Tests de liquides en magasin, un luxe!

19 Août 2016/
E-liquides
0 0
Par :Le Capitaine

La chance de pouvoir tout tester en magasin.

Lorsqu’on va dans une boutique de vape, on peut normalement gouter plein de liquides qui sont dispos dans divers atomiseurs et on peut même demander à tester d’autres qui ne sont pas exposés, c’est le principe même de la boutique physique contrairement à celles en ligne.

Ca parait normal pour tous les vapoteurs mais en quoi est-ce normal?

Est-ce pareil dans tous les commerces? Testons pour voir :

Je vais dans ma boulange préférée : Bonjour, j’aimerais gouter vos éclairs au chocolat
-Bien sur, tenez. Vous aimez?
-Bof, vous avez pas autre chose de moins sucré?
-Oui, voila la tarte au citron, je vous en donne une grande part pour gouter.
-Ouais, un peu citronné non?
-Désolé, il faut s’habituer, voila notre tarte aux fraise des bois, prenez la part que vous voulez et goutez-moi ça!
-Pas mal, merci je vais réfléchir.
-De rien, revenez quand vous voulez pour gouter toutes nos nouveautés.

C’est pas comme ça dans votre boulangerie? Dommage!

Il faut savoir que tous les liquides que vous goutez sont pur perte pour le vendeur car les fournisseurs ne donnent rien pour test et chaque boutique doit mettre un paquet de fric en liquides de test, sans compter les atos et les batteries qui ne sont pas re-vendables.

Bref, c’est un service que l’on ne retrouve dans un aucun autre commerce mis à part les caves à vin (et encore on peut juste gouter que 2 ou 3 vins) et espérons que l’on pourra continuer à gouter et à tester du materiel. Merci les boutiques!

Comments

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "Tests de liquides en magasin, un luxe!"

Devenez "Matelot" en vous inscrivant ICI

Me notifier
avatar
Classer par:   Nouveaux | Anciens | Les plus votés
Raszardyr
Auteur invité

Je vais peut-être dire une grosse bêtise mais il me semble que, même si personne ne le fait, on peut légalement goûter à tout dans une boulangerie…

Article 1587 du code civil :  » A l’égard du vin, de l’huile, et des autres choses que l’on est dans l’usage de goûter avant d’en faire l’achat, il n’y a point de vente tant que l’acheteur ne les a pas goûtées ».

Nesquick
Auteur du navire

Nan, tu dis pas une grosse bêtise… Le code civil est obsolète mais c’est le code civil. :yes:

L’essayage ou la dégustation ont survécu dans quelques domaines, d’autres comme la grande distribution les ont oubliés.

La vacherie niveau vape, c’est de goûter des trucs en boutique et d’aller ensuite les acheter en ligne… En fait, faudrait refiler tous les porkies à Herta pour qu’ils en fassent des knackies et qu’on en parle plus.

Mais ce n’est malheureusement pas si simple. 😥

Zaza
Auteur du navire

Au restau, on a aussi le droit de tester les plats ? :scratch:

C’est certes un service rendu par les shops de vape, mais aussi un attrait et un surtout un argument de vente.
J’ose espérer que les boutiques y trouvent leur compte, tout comme les clients.

Bly
Invité

Faut pas allez chez le spécialiste, si tu veux gouter passe par le producteur, je viens d’un village viticole, crois moi tu peux en gouter autant que tu « tiens », chez nous la boulangerie « banette » t’en offre une tous les ans environs, sinon il me reste les marchés campagnard la franchement celui qui te fais pas gouter, j’achète pas 🙂

Nesquick
Auteur du navire

D’après ce que j’ai pu voir récemment, certains vignerons ne se détendent vraiment qu’une fois la première intention d’achat annoncée… Quand t’as dit que t’allais prendre un carton de six, là ils te font déguster toute la cave avec le sourire, visite du chais comprise.

J’ai vu aussi des dégustations payantes, 2€ sauf si t’achètes quelque chose à l’issue.

Les viticulteurs comme les gérants de shop à e-liquides pourraient bien en avoir leur claque des visiteurs qui goûtent toute la boutique pendant une plombe et qui repartent sans jamais rien acheter. On peut les comprendre…

stephanep40
Invité

Et les parfureries font bien essayer les produits, des echantillons et de la pub a outrance. :yahoo: Pas de TPD pour eux.
Je crois qu’on tiens une piste la, avec des parforisateurs personnel . Bientot une reconversion de toutes nos boutiques. Venez essayer ce parfum citron a 12 mg, la nicotine sert juste de fixateur d’odeur ( De toute façon il y a pas d’étude B-) ) Apres si vous l’utiliser d’une maniere détourné ce n’est pas de notre responsabilité 😉 .

Nesquick
Auteur du navire

Dans les parfumeries, le coût des échantillons est supporté par les marges faites sur les produits… Un gérant de shop à vaper ne peut pas trop se permettre de faire supporter les coûts marketing par ses produits, d’une part parce que certains assembleurs comme Halo ou Five Pawns imposent les prix de vente max et d’autre part parce que s’ils le font, les clients goûteront en boutique pour ensuite acheter en ligne encore plus que maintenant.

MoiEtmoimeme
Invité

celui qui fait tester ses produits de vape aura mon argent je vais aller acheter chez lui, elui qui ne fait pas tester je n’achète pas chez lui donc qui y trouve son compte ? 🙂

Outrevap
Invité

Vous avez une chance unique de pouvoir gouter des jus en boutique, ici c’est interdit par la loi. Pour de « vieux » vapoteux qui ont déjà leur liquide de prédilection, pas de soucis mais pour un fumeur qui veut arrêter, trouver son liquide c’est la galère. Perso si je veux essayer de nouveaux liquides, je dois aller aux USA ou en Ontario et me taper 5 à 6 h de voiture 😥 alors je peux vous dire que la boutique qui m’a permis de tester des liquides bin elle a mon argent et ma clientèle d’assurée.

stephanep40
Invité

Ne pas oublié que les eliquides n’ont pas une durée de vie de quelques jours comme les produits périssable cité plus haut. Une bouteille d’eliquide ouverte peut permettre le test pour de nombreux clients sur une durée assez longue, car quand on test on tire 2 ou 3 fois dessus généralement sur des atos qui n’ont pas une grande consommation d’eliquide. Donc une bouteille ouverte peut satisfaire de nombreux client ou pas bien sur si il est mauvais. Mais sa c’est une autre histoire.

Jonathan
Auteur invité

Ça me paraît aussi indispensable de goûter un liquide avant d’acheter surtout pour un néophyte qui veut se mettre à la ecig. Maintenant comme pour ma part je fait uniquement du diy et commande sur internet, si j’aime pas l’arôme dommage pour moi…

Soit je trouve repreneur soit poubelle. Par contre ceux qui teste une blinde d’arômes, rentre chez eux pour commander ailleurs c’est pas une bonne mentalité. Devrais faire comme dit nes plus haut comme certains viticulteur faire payer une « compensation » si pas d’achat.

wpDiscuz