Interview Vincent Dans Les Vapes : Laboratoire français aux arômes naturels

29 Mar 2013/
Interviews
0 0
Par :Le Capitaine

Fabrication, conservation, arômes naturels et projets pour cette entreprise française qui se développe à grande vitesse en France.
Mon fabriquant préféré de e-liquides fruités : banane, pistache, fraise, fleur d’oranger.

VDLV est un laboratoire de fabrication e-liquides haute qualité avec des arômes naturels assemblés et fabriqués en France.
Situé à Pessac sur un site de 1000 m², VDLV emploie 50 personnes et répond aux attentes de ses clients grâce à une gamme d’e-liquides composée actuellement de 33 saveurs.

Daniel : Bonjour Vincent, vos liquides sont essentiellement fruités pourquoi ?

VDLV : Bonjour Daniel.
Effectivement, nos saveurs sont plus axées sur les fruits et les plantes pour 2 raisons :
– Il est très compliqué d’obtenir des arômes naturels de tabac produits en France selon des exigences précises de composition. Nous sommes actuellement en train d’étoffer notre gamme Tabac, mais les tests de développement prennent beaucoup de temps.
– Nous ne cherchons pas à ce que les saveurs de nos e-liquides se rapprochent de celles des cigarettes classiques : notre volonté est d’emmener nos clients vers des découvertes inédites de saveurs authentiques, qui soient le plus proche possible de ce que la nature peut nous offrir et jamais au delà…

Daniel : On a une saveur égale un flacon (à part les tabacs), c’est très basique. Est-ce plus un choix de créer une unité ou comptez-vous créer des arômes complexes dans un futur ?

VDLV : Le choix peut paraître basique, mais il faut savoir qu’une saveur simple nécessite une phase de recherche et développement de plusieurs mois.
Un assemblage demande encore plus d’investissement, mais nous travaillons effectivement sur des saveurs plus complexes que nous allons sortir avant l’été.

Daniel : Est-il conseillé de mélanger les saveurs avec le même taux de nicotine ou non ?

VDLV : Bien sûr ! Tous les mélanges sont possibles, que ce soient avec différentes saveurs ou différents taux de nicotine.
Des clients parviennent déjà à créer des nouvelles saveurs qui parfois leur semblent réussies et ils n’hésitent à nous en faire part !

Daniel : Comment conserver au mieux vos e-liquides, peut-on les mettre au frigo ?

VDLV : Le frigo n’est pas nécessaire. Mais l’idéal est de les conserver dans un endroit frais <20°C, à l’abri de la lumière et d’une source de chaleur… bref dans le frigo quoi ! (comment ça, je me contredis là ?)

Daniel : Pour moi, certaines saveurs ont vraiment le goût du fruit (pistache, noisette), alors que d’autres paraissent plus « chimiques » comme la mirabelle ou la pomme peut être. Y a t’il une différence d’arôme pouvant justifier cette impression ?

VDLV : C’est surtout, je pense, une différence de ressenti, qui diffère selon chaque personne.
Nous avons des retours clients qui nous font part de leur impression de « croquer dans une pomme » lorsqu’ils vapotent notre e-liquide pomme et la mirabelle a le même type de retours.
Mais pour compléter ma réponse, nos arômes naturels sont fabriqués avec des supports qui peuvent être différents les uns des autres et pouvant influer sur la sensibilité des papilles des consommateurs de nos produits : par exemple, le support d’arôme pour la pomme (éthanol)est différent de celui de la pistache (éthanol + propylène glycol).

Daniel : Pourquoi si j’achète un mélange nicotiné de PG/VG et que je mette de l’arome pistache je n’obtiendrais pas du VDLV (je suppose, j’ai pas essayé!…) ?

VDLV : Parce que nous demandons à nos fournisseurs d’arôme naturels une production à façon, répondant à des critères bien définis, et dont la composition sera différente d’un arôme naturel que vous pourrez trouver dans le commerce.
J’attire également votre attention sur ce point précis : tous les arômes du commerce (naturels ou synthétiques)ne seront pas forcément adaptés à l’inhalation et peuvent même contenir des molécules appropriées pour l’ingestion mais déconseillées ou aux effets inconnus en inhalation.

Daniel : Si je prend en 100% VG un flacon de pistache en 12, aurais-je le même rendu au niveau saveur avec celui en 80%PG/20%VG ?

VDLV : Non, la saveur sera moins perceptible avec le mélange en 100%VG car la glycérine végétale a pour effet de piéger les molécules aromatiques. Il est conseiller de remuer régulièrement nos flacons 100%VG afin d’optimiser la diffusion de l’arôme dans le liquide.

Daniel : On a souvent du e-liquide qui coule sur les doigts (CF l’Eternity!) alors on s’essuie avec un mouchoir; est-ce suffisant ou dangereux ?

VDLV : On devrait s’affranchir de ce type de problème au fur et à mesure que le matériel évolue ! Ce n’est pas dangereux si vous ne vous renversez pas un flacon entier sur la peau.
Par contre, il est clairement conseillé de se laver les mains si celles-ci rentrent en contact avec du e-liquide; la nicotine pénétrant facilement par contact sous-cutané.

Daniel : J’ai de l’extrait de vanille qui traine dans ma cuisine, puis-je le mettre dans mon stardust avec un liquide déjà fait ?

VDLV : Je vous le déconseille, à moins d’être parfaitement au courant du type de molécules présentes dans votre extrait de vanille et des effets de ces molécules en inhalation.

Daniel : On peut fumer des années la même marque de cigarettes, se parfumer toute sa vie avec le même parfum, mais on se lasse très rapidement d’un e-liquide, pourquoi d’après vous?

VDLV : C’est une question intéressante, mais là encore, cela dépend beaucoup des personnes.
J’ai un exemple avec une personne de mon entourage qui vapote de la noix de coco depuis 2 ans, sans essayer autre chose et sans jamais se lasser !
Sinon, je dirais qu’un fumeur cherche avant tout à se procurer un effet antidépresseur, combiné au plaisir de l’activation du système de récompense du cerveau. La saveur passe dans ce cas là au second plan.
Avec le e-liquide et le grand choix de saveurs actuelles, les effets précédents sont apportés par la nicotine et la saveur devient alors un élément clef. Pour les vapoteurs qui se lassent rapidement d’un e-liquide, il est probable que leurs papilles arrivent à un niveau de saturation suite à l’utilisation d’une saveur régulière.

Daniel : En allant sur votre site je m’ aperçois (avec satisfaction) que vous faite dorénavant du Joyetech et des Stardust V3 (halleluya!)….

VDLV : Effectivement !
Mais nous ne serons jamais un grand distributeur de matériel : ce n’est pas notre vocation et il existe un bon nombre de boutiques qui font ce travail très bien.
Notre cœur de notre métier est le développement et la fabrication d’e-liquides, mais nous restons à l’écoute de nos clients concernant leur demande en terme de matériel et nous nous efforçons de proposer, petit à petit, un choix de matériel plus conséquent.

Daniel : Merci pour tous ces précieux renseignements et je vous souhaite une belle continuation

VDLV : Merci Dany. Et un petit rappel qui ne fait jamais de mal : n’hésitez pas à faire diffuser autour de vous la pétition de l’AIDUCE.
Vincent.

http://vdlv.fr/

Mes arômes préférés sont pistache, banane et fleur d’oranger. Et vous ?

 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Devenez "Matelot" en vous inscrivant ICI

Me notifier
avatar
wpDiscuz