Avis aux boutiques : Je cherche un VapeNute - Avatar pour revue sur le navire-Merci

Interview Pro Mod Steampunk

19 Jan 2014/
Interviews
2 0
Par :Le Capitaine

Des Mods d’horlogerie très originaux.
Je me posais des questions sur la fabrication de ces engins déroutant au premier abord mais qui ont une personnalité propre et que beaucoup apprécient.
La Mécanique du cœur revisitée par Sébastien…

Des Mods Steampunk très originaux et travaillés.

Daniel : Bonjour, pouvez-vous vous présenter brièvement?

Sébastien :  je te laisse reprendre le sujet « qui suis-je » sinon à la base, ancien cuistot reconverti dans la maçonnerie. Puis je suis devenue modeur.
j’ai 35 ans  divorcé sur le point de me remarier 😉

Daniel : Vous êtes modeur, quelle est, pour vous, la définition de ce nouveau métier ?

Sébastien : Un modeur doit avant tout, fabriquer lui même ses mods/ato,  de la façon la plus authentique qui soit, à la main, autrement dit pas de cnc (?) , et encore moins de sous-traitance, dans le cas contraire,  un modeur bascule vendeurs ou industriel/

Daniel : Quel métal préférez-vous travailler et pourquoi ?

Sébastien : Je suis tombé amoureux du laiton, il se patine avec le temps,  de plus le laiton contient du cuivre, il est antibactérien, de plus sa conductivité est remarquable.

Daniel : Avec quel matériel travaillez-vous?

Sebastien : Petit à petit je me suis équipé d’un tour professionnel conventionnel et d’une fraiseuse professionnelle, et un touret à polir.

Daniel : Quelles sont vos sources d’inspiration?

Sébastien : Je suis artiste à la base , je peins, et j’ai fait de la taille de pierre, je pense que l’inspiration me vient comme ça.

Daniel : Un Mod se doit d’être conducteur, est-ce une priorité pour vous?

Sébastien : Oui tout a fait. récemment quelqu’un a fait une review sur mes mods, il semblerait que la conductivité soit très bonne, je ne mesure cependant jamais cela, si le prototype, convient à ma vape, je le produis, sinon je l’écarte.

Daniel : Comment passe-t-on de l’Indestructible au Steampunk en moins d’un an?

Sébastien : J’ai pas mal d’amis sur internet, dont Avalone avec qui je discute beaucoup, elle est de très bon conseil et m a glissé l’idée un soir de chat.
J’ai fait quelques essais, pour finir sur un mod abouti, tout en restant dans mon style.

Daniel : Pouvez-vous décrire les étapes de la conception du Steampunk?

Sébastien : Il faut d’abord usiner le tube, ensuite usiner les pas de vis, viens ensuite l’usinage des caps, du bouton, de la pièce en Derlin , la fabrication du ressort, ensuite, il faut acheter des réveils, internet ou sur les brocantes, les démonter, récupérer les rouages, les nettoyer, les mettre en forme, les souder sur le tube,ensuite il faut supprimer les traces de soudure, réusiner le tout, et polir.

Daniel : Vous travaillez aussi le bois, est-ce la même approche que le métal?

Sébastien : Oui tout a fait, bien que je sois plus craintif avec le bois, il peut éclater à tout moment, je n’utilise plus de bois, cela encrasse trop mes machines.

Daniel : Vos clients peuvent personnaliser leur Mod, quelle est la procédure, le surcout et la limite?

Sébastien : Il suffit de s’inscrire sur mon forum et de proposer son projet (concernant les tikis) , pour les Steampunk le client me contacte et me dit ce qu’il désire, il n’y a pas de surcout pour un frapper un nom ou ajouter une pièce spécifique, en revanche si le travail est totalement diffèrent, cela peut engendrer un surcout, la limite étant mon imagination et mon savoir-faire, je me suis formé sur le tas, je découvre tous les jours.

Daniel : Bonus : une exclue pour l’île?

Sébastien : Peut-être un mod dans un alliage spécial 😉

http://pro-ms.fr/wheelsandtime/fr/

Cet article a aucun commentaire.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-)