danyLe navire a le plaisir de vous présenter en exclusivité la nouvelle box Noisy Cricket V2 par Nesquick qui maitrise bien le sujet.
Cette box tient elle ses promesses?
Peut on enfin lui faire confiance par rapport à la V1?
Vous saurez tout grâce à cette revue bien détaillée qui nous emporte vers la nouvelle création de Jaybo.


La première version de la box Noisy Cricket proposée par JayBo et Wismec avait en son temps défrayé la chronique, se présentant comme une « full meca » double 18650 série dotée d’un connecteur hybride dont on trouvera quelques éléments de description propres à un rafraîchissement de mémoire sur le Navire ici. Les ministres de la vape s’étaient alors montrés unanimes pour condamner cet objet infernal décrit comme une véritable bombe portative résolument impropre à l’usage par le vapoto moyen.

Il n’en fallait bien sûr pas plus pour que je me la procure, attiré par un design réussi, une taille ultra-compacte et des caractéristiques alléchantes qu’il convenait bien sûr de mettre en oeuvre avec prudence, dans un périmètre d’application restreint. La mise en série des accus amenant jusqu’à 8 volts au « U » de la formule de Ohm P = U² / R, on comprend assez vite que ce style de matériel envoie très gravement le steak et que les grosses puissance sauvagement lâchées lors des pressions sur le switch se doivent d’être absorbées et dissipées par du gros bobinage bien costaud situé aux alentours de l’ohm pour éviter un cramage de truffe en règle. J’aurai pour ma part connu quelques beaux instants de vape grâce à cette Noisy Cricket associée au Aeronaut RDA ou au Indestructible RDA des mêmes Jaybo et Wismec, tout en lui reconnaissant un créneau d’usage très loin d’être universel.

La Noisy Cricket v2 m’est tombée sous la souris à la mi-août sur le portail chinois SourceMore et je n’ai guère hésité à lâcher les $27,5 demandés pour l’ajouter au panier aux alentours du 20 août malgré une ETA alors fixée quelques jours plus tard, au 29 août si je me souviens bien. De retards en reports, l’objet de convoitise aura échoué dans ma boîte aux lettres près de deux mois plus tard, ce qui est bien sûr extrêmement énervant. Néanmoins, j’aurai malgré tout été servi par un des premiers « batches » livrés par Wismec et c’est donc avec une légitime fierté que je peux aujourd’hui en parler quasiment en avant-première !

Découverte de la Noisy Cricket v2

La première envie après le déballage de la nouvelle venue est bien sûr de la comparer à sa sulfureuse prédécesseure, histoire de s’assurer de la filiation visuelle.

01-1_2

La Noisy Cricket v2 est disponible en finition noire ou aluminium brossé, cette seconde option ayant eu ma préférence. Comme ne le montre pas la photo ci-dessus, la nouvelle Cricket (à droite) a bien le même aspect que l’ancienne (à gauche). Elle est cependant plus haute d’un centimètre environ et également un poil plus large. Son switch est devenu classiquement latéral et son connecteur tout aussi suspect que celui des autres boxes Wismec. On lui souhaitera quand même une longue carrière, plus longue en tous cas que celle des connecteurs moisis des premières Reuleaux… Les dimensions exactes de la Noisy Cricket v2 nous sont gracieusement fournies par le constructeur ci-dessous.

02-dimensions

Vue du dessus, la Noisy Cricket v2 nous montre une plaque de plastique frappée au nom du constructeur, lisse et incrustée dans l’aluminium, masquant vraisemblablement les vis de démontage. Le connecteur est bien joli mais son pin positif ressemble beaucoup trop à celui des Reuleaux et des Vaporflask pour un sommeil apaisé et tranquille. Enfin… On verra bien…

03-top

Le « bottom » de la box montre une trappe amovible percée de six trous de dégazage et rappelant l’origine conceptuellement américaine de l’objet. C’est bien sympa pour une box d’avoir été dessinée en Californie mais cela ne garantit absolument rien quant à sa qualité de fabrication et sa robustesse, surtout quand la production effective est assurée en Chine.

04-bottom

La trappe coulisse assez laborieusement pour dévoiler les compartiments à accus gainés de plastique isolant noir et trois drôles de connecteurs couleur laiton.

05-inside

La raison d’être de ces trois connecteurs se révèle lors de l’examen de l’intérieur de la trappe, portant une espèce de circuit imprimé amovible marqué « S » sur une face…

06-serial

Et « P » sur l’autre.

07-parallel

Et oui, le scoop ultime est ici même… La box Noisy Cricket v2 peut fonctionner en montage parallèle ou en montage série sans toucher aux accus, par simple retournement de ce circuit ! Alors là… Chapeau bas, bravo JayBo, bravo l’artiste !

La vue latérale montre une box élégante et bien finie, assez mal servie par ma photo moisie.

08-right

Une seconde photo tout aussi moisie révèle l’autre face de la box, portant une molette circulaire méritant bien un petit zoom.

09-left

Cette molette un peu ajustée à la « one-again » rappellera sans doute quelque chose aux heureux possesseurs d’une box Hexohm puisqu’il s’agit bien d’une sorte de rhéostat permettant de régler la tension du courant aux bornes du connecteur entre 2 (position « 100 ») et 6 volts (position « 0 ») lors de l’utilisation en montage série.

10-voltmeter

Et bien voilà qui clouera le bec aux détracteurs de la Noisy Cricket première du nom, cette nouvelle version ne balance plus la patate en mode porkasse mais permet désormais un dosage fin de la puissance envoyée. Yeah !  :yahoo:

Utilisation de la Noisy Cricket v2

Outre les évolutions visibles, la Noisy Cricket v2 propose une extinction par cinq pressions rapides sur le switch ainsi que diverses protections électriques, notamment contre les court-circuits et la décharge profonde des accus. Ces évolutions n’en font cependant pas une box électronique, elle reste bien mécanique en mode parallèle comme en mode série.

Bien qu’un peu lourde et volumineuse par rapport à la Noisy Cricket, cette v2 reste agréable en main. Le switch tombe naturellement sous l’index, sa course est courte et on oublie assez vite son côté « clicky » à l’usage. La molette de réglage n’est par contre pas une réussite d’ergonomie, les gros doigts auront bien du mal à la faire tourner par sa barre centrale. Une encoche creuse aurait certainement été plus opportune, laissant la possibilité d’y glisser un ongle.

Un astucieux système de clignotement d’une LED située au dessus du switch permet de suivre visuellement l’évolution de la décharge des accus. Après chaque pression, cette LED reste quelques secondes allumée en continu si les accus sont frais, clignote lentement en décharge moyenne puis rapidement en fin de décharge. Quand un seuil d’environ 3,3 volts est atteint, la LED clignote 40 fois après chaque pression sur le switch, la box se met en sécurité et il est alors grand temps de changer les accus. Le constructeur nous précise ce système dans le tableau ci-dessous :

11-rates

Le mode parallèle

Une fois le circuit porté par la trappe de fermeture des compartiments à accus placé en mode parallèle, la box signale sa compréhension du réglage par un allumage blanc prolongé de la LED déjà citée, tous les signaux de contrôle de la box s’effectuant ensuite dans cette même couleur.

12-white_led

L’utilisation de la Noisy Cricket v2 en mode parallèle n’amène pas de commentaire particulier, elle se comporte comme une pure box mécanique fournissant à l’atomiseur la puissance fonction de la tension aux bornes des accus et de la résistance montée. La vape est alors lisse, agréable comme sur tous les dispositifs mécaniques et peut aisément flirter avec les « low res » et « ultra-low res » si les accus en opération l’autorisent.

Dans ce mode, la molette de réglage n’a pas d’utilité et sa rotation ne changera rien à la vape en cours.

Le mode série

Le mode série se signale par la couleur rouge de la LED de contrôle, observable dès la fermeture de la trappe lorsque le circuit affiche sa face marquée « S ».

13-red_led

La molette de réglage des tensions devenant opérationnelle dans ce mode, il conviendra lors de l’accueil d’un nouveau montage, de la placer sur la position minimum paradoxalement repérée par « 100 » et d’ajuster ensuite la puissance délivrée en la faisant tourner dans le sens horaire vers le marquage « 0 ». Il faudra également se souvenir qu’un montage série reste tonique même à faible voltage, la puissance fournie à un montage en par exemple 0,2 ohm étant déjà de 20 watts dès 2 volts.

A mon humble avis…

La Noisy Cricket v2 est à mon avis une sorte de rêve pour vapoto, couvrant par ses deux modes de fonctionnement à peu près tous les styles de vape. Le mode parallèle permet en effet d’aborder le monde des résistances basses avec toute la puissance requise tandis que le mode série brillera dans l’animation des atomiseurs plus garnis en ohms, avec cette fois la possibilité de doser le flux électrique grâce à la molette de réglage prévue à cet effet.

Malheureusement, l’ingéniosité débordante mise en oeuvre pour la réalisation de cette super-box se trouve tout de même un peu gâchée par la réalisation « made in China » de Wismec. Connecteur 510 suspect, switch un peu léger, molette branlante et peu pratique, trappe de verrouillage des accus difficile à manœuvrer… Autant de détails susceptibles de laisser planer le doute quant à la pérennité de cette box.

La Noisy Cricket v2 m’aura coûté $27,5 et on pourra toujours se dire qu’à ce prix, deux ou trois mois de fonctionnement seront déjà un amortissement acceptable. On peut aussi regretter que les excellentes idées de JayBo ne soient pas mises en application de façon qualitative, quitte à proposer un produit nettement plus cher mais robuste et rassurant, capable de devenir la box incontournable de ces prochaines années.

14-setup

GP Dripper et Noisy Cricket v2, sans doute un des meilleurs « setups » du monde.

Messieurs les moddeurs artisanaux qui peinez désormais à vendre vos mods et atomiseurs « high end », pourquoi ne pas aborder ce type de produit ? Votre exigence en termes de conception et de choix des matériaux mis au service d’idées aussi bonnes que celles rapportées ici pourrait bien faire un malheur…

Bonne vape à toutes et tous, en mode série ou parallèle !  :bye:

15 Pirates aiment cet article, et vous?
↓