Spires espacées : un retour aux sources ?

16 Sep 2015/
En savoir plus
2 0
Par :Lodse
2 0

Spires espacées : explications, montage, et analyse

Le micro-coil, est longtemps resté un standard dans la vape depuis l’arrivée du coton.

Il faut dire que ça marche sacrément bien, c’est facile à réaliser, et ça tient bien sur la durée.

microcoil[1]

Aujourd’hui, le micro-coil a un rival qui a de sérieux atouts pour le concurrencer : Le coil à spires espacées.

Genèse

C’était ce qu’on utilisait lorsqu’on faisait des montages avec de la silice, ce qu’on utilise encore beaucoup en genesis, ce qu’on utilise de plus en plus en coton à présent, et c’est une constante en contrôle de température. La tendance du micro-coil s’estompe chez de nombreux vapeurs au profit des spires espacées.

Le micro-coil est apparu en réponse à un besoin chez les utilisateurs : majorité du Kanthal qu’on utilisait ne dépassait pas les 0.3mm. On n’avait pas d’électro qui dépassait les 15w, et c’était difficile de descendre sous l’ohm en méca sans sacrifier une grande surface de chauffe (à part avec un parallel coil, technique très peu connue alors, et impossible en électro à cause de la limite de résistance trop haute).

On utilisait ce montage pour sa réactivité et son efficacité, due au fait que les spires se chauffent entre elles en concentrant la chaleur. C’était donc un très bon montage pour qui voulait un volume conséquent de vapeur avec un bon rendu des saveurs(grâce au coton).

Réaliser un coil en spires espacées était assez pénible, parce qu’à chaque changement de coton, on pouvais embarquer le coil avec, le déformant irrémédiablement. Les électros ne prenait pas en charge les spires espacées en 0.3, à cause de leur faible résistance(moins de spires) et si on rajoutait des spires pour l’augmenter, on avait un effet diesel affreux. L’espacement des spires les empêchaient de s’aider entre elles pour chauffer. On réservait donc ce montage à la silice(ou au genesis), avec du kanthal 0.2 pour les électros et du 0.3 pour les mécas.

scott1[1]

Un cheminement en quelques lignes :(passez si ça ne vous intéresse pas)

Il y a presque un an, je vapais du Snake Oil(un liquide que je connais sur le bout des doigts) en genesis, chose que je faisais rarement, et je me suis aperçu que les saveurs étaient différentes, non, en fait, décuplées et meilleures… Je me suis dit “tiens, et si j’essayais avec du coton ?”
Bien heureusement le matériel a évolué : On a plus de diversité dans nos diamètres de Kanthal pour solidifier et baisser la valeur de la résistance, et des électros plus balèzes !
On commençait être équipés de Kanthal 0.4 et plus, et c’était alors très simple de faire un coil durable, solide, à une valeur suffisamment basse pour une vape plus nerveuse.
Ce test avec du coton m’a donc surpris, je trouve les saveurs plus fidèles et plus riches. Avec le temps, j’arrive de moins en moins à vaper sur des micro-coils, constatant que les saveurs se trouvent étouffées sous les spires jointives.

Comme vous pouvez le constater, il m’a fallu pas mal de temps pour me décider à écrire ce papier. Je me demandais si ça venait de moi, si c’était dans ma tête… Puis je me suis aperçu qu’à ma boutique physique habituelle, le patron avait eu la même idée que moi, d’espacer les spires, et ce pour les mêmes raisons que moi. Puis, de plus en plus, j’ai vu beaucoup de monde revenir à ce montage.

Conscience collective ? Je ne crois pas. Ça ne se passe probablement pas que dans ma tête !

Le montage du CSE

A vrai dire, ce n’est pas bien compliqué à réaliser.

Je vous déconseille vivement d’utiliser du Kanthal d’un diamètre inférieur à 0.4mm si vous voulez éviter les déformations avec la manipulation du coton.

Il suffit d’enrouler ses spires autour d’une tige en les espaçant de façon la plus régulière possible. Pour ma part, je fais 6 tours(ou 5.5 dépendant de l’atomiseur).

Si vous trouvez qu’espacer de façon régulière est une galère, vous pouvez appliquer une technique assez simple : Augmentez encore l’espace entre les spires, et une fois l’enroulage terminé, compressez le “ressort” ainsi obtenu une ou deux fois(gentiment). Les spires vont donc se resserrer, pas suffisamment pour être jointives, et elles vont devenir régulières.

espacées

C’est une caricature, pas besoin d’espacer autant…

resserrées

…mais c’est le résultat qui nous intéresse.

A partir de là, il suffit d’installer le coil résultant sur votre atomiseur, ça ne change pas de d’habitude.

res

La résistance(qui s’est prise une douzaine de dryburns dans sa face, pas bien!) montée sur mon KF4. On peut constater que la toute première spire est moins oxydée/crade que les autres. C’est le résultat d’une petite irrégularité dans l’espacement de cette spire, elle chauffe un poil moins que ses sœurs.

20150916_053309

Résultat final avec la fibre et le liquide

Il existe encore une autre technique, qui consiste à enrouler son coil autour d’une vis. Le fil enroulé dans le filetage permet d’avoir un coil parfaitement régulier.On conserve le coil sur la vis lors du montage sur l’ato, puis on retire la vis en dévissant.

Un coil parfaitement régulier va faire rougir toutes les spires de façon simultanée, là où un micro-coil va rougir du centre vers l’extérieur.

J’ai des projections de liquide, comment je fais ?

J’ai eu pas mal de projections aussi au début, puis, comme j’aimais beaucoup ce montage malgré tout, j’ai persévéré et compris comment m’en débarrasser.

Si vous avez des projections, c’est probablement parce que vos spires sont encore un poil trop serrées. Comme dans un micro-coil, la vapeur est projetée comme un geyser entre les spires. Dans le cas des spires espacées c’est le liquide qui est projeté, car il n’est pas coincé sous des spires jointives le forçant à se vaporiser pour s’échapper du coil.

Essayez de laisser un peu plus d’espace entre chaque spire et voyez si vous avez toujours le problème. Chez moi, il a disparu !

Les avantages et inconvénients

Forcément, comme rien n’est parfait, il y a des incommodités :

  • plus fragile qu’un micro-coil
  • un poil plus pénible à construire
  • des projections lorsque mal ajusté(cf. paragraphe ci-dessus)

Mais les bénéfices peuvent vraiment en valoir la peine :

  • rendu des saveurs
  • encrassement plus lent
  • surface de chauffe étendue (là où un micro-coil équivalent va concentrer sa chauffe sur une surface très réduite)

Pour conclure…

…J’espère que vous allez essayer ce montage, qui chez moi a remplacé le micro-coil.

Tentez l’expérience pendant une semaine ou deux, et vous verrez si vous êtes sensibles aux différences produites. Il y a nombre d’utilisateurs qui sont déçus lorsqu’ils repassent sur un micro-coil (sauf pour faire de gros nuages, là où ce montage excelle). Si toutefois vous ne notez pas de différence, le micro-coil reste un excellent montage.

Si vous ne commentez pas cet article, donnez au moins votre vote ;-) Merci
2 0
Comments

Cet article a 35 commentaires.

  • Le Capitaine - Rang : Diamant 16 septembre 2015 8 h 56 min Répondre

    Merci pour ces explications Lodse pour ce montage qui sera peut être le successeur du MC. :good:
    J’ai une question : la valeur du coil change t’elle pour un même nombre de spires/MC?
    Je sais qu’en micro-coil au début j’ai une valeur en ohm et lorsque je ressers les spires j’ai le résultat escompté.

    • Lodse - Rang : Emeraude 16 septembre 2015 13 h 45 min Répondre

      Ouais au début d’un microcoil, comme les spires se touchent, la valeur de résistance n’est pas la même qu’après un dryburn. Les spires s’isolent en s’oxydant lors du dryburn(ça ne s’isole pas des plots, parce qu’ils empêchent le fil de chauffer suffisament pour s’oxyder).

      Pour un même nombre de spires, tu auras une valeur un poil plus élevée en spires espacées : Etant donné l’espacement des spires, il y a un petit peu plus de longueur de fil.

  • Asphyxia - Rang : Argent foncé 16 septembre 2015 9 h 57 min Répondre

    En fait, si énormément de monde revient aux coils espacés, c’est aussi depuis l’annonce de Farsalinos sur la potentielle dangerosité des dry burn ! Etant donné qu’il est plus difficile de faire un microcoil parfait du premier coup (et impossible de vérifier si la chauffe est bien repartie et qu’il n’y a pas de point chaud sans le faire bien rougir), une bonne partie de la populace est repartie sur des spires espacées (pas besoin de vérifier son montage par le rougeoiement du coil).
    Alors certes, tout le monde ne le fait pas pour ces raisons (toi notamment) mais sur les fofos, on s’aperçoit que c’est bien à partir de cette annonce que les choses se sont emballées et que la tendance s’est inversée.
    Le côté rendu saveur est ensuite ressorti comme si les gens cherchaient une raison supplémentaire de lâcher leurs MC alors qu’ils avaient juré quelques mois avant que le MC était bien mieux que le spires espacées (alors que finalement, pas besoin de se justifier, on fait ce que l’on veut).
    Perso, je sens pas de différences significatives entre les 2 (mais j’ai des papilles en mousse) du coup je continue d’utiliser les 2 en fonctions de mes envies et des montages que je fais (mais je suis aussi un dingue qui continue les dry burn bête et méchant en attendant que le Dr Farsalinos amène des résultats scientifiques, preuve à l’appui).

    • tgvape - Rang : Argent clair 16 septembre 2015 13 h 14 min Répondre

      Le contrôle de température (Et oui c’est moi M. T° control 🙂 ) nécessite également des spires espacées pour un bon fonctionnement. Moi perso sur le Ni200 je me serre d’une visse.

      • tgvape - Rang : Argent clair 16 septembre 2015 13 h 19 min

        d’une vis bien sûr (tout le monde aura compris) Grr correcteur orthographique automatique.

      • Lodse - Rang : Emeraude 16 septembre 2015 14 h 00 min

        Je m’intéresse beaucoup au TC également. C’est d’ailleurs une joie de t’avoir sur ce navire qui grouille de pirates pro-mécas !

        C’est en effet une constante sur les montages Ni200, et la technique de la vis est d’autant plus rentable que le Ni200 est mou comme un carambar !

      • barbossa - Rang : Argent foncé 16 septembre 2015 14 h 41 min

        salut tgvape tu m a l air calé en controle de temperature quand je fais un coil en NI 200 il m arrive d avoir des points chaud sur l avant derniere spire a tu une idee d ou ca peut venir

      • Lodse - Rang : Emeraude 16 septembre 2015 14 h 50 min

        C’est probablement dû à une irrégularité dans l’espacement des spires.

      • tgvape - Rang : Argent clair 16 septembre 2015 18 h 06 min

        Lodse a raison, je ne vois que cela.

    • Lodse - Rang : Emeraude 16 septembre 2015 13 h 51 min Répondre

      Ta remarque est très pertinente, Asphyxia, et c’est d’ailleurs quelque chose dont je voulais parler, mais j’ai oublié !

      Je faisais les spires espacées avant l’annonce de Farsalinos, et depuis l’annonce, j’estime seulement que c’est un avantage supplémentaire.

      J’ai vu un certain nombre de vapers qui sont revenus sur ce coil avant cette annonce, mais il est aussi vrai que pour bon nombre, l’annonce de Farsalinos a été un déclencheur.

      Comme tu peux le voir, j’ignore d’ailleurs totalement ses conseils quand on voit l’état mon coil après sa douzaine de dryburns ! :wacko:

  • MadZMax - Rang : Rubis 16 septembre 2015 10 h 15 min Répondre

    Merci Lodse. Voilà un article qui fait avancer le bateau ! :good:
    Personnellement, j’ai essayé les spires espacées mais j’ai fait machine arrière. Raison : les pétarades de feu d’artifice que tu évoques en fin d’article.
    J’ai alors essayé de rapprocher les spires… Comme tu l’indiques, c’était une grosse bêtise 🙁 (pour ne pas dire plus et rester correcte). Ca m’énervait tellement, que je n’ai pas trop cherché une amélioration au niveau des saveurs. A ta lecture, il semble aussi qu’une grande rigueur au niveau de la réalisation/espacement des spires est indispensable. Tu confirme ?
    Je vais donc remettre le couvert en suivant tes recommandations et, cette fois, en utilisant le 0,4/0,5 mm qui a maintenant ma préférence.
    Ben tiens ! Je vais m’y mettre pas plus tard que tout de suite. :yes:

    • Lodse - Rang : Emeraude 16 septembre 2015 13 h 53 min Répondre

      En effet, je confirme ! On peut retravailler un peu le coil une fois installé malgré tout, en tirant certaines spires avec un p’tit tournevis. On peut donc le perfectionner un peu, même s’il n’est pas parfaitement régulier dès le début.

      Fais moi un retour ! :bye:

      • MadZMax - Rang : Rubis 16 septembre 2015 18 h 50 min

        Bonsoir Lodse, voici mon retour.
        J’ai donc monté deux atos en CSE. Un Change et un Origen. Diamètre 2,5 pour 5,5 tours de Kantal 0,4 ce qui me donne 0,8 ohm avec des espacements d’un mm. Je les vape tous les deux sur 15 watts.
        Bon, ça va mieux mais ce n’est pas encore le monde du silence. Un (petit) coup de pétard à la mise à feu et un bruit de cuisson à l’aspiration. Faudra voir après un temps de rodage et peut-être aussi que je suis un maniaque qui fait une fixation sur cet aspect en particulier :unsure: . De toute façon, l’amélioration en augmentant la taille de mes espacements est bien présente d’entrée de jeu.
        Pour ce qui est des saveurs, difficile à dire. C’est très bon, mais avec des coils tout neufs, le contraire serait dommage… A l’occasion, je ferai un montage MC et un montage CSE simultanément sur deux atos identiques pour voir ce que ça donne en “Life”…
        Je me demande si la qualité/quantité de coton ne serait pas à prendre en considération également.

        Tant que j’y suis, j’ai un Origen clone que je monte en câble et gaine de silice. Quatre tours de 0,5 pour 0,5 ohm. Je crois me souvenir que tu n’est pas fan mais le résultat est étonnant. Silence monacal et rendu excellent. Bon c’est bien sûr subjectif. Chacun sa vape comme on dit.

      • Lodse - Rang : Emeraude 17 septembre 2015 4 h 28 min

        Hum, 15w pour du kanthal 0.4 ça me semble un peu léger…

        Le souci en 0.4 à 15w, c’est que t’as un méchant effet diesel, et le liquide va bouillir entre tes spires avant d’atteindre une température franche de vaporisation. Tu peux avoir des projections à cause de ça aussi. Essaie de monter la puissance à 20-25w et ça devrait aller mieux.

        Plus le kanthal va être épais, plus il va falloir envoyer de puissance(en électro) dans ton coil pour avoir quelque chose d’efficace. Si tu envois 15w avec un montage en 0.3, il va falloir au moins monter à 20w en 0.4 pour avoir une vape plus ou moins similaire.
        C’est une règle de l’électro : à puissance égale, plus ton fil est fin, plus le montage est nerveux, et plus il est épais, plus le montage sera diesel (on va alors augmenter la puissance pour compenser).

        L’inertie thermique change en fonction de l’épaisseur du kanthal(en chauffe comme en refroidissement). C’est par ailleurs tout l’intérêt d’un parallel coil : On peut utiliser du kanthal fin avec une valeur de résistance comparable à un kanthal épais, pour une chauffe plus nerveuse et une grande surface.

        Si tu tiens à rester à 15w, peut être faudrait-il descendre à un kanthal 0.3, avec le risque de déformer ton coil plus facilement. J’ai essayé dans cette config et ça fonctionne plutôt bien.

        Tiens moi au courant.

      • MadZMax - Rang : Rubis 17 septembre 2015 10 h 31 min

        Merci Lodse pour ces commentaires éclairés.
        Quand je pense que ce bateau qui fait tant avancé son équipage pourrait bien sombrer corps et bien, ça me rend malade.
        Je reviendrai ici te faire part des résultats de mes “travaux”. :bye:

  • Nesquick - Rang : Diamant 16 septembre 2015 10 h 22 min Répondre

    Ce qu’il y a de cool avec ce genre d’article, c’est qu’il amène à ceux qui ne connaissent pas la technique décrite une idée de manip’ permettant de tester un truc différent pour une possible amélioration de la vape, le tout sans bourse délier si on a un peu de Kanthal en stock.

    Je vais très certainement essayer ce CSE, merci Lodse ! :rose:

  • vapot'man - Rang : Or clair 16 septembre 2015 11 h 48 min Répondre

    Merci Lodse , ton article est important pour moi, pour mieux comprendre le montage et ses effets, voila,voilou ! :good:

  • Alexandre C - Rang : Bronze foncé 16 septembre 2015 13 h 31 min Répondre

    Oui, merci Lodse pour l’article. Mais comme le capitaine, je serais curieux de savoir si la valeur du coil change selon que l’on fasse un MC ou des spires espacées (à nombre de tours égal, bien entendu). :unsure:
    Je suis sur méca et n’ai pas d’ohmètre pour mesurer (je fais ça de temps en temps sur la box d’un pote).

    • Le Capitaine - Rang : Diamant 16 septembre 2015 14 h 14 min Répondre

      Salut Alexandre C, ne pas avoir au moins un ohmmètre est un peu dangereux avec un méca.
      Tu peux avoir un court-circuit que tu ne vois pas
      Y en a plein dans les shops français ou chez les chinois pour peau de balle, va voir ici

      • Alexandre C - Rang : Bronze foncé 16 septembre 2015 15 h 11 min

        🙁 mouais…j’avoue Capitaine, pas terrible. Merci pour le lien en tous cas :good:

  • 1alain1 - Rang : Rubis 16 septembre 2015 17 h 45 min Répondre

    Adopté depuis un certain temps et juste après avoir acheté cette fameuse pince permettant de bien resserrer les spires (encore une dépense inutile) je fais 5-6 tours sur tous mes montages ceci en 0.40.
    La première fois que j’ai vu l’utilisation de la vis (c’était un Canadien) je me suis dis pas con et depuis j’ai 3 grandes vis à bois juste à ma gauche sur mon bureau et par encore utilisées.
    Par contre je me pose la question sur le Ni200 de faire un parallel-coil cela donne quoi?? la moitié des tours à faire???

    • Lodse - Rang : Emeraude 16 septembre 2015 17 h 51 min Répondre

      Un parallel coil en Ni200 n’a pas vraiment de raison d’être : Le fil est très peu résistant, on peut donc faire un gros coil avec plus de spires.

      • 1alain1 - Rang : Rubis 16 septembre 2015 18 h 10 min

        Et comme toujours une superbe réponse technique hyper rapide.
        C’est aussi cela les blogs sur la cigarette électronique M le Président!!

  • DonRascal - Rang : Argent foncé 16 septembre 2015 21 h 06 min Répondre

    Je suis arrivé aux mêmes conclusions après avoir laissé de côté le coil parallèle.
    Pour augmenter la surface de chauffe ds un espace réduit; car 4mm de diamètre ds le subtank mini c’est un peu juste, je fais des coils avec des spires espacées et de forme ovales

  • gusthave - Rang : Nouveau contributeur 18 septembre 2015 0 h 42 min Répondre

    Pour ce qui est de la conscience collective des spire espacées, j’ai peut-être une piste :
    Étant débutant dans le reconstructible et équipé que d’une seule tige de coton-tige pour faire mes spires, j’ai trouvé assez difficile de maintenir les spires collées entre elles.
    De plus quand j’insère le coton et que je tire du côté opposé, les spires ont tendance à s’écarter légèrement les unes des autres (surement dû à la légère élasticité du kanthal et de mes doigts maladroits).
    Enfin, les coils ainsi que l’intérieur de mes résistances pré-montées fournis avec mon ato (Kanger mini subtank) sont espacées.
    J’en ai donc naturellement déduit que c’est comme ça que ça devrait être … et ne doit pas être le seul à penser pareil.

  • kessen - Rang : Emeraude 18 septembre 2015 10 h 04 min Répondre

    Bonjour à tous, j’utilise cette méthode depuis un petit moment aussi et j’aime beaucoup :good:

    • Le Capitaine - Rang : Diamant 18 septembre 2015 10 h 41 min Répondre

      Notre Kessen préféré est de retour sur le navire! Chouette !!!

      • Nesquick - Rang : Diamant 18 septembre 2015 16 h 26 min

        …Avec le p’tit passage de Ludo hier soir, ça fait comme au bon vieux temps ! :bye:

        Le temps où t’avais pas un énorme blog à 7.000 vues/jour à gérer. B-)

  • Shinny - Rang : Argent foncé 22 septembre 2015 21 h 34 min Répondre

    Encore un bel article!
    J’ai une petite question pour le pirate Tgvape: ou trouves tu tes clapton coil fused tout faits?
    Est-ce efficace? Plus de vapeur ou de saveur qu’avec du kanthal 0.30?
    J’ai testé le kanthal twisté sans grande conviction et j’aimerais en savoir plus sur le clapton coil. En tout cas ce genre de coil ça rend vraiment pas mal visuellement si tenté qu’on puisse apprécier le design d’un coil plutôt qu’un autre. Comme mes parents qui ne comprennent pas qu’on puisse dire d’un téléphone qu’il est beau.

  • Nesquick - Rang : Diamant 20 octobre 2015 17 h 38 min Répondre

    Ca y est, mon premier montage en spires espacées est opérationnel ! :yahoo:

    C’est évidemment le Origen v2 MKII qui a servi de terrain d’expérimentation à six spires de Kanthal 0.6 mm de 3 mm de diamètre (~0.4 ohm), non chauffées et non collées. L’avantage de ce ce gros résistif est qu’il tient bien en place, l’inconvénient est qu’il est rigide et donc plutôt difficile à ajuster.

    Le résultat est plutôt bon, ça grésille un peu mais la vapeur est bien dense et les saveurs au rendez-vous. :yes:

    • Lodse - Rang : Emeraude 20 octobre 2015 18 h 02 min Répondre

      Yay ! :yahoo:

      Reste sur ce montage quelques temps, puis, quand tu referas un MCC, donne moi ton avis ! 🙂

    • Nesquick - Rang : Diamant 24 octobre 2015 23 h 01 min Répondre

      Test sur le Delta II (merci David 😉 ) :

      Montage en spires espacées de 6 tours de Kanthal 0.4, 2 mm de diamètre pour 0.80 ohm puis démontage après quelques tanks vapés, resserrage des spires au chalouf, remontage et test avec le même liquide.

      Outre le fait que la résistance soit descendue à 0.68 ohm après le serrage, il me semble en effet que les spires espacées rendent nettement mieux les saveurs, au détriment cependant de la densité de vapeur…

      Encore une fois, le choix reste une affaire de goût ! :yes:

  • Calinourson - Rang : Bronze foncé 25 décembre 2015 0 h 46 min Répondre

    Alors pour ma part, ca fait depuis le début que je fait des coils espacés (en fait j’ai fait ca par logique pour avoir une plus grande surface de chauffe.
    Depuis quelques mois par contre je suis passé en coil twisted (toujours espacé) et j’avoue qu’un nettoyage sur deux je pète le coil en virant le coton mais au final c’est pas bien grave vu que j’ai du m’en préparer un stock pour au moins 6 mois 😀
    Par contre sur mon dripper je suis passé en dual coil twisted en kantal 0.3 (2.5mm) à 7 tours bien espacés (c’est trop relou de faire du quad coil dans ces truc 😀 ) et je tire à 0.43ohm (j’doit tourner a 40w/45w) , mon seul soucis c’est les projections… https://lh3.googleusercontent.com/EFN4vWNV505-PyNmT5lRVKltjjty1iKumt85XtH6cyIXosZB0dcMtA004cQUDKXdpjpC0g=w1920-h1080-rw-no
    Une idée pour en avoir moins parce que la plus espacé que ca jvais devoir toucher les bord 😀 ?
    Tout ca pour confirmer qu’avec les spires serrées (testé juste avant de venir sur cette page) les saveurs sont moins présente.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-)