01-porkyUne fois encore, j’aurai eu le privilège de bénéficier d’un manque d’inspiration du Cap’tain envers un atomiseur reçu pour revue. Je passerai rapidement sur les gloussements de joie de Porky (le cochon-tirelire) qui n’a toujours pas compris que ces réceptions gracieuses de matériel restent exceptionnelles et ne marquent absolument pas la fin de mes achats de vape pour dévoiler le sujet du jour, rien de moins ce coup-ci que le Avocado 24 de GeekVape.

Le Avocado 24 est la version élargie à 24 mm de diamètre du Avocado, un RDTA ou dripper à tank devenu une véritable star internationale chez les vapotos et présenté par Jonathan ici sur le Navire. Evidemment intrigué et séduit par un tel succès, je m’étais empressé d’équiper le tiroir à matos d’un exemplaire de cet Avocado mais ne l’avais que fort peu pratiqué, le trouvant prompt à l’échauffement et surtout éminemment pénible par sa manie de se mettre en court-circuit à cause d’un pauvre boulon moisi lui fixant approximativement le haut du pôle positif.

Face à ce problème récurrent signalé par bon nombre de clients, nos amis de GeekVape n’ont guère tardé à réagir en proposant cet Avocado 24 que nous allons découvrir sans plus tarder, expurgé des petits défauts de son prédécesseur.

Premier contact avec le Avocado 24

Le Avocado 24 se présente dans une jolie boîte chamarrée que j’aurais volontiers photographiée si le Cap’tain n’avait omis de me la passer. Les pirates friands de ce genre de cliché pourront cependant aisément se consoler, le réseau de notre ami le moteur de recherche pullulant littéralement de photos de la star. Comme on peut le constater sur la photo ci-dessous, GeekVape ne lésine guère sur les pièces détachées. Le sachet visible à gauche contient en effet plusieurs jeux de joints toriques dont deux en couleurs, des vis de rechange et un second obturateur de chambre pour le mode mono-coil.

02-pieces

Nous trouvons ensuite sur la rangée du fond et de gauche à droite la base de l’atomiseur, le plateau de type « velocity », les tanks de PMMA et de Pyrex. Au premier plan, toujours de gauche à droite, nous voyons le pôle positif, l’obturateur de chambre, la vis du pôle positif, le drip-tip et le top-cap avec sa bague de réglage d’air-flow intégrée.

Malheureusement, l’examen des pièces constituant le Avocado 24 a amené quelques couacs dont il vaut mieux se débarrasser tout de suite pour ne plus en parler ensuite.

Le tournevis

Le tournevis est une pièce essentielle de la livraison, un instrument indispensable permettant de profiter pleinement de l’objet durement acquis. Oh, ce n’est pas que GeekVape l’a oublié, bien au contraire… Le paquet en contient bien un, superbe au demeurant.

03-screwdriver

Hélas ! La tige « allen » destinée aux vis de serrages du coil s’est avérée inopérante, incapable de remplir son office n’étant pas au diamètre requis. J’imagine que tous les vapotos disposent d’un jeu de tournevis « allen » alternatif afin de se prémunir de ce genre d’approximation mais tout de même… Pfft !

Le tank PMMA

Le tank PMMA fourni avec le Avocado 24 a une bonne tête avec sa finition glacée mais il est léger, très léger même. Si léger que je n’ai pu l’empêcher de se fendre lors du démontage de l’atomiseur. Pourtant, je ne suis pas habituellement du genre brise-fer mais là… Bim !

04-tank_kc

Bon, il reste le tank Pyrex… Fort heureusement !

Les orifices de remplissage

Le plateau du Avocado 24 comporte un petit dispositif des plus ingénieux pour pallier l’éternel problème du remplissage des RDTA « top-coil » montés en double bobinage où les mèche obstruent tous les orifices pratiqués dans le plancher du plateau. Ici, GeekVape nous a concocté une petite trappe pivotante protégeant un joint silicone à deux trous permettant le remplissage du tank quel que soit le montage adopté… Yeah !

05-base

Sauf que le joint silicone de mon exemplaire se trouve un tantinet mal gaulé, dépassant gaiement de son logement et se déformant joyeusement lors de la fermeture de la trappe aux endroits soulignés par les flèches bleues sur la photo ci-dessus. Qu’à cela ne tienne, tout le monde se doute que j’ai rapidement trouvé une solution à ce menu désagrément !

– Bon, c’est quoi ta soluce ?
– Heu… Je préfère pas en parler.
– Ah non, pas question ! Trop tard, tu dois la donner !
– Ben oui mais elle est un peu porkasse…
– On s’en tape ! C’est quoi ?
– Ben j’ai fichu un coup de chalouf dans la tête du joint.
– Oui, alors là, en effet…

Voilà… J’ai passé un très rapide coup de chalumeau sur le joint qui s’est alors rétracté et a durci sous l’effet de la chaleur, effaçant le problème. Je n’encourage bien sûr personne à faire de même, le risque de mettre le feu à l’atomiseur n’étant absolument pas nul.

Le drip-tip 510

Le Avocado 24 est équipé par défaut d’un bon gros drip-tip à vis propriétaire affichant 14,3 mm de diamètre mais propose également un modèle 510 standard utilisable grâce à un adaptateur fourni. Je ne pourrais malheureusement pas le montrer, le Cap’tain l’ayant ôté de la boîte puis laissé sur son bureau !

Assemblage du Avocado 24

Le Avocado 24 s’assemble assez simplement en vissant la base au plateau, tout en emprisonnant le tank Pyrex ou le PMMA s’il a survécu au démontage.

06-mount_1

Tout ce beau monde est traversé par la vis de contact du pôle positif. Cette vis plaquée or dispose d’un dispositif de réglage en hauteur des plus astucieux, présentant une tête dotée d’un creux fileté accueillant une seconde vis permettant d’ajuster le plot. Le Avocado 24 est « flush » sur toutes les boxes !

07-adjustable_pin

Le plot positif sert d’écrou à la vis de contact, pour former un « velocity » avec le plot négatif taillé dans la masse.

08-mount_2

On peut déjà à ce stade envisager un montage en double coil sans se poser plus de questions. Un montage en simple coil nécessitera le positionnement du réducteur de chambre, du côté qui va bien pour qu’il se clipse correctement autrement dit du côté de l’axe permettant la rotation de la trappe de remplissage.

09-mount_3

Le positionnement du top-cap termine ce montage, l’atomiseur étant plutôt réussi au plan esthétique. Sa contenance est donnée à 5 ml pour une hauteur de 33 mm (43 mm avec le drip-tip), ce qui n’est pas mal du tout. L’air-flow est réglable sur deux positions, la rotation de la bague sur le top-cap libérant au choix deux petits orifices d’environ 2 mm de diamètre ou deux cyclopes avoisinant le centimètre, chaque paire de trous étant diamétralement opposée.

10-mount_4

Coiling du Avocado 24

La facilité d’usage du plateau « velocity » est devenu un lieu commun en vape, cet Avocado 24 en bénéficie, ses larges orifice serrage permettant à peu près toutes les fantaisies. Pour ce premier essai, j’ai choisi un simple coil d’un diamètre de 35 mm constitué de 9 spires de Kanthal 0,6 mm affichant 0,5 ohm environ. Ah oui, c’est du gros !

11-coiled

Il ne reste plus qu’à garnir cette grosse bobine, l’occasion étant belle pour évoquer une astuce trouvée sur le Gros Forum… Après avoir découpé une bande de longueur convenable du pad de « Puff » ou de « Bacon », on peut avantageusement l’ouvrir en l’étirant délicatement dans le sens de la largeur.

12-cotton

Le coton est ensuite roulé entre les doigts, l’étirement précédent l’ayant aéré puis placé sur le plateau.

13-wicked

La conception de l’atomiseur ne permettant pas le démontage du tank sans ôter le pôle positif, il faut se débrouiller pour faire passer les pattes de coton par les orifices pratiqués dans le plancher du plateau… Ceci reste un des seuls reproches sérieux que j’adresserais aux concepteurs du Avocado, je trouve cela pénible et dommageable pour la mèche qui morfle forcément lors du bourrage à l’aide d’un quelconque outil. La team Paradigm Modz aura su éviter cet inconvénient sur son Magma « tank », j’ignore si d’autres s’y sont attelés.

Sur ce montage simple coil, nul besoin de se frotter à la trappe de remplissage et à son joint silicone moisi, les orifices du second coil restant libres pour accueillir l’extrémité d’un flacon de liquide. Le réducteur de chambre est percé de part en part pour constituer un flux d’air vers la résistance, sûrement précieux pour éviter la surchauffe.

14-air-hole

Notre Avocado 24 est maintenant prêt pour un premier test, l’air-hole du top-cap bien en face de la résistance. Il faut reconnaître qu’il a fière allure sur une Reuleaux RX-200 prête à lui envoyer 40 watts et (beaucoup) plus dans la truffe.
15-setup

Vaper le Avocado 24

Et bien oui, ça marche…Ca marche même très fort ! Le Avocado 24 ainsi monté mange les watts comme un chef sans chauffe excessive et envoie grave le steak. Bien sûr, ses 5 ml de contenance soumis à de tels régimes ne vivent que ce que vivent les roses mais les volumes de vapeur produits sont énormes. Rien ne se perd, rien ne se créé !

Le plus bluffant reste bien sûr que les saveurs ne sont absolument pas sacrifiées à l’autel du cumulonimbus, le Avocado 24 les respecte parfaitement en produisant une vape dense et riche typée dripper. Bien sûr, il ne joue pas dans la cour des Darang ou des NarDA mais s’en sort avec largement plus que les honneurs. C’était déjà je crois l’apanage de son prédécesseur en 22 mm et l’une des raisons de son succès.

A mon avis…

Le Avocado 24 fait partie de cette génération d’atomiseurs chinois bien ficelés, construit sur plusieurs bonnes idées empruntées ici et là, enrichis de détails originaux comme la trappe de remplissage plutôt bien vue. Ces atomiseurs ne sont pas des produits « high end », ils souffrent souvent d’une réalisation un peu « cheap » mais font globalement le boulot pour un coût restant attractif.

Les choix effectués ici donnent un matériel versatile, capable d’accepter de nombreuses options de montage allant du simple coil au quadruple en passant par le double, le tout sans difficulté notoire. La qualité de fabrication contestable sur certains points permettra néanmoins un usage quotidien dont on se lassera très vraisemblablement bien avant que les petits défauts relevés ne mettent sérieusement la grouille.

GeekVape s’est montré à l’écoute de ses clients en s’attachant à tenir compte des remarques exprimées, le résultat est à la hauteur des efforts consentis. Le Avocado 24 est un super Avocado 22, nul doute qu’il connaisse un parcours aussi brillant que celui de son prédécesseur mais… En mieux !

Le Avocado 24 est disponible chez GearBest au prix de $21,43 ici.

Bonne vape à toutes et tous, en Avocado 24 !  :bye:

14 Pirates aiment cet article, et vous?