéo d’ar-h qui a fini par me convaincre de les prendre (mais en fiole familiale :p)

        de plus, pour des jus ricain, je les trouve pas super chargés en arôme même si avec une base en 80vg …

        0
  2. Bonjour à tous,

    Merci pour la revue. Je suis totalement fan du Milk man et trouve le muffin man assez réussi.

    Par contre je trouve le Rocket un peu moins réussi, certainement le côté Granola que j’ai du mal à apprécier.

    Le shop à côté de chez moi les vend en 15 Ml et on les trouve aussi en petits conditionnements chez Just Bottles.

    0
    1. Cool que les shops reconditonnent parce que 180 ml, ça pique. 15 ml sont très bien pour découvrir les produits mais ne font pas long feu dans un dripper !
      ;-)

      0
  3. Amis du soir , bien le bonsoir

    Le sieur Sezni avait en effet testé ces liquides , enfin surtout le Rocket , et l’avait conseillé à Dany . Mais comme c’est une grosse feignasse , qu’il écrit comme un manche et qu’il a deux gamines qui courent partout en rentant du boulot , il n’a pas trop le temps d’écrire des articles ( surtout qu’un certain lieutenant du navire le fait beaucoup mieux que lui ).
    J’ai également pris le BFB , chez la licorne ( 240ml pour 55 euros je crois , difficile de trouver mieux rapport qualité prix ) et le Pancake Man ( celui-là , c’est mon préféré )
    En revanche pour le Muffin , je le trouvais invapable à l’ouverture . Un goût de savonnette ( bon je sais je ne mange jamais de savonnette ) ; du coup j’ai smsé Bastien de chez Unicorn , qui m’a dit de le laisser stepper au moins une semaine , et en effet , c’est beaucoup mieux .

    Reste à tester le Police Man quand les finances auront repris des couleurs :bye:

    0
    1. Ne te justifie pas, ils te savent honnête (comme le Muffin) !

      Le BFB ne me branche pas trop a priori mais bon… J’essayerai peut-être. Par contre, le Cap’tain m’a fait goûter le Unicorn’s Roar qui n’est pas mal du tout dans le style céréalier bien travaillé.

      Le test des deux autres One Hit Wonder est prévu, je pense que Porky préfèrera des p’tits flacons. :yes:

      0
      1. Franchement il est hyper addictif , moins bon que le Pancake vendu aussi chez la Licorne mais les 240ml ont été descendus en 2 mois .
        Je viens de voir qu’ils avaient rentré un nouveau truc au miel et aux fruits , la CB va encore chauffer à moins que je teste les Yougot ejuice , qui défient toute concurrence .

        0
      2. La gamme Yougot dont je n’avais jamais entendu parler jusqu’ici est bon marché à 20$ les 120 ml mais les liquides ont l’air vraiment basiques.

        Ça veut pas dire qu’ils ne sont pas bons mais qu’on doit pouvoir se les refaire en DIY pour encore moins cher…

        0
  4. Hello les matelots,
    Rien qu’à lire cet article, mon taux de cholestérol viens de prendre 2 points. Il arrive parfois que l’on découvre des petits trucs qui fachent dans les jus de nos amis d’outre atlantique, mais il faut reconnaître qu’ils savent souvent affoler nos papilles gustative B-)

    0
    1. Ben oui, c’est du gras tendance lourd… Mais ces liquides sont imparables en dripper, leurs arômes s’y révèlent et la vapeur produite est vraiment au top.

      Après, ça reste bien sûr une question de goût… Les amateurs de raffinement gustatif auront sans doute d’autres choix, même si ces One Hit Wonder semblent bâtis sur des composants de qualité.

      0
  5. J’ai testé le Milk man il est franchement excellent,par contre je l’ai coupé avec du 100 pour cent PG à 9 mg de nicotine pour le booster un petit peu.Le résultat est d’enfer.
    Bien sûre bla bla les goûts et les …….
    Comme d’habitude super revue
    Bonne vap à tous.

    0
  6. Pas encore tester mais par contre j ai goûté le my man de chez eux et il s approche au unicorn milk

    0
    1. Il est bon, le Unicorn Milk… Et la recette du clone située quelque part dans les cales du Navire l’est aussi. :yes:

      Les commentaires de cet article m’ont donné envie de goûter le My Man et tant qu’on y est, le Police Man mais certainement en petits flacons cette fois-ci.

      Porky (le cochon-tirelire) est en effet effondré sur le carrelage de la cuisine. Il est blême, limite diaphane et ne bouge plus.

      0
      1. Pauvre porky bon rétablissement?☺

        0
      2. Il a mangé chaud avec les One Hit Wonder, le pauvre… Je suis inquiet.
        :cry:

        0

Laisser un commentaire

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-) 
 
Fermer le menu