Tilemahos Armed Eagle, yeah!

5 Déc 2017/
Atomiseur
41 0
Par :Nesquick
41 0

Découverte et montage du Tilemahos Armed Eagle, le nouvel atomiseur à réservoir issu de l’imagination du célèbre Golden Greek.

Le Tilemahos Armed, atomiseur à tank conçu et fabriqué en Grèce par Imeo Thanasis alias The Golden Greek m’est tombé dessus en avril dernier, d’abord en version clone. N’en déplaise aux ministres de la vape, il est parfois bien rassurant de vérifier l’adéquation d’un matériel au besoin et à ses goûts au moyen d’une copie bon marché avant de lâcher la substantielle poignée de biftons nécessaire à l’acquisition d’une version originale. Rapidement séduit par l’excellent compromis entre qualité de vape et facilité d’utilisation proposé par cette belle machine à vaper, je n’ai guère tardé à passer commande d’une pièce authentique, installée depuis au poste envié de “all-day” quasi exclusif dans sa catégorie.

 J’en étais à imaginer avoir enfin “trouvé ma vape”, selon l’expression consacrée quand je rencontrai la nouvelle version du Tilemahos Armed, enrichie du qualificatif “Eagle” au détour d’une promenade en ligne. La période étant calme et le Porky prospère, je n’ai guère tergiversé cette fois pour rajouter le nouveau venu au panier puis valider la commande. La “vape trouvée” repassera donc son tour même s’il est tout de même un peu rassurant de n’avoir cédé qu’au remplaçant d’un atomiseur tournant quotidiennement depuis plusieurs mois ! L’affaire n’était pourtant pas bouclée d’avance car le Eagle présente deux caractéristiques habituellement rédhibitoires. Il est cher (150€) et affiche un gros 25 mm de diamètre susceptible d’appeler un renouvellement du parc de mods et boxes, mais bon… N’ayant acheté que très peu de trucs à vaper ces temps-ci et disposant d’au moins la Reuleaux RX-200 et de ma chère Noisy Cricket v2 pour accueillir l’imposante assise du p’tit nouveau… Banco !

Un tas de pièces du Eagle

Le Eagle arrive bien sûr monté et prêt à vaper mais c’est beaucoup plus rigolo de le présenter ainsi, entièrement désossé aux vis de serrage du résistif près. On peut ainsi admirer une finition de très bon niveau, peut-être un micro-poil en dessous de celles des productions antérieures du Golden Greek mais à peine, genre léger.

En fait, le Eagle n’est pas plus compliqué qu’un autre atomiseur issu de l’imagination créative d’un authentique moddeur. Il est juste entièrement démontable, ce qui est un atout pour l’entretien et le remplacement de pièces. Que l’on se rassure, on aura, en utilisation quotidienne, jamais plus qu’une bague ou un bidule à desserrer pour remplir le tank ou remplacer une mèche craouette par une neuve.

Le réservoir Tilemahos Eagle

Le réservoir du Eagle se compose de quatre pièces, un verre Pyrex, une armature, une bague et le top-cap reconnaissable à son super joint torique rouge. Sa contenance une fois monté est de 5 ml environ. Oui, démonté il contient nettement moins.

La première étape consiste à insérer le Pyrex dans l’armature, jusqu’au joint torique faisant butée.

On retrouve ici une des raisons de la remarque émise ci-dessus quant à la finition du Eagle. Les rebords des pièces ne sont pas aussi parfaitement polis que d’habitude, ceux du Pyrex notamment. Pas de panique cependant, l’ensemble reste parfaitement calibré et se manipule sans aucun risque de coupure ou autre incident déplaisant. La bague supérieure du tank portant un joint torique en son périmètre intérieur vient ensuite bloquer le Pyrex.

Enfin, le montage du réservoir se termine par le vissage du top-cap. Les différents filetages tournent bien et ne couinent pas, chaque pièce trouve facilement sa place et y reste sagement fixée.

Le Eagle existe en deux versions, l’une en finition mate et l’autre en finition polie. J’ai pour ma part un petit faible pour la seconde, plus représentative selon moi de l’esprit original des produits estampillés “GG”. Après, les goûts et les couleurs resteront bien entendu l’affaire de chacun…

Le plateau

Le plateau du Eagle s’inscrit dans la même veine que celui de son prédécesseur mais présente toutefois quelques améliorations d’usage. Jetons tout d’abord un œil à la chambre de vaporisation.

Cette chambre comporte deux orifices d’arrivée de liquide d’environ 2 x 4 mm, diamétralement opposés, désignés par les flèches bleues sur la photo ci-dessus. On remarque également quatre encoches taillées dans le rebord intérieur de la paroi. Les plots positif et négatif présentent tous deux deux vis de serrage, le positif s’insérant dans la base isolée du négatif.

Les deux plots solidarisés se glissent dans une pièce cylindrique à rebord judicieusement prévue à cet effet, la molette venant fixer l’ensemble du plateau ainsi constitué par vissage sur le filetage porté par le plot positif. La vis de contact 510 équipée de deux joints toriques vient terminer le montage.

Le plateau propose donc deux axes de montage soulignés par les traits bleus sur la photo ci-dessus. Le plus étroit permettra l’usage de ressort d’acier ou de zirconium en guise de résistance, le plus large supportera les montages classiques à base de fil résistif entortillé. Le doublage des vis de serrage sur chacun des plots ne me semble pas destiné aux montages exotiques même s’il les autorise peut-être. Je le vois plutôt comme une facilité permettant au plateau d’accepter les bobines quelque soit leur sens d’enroulement, ce qui n’était pas le cas du Tilemahos Armed où il ne fallait pas se gaufrer.

Le plateau s’insère ensuite dans la chambre de vaporisation en prenant soin de placer l’axe de montage désiré, ressort ou tortillon, en face des orifices d’alimentation. Les picots, tel celui désigné par la flèche bleue sur la photo ci-dessus, servent de détrompeurs, on ne peut pas se rater et c’est plutôt cool. Le bottom-cap vient enfin fixer tout ce petit monde en se vissant solidement à la base de la chambre.

A ce stade de l’exposé, j’imagine que les pirates les plus résistants à l’assoupissement sont déjà debout sur leur table, vociférant comme des chacals piégés que non, c’est pas possible, c’est une honte, l’onéreux Tilemahos Armed Eagle ne peut pas être dépourvu de bague de réglage d’air-flow ! Et bien si. Il n’en a pas. Même pas une petite. Est-ce aussi grave que cela ? En ce qui me concerne, la réponse est clairement non puisque je vape habituellement tous mes atomiseurs à réservoir air-flow grand ouvert sans jamais manipuler les bagues de réglage…

L’assemblage

Le fait d’avoir pu monter le réservoir indépendamment du plateau est de bon augure pour un atomiseur dont on pourra bidouiller le montage cuve pleine, la cheminée faisant le lien.

Vissée en butée comme sur la photo ci-dessus, la cheminée obstrue les arrivées de liquide portées par la chambre de vaporisation. Il suffira, comme sur le Tilemahos Armed, de la dévisser pour libérer l’alimentation. Le réservoir prend place sur le haut de la chambre, la cheminée dépassant alors suffisamment pour permettre le réglage d’arrivée de liquide.

Quelques pièces de plus

Outre la belle boîte richement enluminée d’or véritable, la photo ci-dessous nous dévoile quelques pièces supplémentaires dont je n’ai pas eu l’usage. Je ne pouvais pas les passer sous silence sous peine de desservir gravement le Eagle mais d’un autre côté, je ne peux pas en parler avec précision puisque justement, je n’en ai pas eu l’usage… Hum…

Les joints toriques situés à gauche de la ligne d’arrière-plan ne méritent pas de commentaire particulier, tout le monde sait à quoi ils peuvent servir. J’ignore par contre ce qu’il convient de faire avec l’espèce de cylindre métallique et le petit bidule de plastique fileté posé à côté. Le gros machin blanc permet de réduire la capacité du réservoir à 2 ml, ce qui peut sembler craignos mais TPD oblige. La ligne de premier plan est plus intéressante puisqu’elle nous montre un ressort de zirconium ou d’acier 316L utilisable comme résistance, le drip-tip officiel avec son dispositif anti-remontées et les deux réducteurs d’air-flow, l’un en 1,5 mm et l’autre en 2,5 mm. Petite précision, le haut de la cheminée du Eagle est usiné en arrondi et suffisamment poli pour permettre de se passer de drip-tip, ce qui fut mon choix.

Un montage qui marche

Contrairement à son prédécesseur, le Eagle supporte les gros fils… La tentation est donc forte de lui coller une spirale de Clapton, histoire de voir.

Le montage ne présente pas de difficulté puisqu’il n’est désormais plus nécessaire de se préoccuper du sens d’enroulement du coil. Comme j’ai choisi d’utiliser le canal étroit destiné aux ressorts par un invraisemblable caprice de star sans aucun rapport avec une erreur d’inattention, la bobine en six spires présentée sur la photo ci-dessus trouve limite sa place dans l’espace, sans qu’il ne soit réellement possible d’y loger plus long. Ce choix étrange a été en fait motivé par de nombreux dry-hits rencontrés avec des montages utilisant le canal le plus large qui m’ont amené à essayer cette configuration, en attendant d’autres essais couronnés de succès en montage nominal.

On l’aura compris, je pratique le Eagle sans réducteur d’air-flow… Cela fait un peu bizarre au début de voir un cratère ouvert sous la résistance à l’endroit d’où surgissent normalement les réducteurs mais on s’y fait.

Nous arrivons ici au point important de l’exposé, à l’astuce fondamentale, à une des raisons d’être majeures de ces quelques lignes. En effet, le Eagle à beau faire le kéké avec ses 25 mm tendant à le positionner au niveau des Ammit, Reload ou Kylin, il suffit de constater l’étroitesse des orifices d’alimentation en liquide pour se convaincre qu’il reste bien grec dans l’âme… Du coup, il devient risqué de le charger en coton comme on l’aurait fait pour un des atomiseurs pré-cités car ici le dry-hit rôde, désagréable et sournois. Après moult essais émaillés parfois d’une insondable détresse, j’ai fini par aérer la fibre au maximum avant de l’enrouler…

Par la tasser le moins possible lors du passage dans la bobine résistive…

Tour en gardant la main précise et légère de l’habile joaillier pour la rabattre dans les compartiments destinés à la recevoir, en évitant par dessus tout la compacité coupable et le bourrage scélérat.

C’est à ce prix que le Eagle a fini par fonctionner correctement, sans finalement me faire trop douter du bien-fondé de cette acquisition d’original fort onéreuse et regretter le Tilemahos Armed précédent, beaucoup moins regardant sur le “wicking” que son présent descendant.

La vape de l’aigle

Une fois toutes ces étapes franchies avec succès, la mèche amorcée de quelques gouttes du liquide préféré ces jours-ci et la cheminée vissée en butée pour éviter les fuites, le réservoir s’ouvre par simple dévissage du top-cap.

Là, on peut y aller… Pas besoin de fiole à bec fin ou de flacon-aiguille, y’a qu’à verser direct de la bouteille de liquide. On referme ensuite le top-cap, on ouvre la route du jus en dévissant la cheminée, on visse le bazar sur une box et puis… On vape !

Le Eagle produit une excellente vape honorant parfaitement son prestigieux pedigree. La configuration sans réducteur d’air-flow le rend plus aérien que le Tilemahos précédent pour une production de vapeur accrue, sans concession majeure au rendu des saveurs. Ceci ajouté aux améliorations apportées au plateau pourrait faire du Eagle la star absolue d’un compromis réussi entre qualité de vape et praticité d’emploi mais les difficultés rencontrées pour le dosage du coton amènent un léger bémol gâchant un peu la fête.

Bon, allez… On va dire que c’est un coup à prendre et que les vapotos utilisant des cotons naturellement vaporeux ne s’apercevront même pas d’un problème que les adeptes du Puff ou de la Fiber Freaks finiront de toutes façons par résoudre. Le Eagle reste à mon sens une belle réussite et puisqu’il ne décolle plus de ma Noisy Cricket depuis bientôt trois semaines, je ne peux qu’encourager à sa découverte !

Bonne vape à toutes et tous, en Tilemahos Armed Eagle ! :bye:

Si vous ne commentez pas cet article, donnez au moins votre vote ;-) Merci
41 0
Comments

Cet article a 25 commentaires.

  • TheFlow - Rang : Rubis 5 décembre 2017 19 h 03 min Répondre

    Allehlouya !! Là Voilà … Notre emblématique NES s’y colle .. Et Quelle Revue comme à son habitude!
    Oui ce cotonnage a l’air capricieux, comparé aux mastodontes du marché actuel , que sont les Reload & autre AMMIT tellement facile , et efficace..
    On ne peut qu’encourager ce genre d’initiative, aussi GREC , soit elle.
    Ces vrai le Tilemahos m’a convaincu, puis les « autres » sont arrivés, c’est la dure loi du Marché.
    Donc en 25 pour rejoindre la tendance, il semble tenir aussi ses promesses, , VRAIMENT ??!!
    As- Tu un rendu de Saveur , jamais atteint..?
    Toutes ces lignes ce soir à l’apéro, sur un ZE HOOCH, en Reload à .22 , et 40w, proche , très proche d’un très Bon RDA…..
    Alors , je le prendrai sûrement, par respect déjà à GG, même en clone , car il faut aussi suivre les ANCIENS qui poursuive le Combat !!!
    VAPE ON . Nice NES

    • Nesquick - Rang : Diamant 6 décembre 2017 10 h 19 min Répondre

      Ce Eagle a détrôné le Armed précédent de ma box depuis pas loin d’un mois maintenant, c’est que sans doute il me va mieux.
      Au niveau de l’utilisation, le Eagle est à mon avis plus difficile à cotonner que le Armed mais plus facile à monter.
      Le rendu des deux atomiseurs est voisin, ils sont très bons tous les deux. Leur vape est un peu particulière, ce ne sont pas des ténors absolus de la saveur mais leur vapeur est dense, épaisse et moelleuse.
      Le Eagle est plus aérien que le Armed en full-open, ce qui le met exactement à mon goût et je pense que c’est cela qui fait son succès actuel malgré un “wicking” délicat.

      • TheFlow - Rang : Rubis 6 décembre 2017 18 h 35 min

        Bien alors, on n’est OBLIgé d’etayer son propos, face à une revue de cette qualité mon Cher NES. :good:
        Ainsi pour savoir de quoi on parle,la Binouze sur la table, recoilant le Armed en Kanthal 0.5, 7.5spires, sur Axe 2.5, et une Res à.6 tout pile !(Telle que tu le pratiques sur cet Ato et c’est justifié en fait..), 1 Coeff de Chauff à 0.23W/mm2 ( Via l’appli que tu connais Jib, faudrait me dire pourquoi 0.24W/mm2 est le Graal..!?) à 29W ( Grosso Modo ma Vape), on est là en condition OPTIMAL pour une Vape sur le Armed ..!! avec un BREIZH RIDER 1 mois de Steep pour Coller à la Philosophie Bretonnante existante ici
        .. B-) B-)
        DONC OUI, tu le soulignais, Vape “Epaisse, Dense, Moelleuse..” c’est ça, il y a autre chose dans cette ATO et à fortiori sur l’EAGLE j’imagine !!
        Et puis sur ma Vaporflask, il a quand même 1 Sacré Gueule cet Ato “décalé”, malgré l’AMMIT 22 qui squatte la Box par son RENDU follement EASY… :scratch:
        Mais Voilà la HCIGAR en 24/25 elle, se prend de bonne claque en ce moment avec le RELOAD à .22 sur TOUS les Juices!! et ça lui va .. :yes: :yes:
        Il lui faudrait pourtant quelque chose de plus “classieux” pour faire honore à son Chipset. 😉

        En conclusion, tu le soulines également, la fièvre Tinoise s’empare un peu aussi de la Grèce, et le Armed à ce jour devient par son ADN trop serré à mon goût, alors ce passage semble une évidence, ne serait-ce que pour la différence !!!
        ORDER SHIPPED… :yahoo:

      • Nesquick - Rang : Diamant 6 décembre 2017 21 h 57 min

        T’as raison, faut essayer même si tes atos actuels continuent de squatter tes boxes après le test !
        Le ressenti des atos reste à mon avis très personnel, y’a pas 36 moyens d’être sûr…

  • Seb - Rang : Argent clair 5 décembre 2017 20 h 15 min Répondre

    A priori, le bidule plastique fileté sert à visser la base sans son plot 510 sur un mod.
    Probablement pour faire son montage, mais bon perso je ne vois pas trop l’intérêt.
    (vu sur le site du revendeur officiel en France)

    Quand à la tige, ce n’est pas le gabarit pour les ressorts zirconium des fois?

    • Nesquick - Rang : Diamant 6 décembre 2017 10 h 24 min Répondre

      Le bidule plastique doit en effet servir à quelque chose comme ça, je n’en vois pas trop l’intérêt non plus.
      Le Armed était livré avec des tiges métalliques servant à bloquer le plateau lors du démontage et/ou peut-être de gabarit pour les ressorts, en effet. Mais là, le diamètre important de la tige ne me paraît adapté ni au premier rôle, ni au second !

  • jib - Rang : Emeraude 5 décembre 2017 22 h 28 min Répondre

    Wow !
    Quelle revue !

    Et cette revue me plonge dans un abîme d’interrogation.
    J’avais bien résisté au GAS face au “Armed”, et là tu réactives la crisea avec le “Eagle”…

    Esthétiquement, je préfère le premier… alors question, pas sur les saveurs, mais sur le tirage.

    Si tu le compare à un Hurricane V2, le tirage est comment sur le Armed et sur le Eagle ?

    • Nesquick - Rang : Diamant 6 décembre 2017 10 h 33 min Répondre

      Ouh ! Le Hurricane v2 commence à être loin dans mon souvenir… En ouverture maximale, le Armed doit être à peu près au niveau du Hurricane, le Eagle étant un poil plus aérien.
      Après, faut voir avec les réducteurs… J’ai quand même tiré quelques taffes avec celui en 2,5 mm et c’est déjà très serré à mon goût. J’imagine que le 1,5 mm ramène le Eagle au niveau du Penomenon. Le truc cool c’est qu’on peut changer facilement de réducteur ou l’enlever carrément atomiseur monté et cuve pleine. Décidément, M. Thanasis a bien du talent !

      • jib - Rang : Emeraude 6 décembre 2017 12 h 40 min

        Ok, merci pour cette réponse, suffisamment précise pour mon esprit torturé ^^

        Du coup mon dilemme ne s’arrange pas : je vais préférer la vape sur le second, et l’esthétique du premier…
        On me dira que l’esthétique, c’est secondaire… mais non, sur un objet de ce type… ça ne l’est pas !

  • Sezni - Rang : Emeraude 6 décembre 2017 17 h 45 min Répondre

    Salut Nes
    Du coup ils ont inversé les canaux entre le Eagle et le Armed ? Sur le premier cité , le gros canal sert aux zirconium et le plus étroit pour les coils classiques , et c’est l’inverse le premier modèle sorti .

    Ou je raconte des conneries ?

    • Nesquick - Rang : Diamant 6 décembre 2017 21 h 53 min Répondre

      Nan, t’as raison… Ils ont inversé les canaux à moins que ce soit moi qui me plante sur le Eagle, logeant le Clapton dans la rainure du zirconium !
      M’enfin je crois pas, vu leur longueur les ressorts ne peuvent aller que du côté le plus vaste…

  • Jissé - Rang : Bronze foncé 7 décembre 2017 23 h 55 min Répondre

    Merci pour cette revue. J’ai le Eagle en main ce dernier a remplacé mon Taifun premier du nom (énorme update pour moi !)… J’aime aussi lire des revues après un achat, ça me permet de voir si j’ai rien loupé.
    Je crois que la tige sers en effet pour le démontage du plateau/alignement des rigoles au serrage. J’ai vu une vidéo où il est montré la possibilité de placer le type de rigoles au choix sur n’importe quel type de montage (visse ou non. Bon vent !

    • Nesquick - Rang : Diamant 8 décembre 2017 10 h 20 min Répondre

      Belle évolution entre le Taifun v1 et le Eagle… J’imagine que tu utilises un des réducteurs d’air-flow !
      On peut en effet monter un coil traditionnel dans la rigole la plus large. Je l’ai d’ailleurs testé mais ça a été la fête au dry-hit. À mon avis, les fenêtres d’arrivée de jus sont trop étroites pour irriguer correctement une bobine longue d’un cm ou plus. Attention, je ne dis pas que c’est impossible à faire, juste que je n’y suis pas parvenu !
      :yes:

  • jpr - Rang : Or foncé 8 décembre 2017 2 h 32 min Répondre

    merci, revue on ne peut plus complète. content de voir de belles mécaniques.cet eagle me tente.

    • Nesquick - Rang : Diamant 8 décembre 2017 10 h 25 min Répondre

      Au-delà du fait que la vape du Eagle te conviendra ou non, ça reste en effet une belle mécanique plaisante à appréhender.
      Ses possibilités de montage sont nombreuses, il y a de quoi bricoler !

  • patrick - Rang : Bronze clair 11 décembre 2017 12 h 28 min Répondre

    bonjour, et merci de cette revue grace a laquelle j’ai fini par craquer, excellent ato merci Imeo pour ce bijoux.Mais j’ai un petit soucis ,malgré le dispositif anti-remontées du drip tip, j”ai des remontées de liquides avec ce dernier.
    merci pour vos réponses

    • Nesquick - Rang : Diamant 11 décembre 2017 23 h 25 min Répondre

      Evidemment, je n’ai pas de remontées de jus avec le Eagle alors que je l’utilise sans drip-tip et donc sans le dispositif… Ca aurait été trop simple !
      Bon… Si du liquide remonte, c’est qu’il y en a dans la chambre au moment où tu aspires. Pourquoi diable y aurait-il du liquide dans la chambre ?
      Cela peut venir de mèches mal positionnées ou en fin de vie mais dans ce cas, les remontées seraient tôt ou tard suivie de fuites.
      Il peut y avoir un phénomène de condensation, une des astuces pour le minimiser consiste à lâcher le switch de la box avant la fin de l’inhalation de façon à laisser le moins de vapeur possible traîner dans la chambre.
      A part ça, je ne vois pas trop…

      • TheFlow - Rang : Rubis 12 décembre 2017 7 h 44 min

        YOP. J’ai Ce souci aussi sur le Armed, Le méchage est correct, changé régulièrement, la PISTE du « Lâché devSwitch » semble être la Bonne, car passant du RELOAD disons TRAPPU , en mode Gorret, Grosse Taff LONNNNNG , à l’Orfevrerie Grec,,, Bhein ça Condense Quoi …. :whistle:

  • patrick - Rang : Bronze clair 12 décembre 2017 13 h 01 min Répondre

    merci Nes de ta réponse ,pour le positionnement de mèches j’utilise le plus gros canal,mais je vous aie lu plus haut et il semblerai que ce soit le contraire.mais là je m’interroge car le plus petit sert au ressort…et sur le peu de vidéo qu’il existe ,une allemande ,en particulier ,place bien le coil dans le gros canal et le ressort dans le petit!?je m’interroge ,en attendant je vais suivre ta piste switch et j’utilise le du coup le drip du V2+. a suivre 😉

    • Nesquick - Rang : Diamant 12 décembre 2017 13 h 55 min Répondre

      Lors du tout premier montage du Eagle, j’ai utilisé le canal le plus large en montage classique, par analogie instinctive avec le Armed. Le coil étant centré, je me suis retrouvé avec deux longues pattes de mèche perdues dans l’espace libre à plaquer contre les orifices d’alimentation… J’ai fait comme j’ai pu, ça n’a pas tenu et bim ! Dry-hits puis fuites de partout, la misère !
      Je me suis donc rabattu sur le côté étroit où les parois de la chambre forment des sortes d’alcôves propres à recevoir le coton juste comme il faut et là, ça a marché.
      J’en suis resté là pour la revue et vape le Eagle comme ça au quotidien depuis mais après ré-examen attentif suite à ta remarque, je pense que tu pourrais bien avoir raison ainsi que Sezni ci-dessus d’ailleurs, le canal étroit est probablement prévu pour les ressorts.
      Et voici le pénible moment de l’aveu car si j’avais au moins essayé de placer un ressort avant de rédiger l’article, j’aurais vu tout de suite là ou il va et là où il ne va pas…
      Bon ben je vais regarder ça au plus vite, si ça se trouve le Eagle équipé d’un maxi-coil gavé de coton logé dans le canal large va passer d’excellent à exceptionnel !

      • TheFlow - Rang : Rubis 12 décembre 2017 20 h 56 min

        C bien tout se travail de SAV , car le mien sera là pour Noël avec 1peu de Chance ..
        OUI du Bon FUSED CLAPTON sur axe de 3mm , ça peut que être DIVIN ..

        Ps: Je re-Vape avec le Armed depuis quelques jours, et je confirme les GRECS. aime la Vape saturée d’arômes au détriment de la Production de Vapeur , et C ‘est plutôt Bien pour éviter de « Tomber » les Tanks , les uns après les Autres… 😉

  • patrick - Rang : Bronze clair 12 décembre 2017 16 h 02 min Répondre

    y’a pas de soucis toi au moins tu as pris la peine de faire une revue très détaillé qui m’a bien servi(et pas que moi),à a creuser un peu plus le déficit 😥 .mais surtout à faire un excellent choix :good:
    ceci dit par le plus gros canal il faut faire attention car le coton peut obstruer l’arrivée d’air 😉
    tschuss :bye:

  • Nesquick - Rang : Diamant 12 décembre 2017 21 h 32 min Répondre

    Allez allez, c’est vérifié : le ressort va dans le canal le plus étroit ! Le gros, c’est pour les tortillons maison.
    Je m’en vais de ce pas corriger l’article, la postérité ne doit pas savoir qu’il y a eu boulette sur ce coup-là.

    • TheFlow - Rang : Rubis 12 décembre 2017 22 h 09 min Répondre

      Ah tout de même !!! 1 Revue incomplète ou erronée de nes , n’aurait pas sa place sur le navire .. :yes: :yes:

      • Nesquick - Rang : Diamant 12 décembre 2017 22 h 35 min

        Hum… Je crois me souvenir qu’il y en a eu d’autres, notamment sur des revues “out of the box” où j’y allais direct sans trop prendre le temps de fouinasser.
        Malheureusement, c’est pas le cas ici puisque j’ai pratiqué le Eagle un bon bout de temps avant d’écrire.
        Je deviens gâteux.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-)