Lors de la promulgation de la TPD, nous avons été quelques uns à nous procurer de la base nicotinée concentrée afin d’anticiper une éventuelle pénurie et nous donner les moyens de poursuivre notre vape contre vents et marées.

Une base concentrée n’est bien sûr pas utilisable en vape. Elle doit impérativement subir une dilution dans du propylène glycol (PG) et de la glycérine végétale (VG) afin de ramener sa concentration à une valeur compatible avec l’usage. Voici donc quelques éléments de réponse aux éventuelles questions susceptibles de se poser face à cette manipulation délicate.

Avant-propos

01 - dangerAvant de se lancer dans quoique ce soit, il n’est pas inutile de rappeler que la nicotine en solution fortement concentrée est un poison violent voire mortel, susceptible de pénétrer l’organisme à travers l’épiderme. Le concentré utilisé devra impérativement être stocké scellé et à l’abri des regards, hors de portée des enfants et des animaux domestiques. Les manipulations se feront avec les protections adaptées, gants, lunettes et masque respiratoire inclus, dans un local calme et bien aéré. Les proportions requises auront été calculées à l’avance de manière à réduire au maximum le temps opératoire et éviter tout risque de tâtonnement, d’énervement et de faux mouvement. Calculées… Oui, mais comment ? Et bien justement, nous y arrivons !

Principe de calcul

Une des façons d’aborder le problème est de fixer le volume, le taux de nicotine et le ratio PG/VG souhaités pour la base diluée ciblée afin de calculer les volumes de base concentrée et de solvant (PG et VG) nécessaires à l’obtention du résultat.

Ayant fixé l’objectif, nous pouvons calculer la masse de nicotine requise pour notre base diluée en multipliant le volume souhaité par le taux de nicotine choisi.

masse_nico = volume_cible x taux_cible

Le volume étant exprimé en ml et le taux en mg/ml, nous obtenons une masse en mg. Nous déterminons ensuite le volume de base concentrée contenant cette masse en la divisant par le taux de nicotine de la base concentrée.

volume_source = masse_nico / taux_source

Ce volume est exprimé en ml et peut être obtenu sans passer explicitement par le calcul de masse par :

volume_source = (volume_cible x taux_cible) / taux_source

Il nous reste à calculer les volumes de PG et de VG nécessaires pour atteindre le ratio PG/VG fixé.

Avec une base concentrée 100% PG :

volume_pg = volume_cible x (ratio_pg / 100) – volume_source
volume_vg = volume_cible x (ratio_vg / 100)

Avec une base concentrée 100% VG :

volume_pg = volume_cible x (ratio_pg / 100)
volume_vg = volume_cible x (ratio_vg / 100) – volume_source

Application du principe

Nous pouvons par exemple décider de fabriquer 500 ml de base en 6 mg/ml à 50% PG et 50% VG à partir d’une base concentrée 100% PG en 48 mg/ml.

volume_source = (volume_cible x taux_cible) / taux_source

→  volume_source = (500 x 6) / 48 = 62,5

volume_pg = volume_cible x (ratio_pg / 100) – volume_source

→  volume_pg = 500 x (50 / 100) – 62,5 = 187,5

volume_vg = volume_cible x (ratio_vg / 100)

→  volume_vg = 500 x (50 / 100) = 250

Nos 500 ml de base 6 mg/ml 50PG/50VG seront donc obtenus en diluant 62,5 ml de base 100% PG en 48 mg/ml dans 187,5 ml de PG et 250 ml de VG.

Si nous optons pour 200 ml de base en 3 mg/ml à 20% PG et 80% VG à partir d’une base concentrée 100% PG en 52 mg/ml.

volume_source = (volume_cible x taux_cible) / taux_source

→  volume_source = (200 x 3) / 52 = 11,5

volume_pg = volume_cible x (ratio_pg / 100) – volume_source

→  volume_pg = 200 x (20 / 100) – 11,5 = 28,5

volume_vg = volume_cible x (ratio_vg / 100)

→  volume_vg = 200 x (80 / 100) = 160

Nos 200 ml de base 3 mg/ml 20PG/80VG seront donc obtenus en diluant 11,5 ml de base 100% PG en 52 mg/ml dans 28,5 ml de PG et 160 ml de VG.

03 - success

Conclusion

Bon… J’espère que la dilution des bases concentrées est désormais un peu plus claire pour ceux qui se demandaient de quoi il retourne…

La méthode donne de drôles de résultats si on lui demande un taux de nicotine résultant supérieur à celui de la base concentrée mais c’est normal, il s’agit d’une dilution…

Divers résultats plus ou moins étranges se produisent également si on choisit des valeurs nulles pour les dénominateurs de divisions mais c’est normal, il s’agit de mathématiques…

A ces petits détails près, les résultats obtenus semblent corrects, n’hésitez pas à intervenir si cela n’était pas le cas.

Bonne vape à toutes et tous ! :bye:

1 Pirate aime cet article, et vous?
↓