La box Hcigar VT75C

21 Nov 2017/
Materiel
8 0
Par :jib
8 0

Hcigar est un fabricant Chinois qui se positionne dans “haut de gamme industriel”, avec des box bien faites et équipées de chipsets Evolv, tout en restant dans une gamme de prix mesurée.

Avec la VT75C, il nous propose une box simple accu 26650 compacte, dessinée comme volant d’Audi TT, et propulsée par le dernier chipset “économique” de Evolv, le DNA 75 C (pour color, l’écran étant en couleur).
La vape en GTI, ça vous tente ?

L’objet nous arrive présenté dans un écrin économique de carton et de plastique, c’est bien suffisant.
Dans la boite il y a aussi un câble USB de bonne facture, et un mode d’emploi très succinct, en chinois et anglais.

Avant de la recevoir, j’étais un peu dubitatif sur ce design de type super cars.
Pourtant, au déballage puis à l’usage, j’ai pu constater la pertinence de ce dessin : l’ergonomie est excellente, la box est aussi compacte que possible compte tenu de son énorme accu.

Comparée à une Aegis à gauche (box 26650 aussi) et à une Evic VTwo mini (en 18650), on constate que la VT57 est compacte. En main elle ne semble pas plus encombrante que la Evic, grâce à aux rondeurs de son dessin et des mensurations de  88 mm de haut, 31 mm de large et 45 mm de profondeur.

Sur la balance, la VT75  affiche 212 gr avec un accus qui compte à lui seul pour 93 gr.
La Evic  ferait le même poids si elle était équipée du même accu.

Pour poursuivre la comparaison, l’Aegis et la VT75C peuvent accueillir des atomiseurs en 25 mm de diamètre sur la partie centrale de leurs connecteurs.
La Aegis peut aller jusqu’à 35 mm sans déborder du large plateau.
La VT75 aurait pu aller jusqu’à 31 mm si Hcigar n’avait pas choisi de biseauter son plateau au delà de 25 mm. Disons que le 27 passera, au delà il y aura un gap visible.

L’écran est plus petit que ceux de ses consœurs, mais sa définition est la même,  la qualité d’affichage est donc meilleure et reste suffisamment lisible, même avec une presbytie affirmée, d’autant que sa luminosité est plus forte.
En outre l’écran est mieux protégé, puisqu’il est enfoncé de 2 ou 3 mm dans la coque.

Le DNA75C est une évolution du précédent DNA75.
Il apporte la couleur qui, si elle n’est pas indispensable, apporte un agrément de lecture agréable.
Il apporte surtout une tension maximale de 9 volts (contre 6 sur la 1° version), qui permet d’atteindre la puissance de 75 watts avec toutes les résistances jusqu’à 1 ohm. Il y a donc une vraie différence de performance entre les box équipées du DNA75 précédent (qui reste un bon chipset) et celles équipées du DNA75C.
Il permet enfin d’aller plus loin dans la personnalisation de l’affichage et des menus, nous y reviendrons.

L’essentiel reste que la qualité de l’alimentation soit bonne, et nous constaterons qu’elle l’est.

La VT75 pourra être animée au choix par un accu 26650,  ou un 18650 glissé dans son adaptateur, qui fonctionne bien mais branle légèrement. Rien de rédhibitoire, il faut secouer la box et avoir l’oreille collée dessus pour l’entendre.

Le bouchon n’est pas un modèle d’ergonomie ni fluidité de vissage, mais il fait son office.
Les deux trous servent au dégazage éventuel.

Et justement, de dégazage il nous faut envisager la possibilité.

Oui, c’est moche…, quelques VT75C ont vu leur accu se mettre en court circuit et dégazer violemment.

Faut-il s’en inquiéter ?
Oui quand même, sans faire de psychose… mais ça se regarde.
Mooch est allé jusqu’à appeler à ne pas utiliser cette box, en vertu du principe de précaution, mais aussi dans un esprit de défense des consommateurs : selon lui, Hcigar aurait du tester tous les accus du marché et dimensionner sa box pour les accueillir. Ca se tient.

Faut-il donc rejeter cette box ?
Non !
J’ai poussé un peu mes investigations en démontant le connecteur 510 et j’en ai fait un article spécifique ici : La Hcigar VT75C est elle sûre ?
Il en ressort que cette box est bien affectée d’un petit défaut de conception, mais qui ne se révélera, éventuellement, que dans une situation précise : l’usage d’accus dépassant de beaucoup les spécifications normales.

La longueur normale d’un accus, c’est 65 mm.
Jusqu’à 66 mm, le connecteur positif sur ressort compense.
Au delà de 66 mm de hauteur, il peut y avoir un dysfonctionnement.

Bref, ne pas utiliser d’accus dépassant la côte de 65 mm de plus de 1 mm est une précaution suffisante.
Rappelons au cas ou que le site nkon.nl indique les dimensions exactes des accus qu’il propose dans ses fiches techniques.

 

Du point de vue ergonomique, la VT75C est un modèle : la prise en main est parfaite, le jeu de matières est agréable, les sensations sont proches d’une petite box simple accus en 18650, et meilleures que par exemple la Evic VTC (un peu trop carrée).

Le mode de fonctionnement de la VT75C

Il n’y a pas 36 modes dans un DNA75, il y en a 2 : puissance et température.
Il y a aussi une fonction preheat dans les 2 modes, mais pas de mode bypass, smart et autre modes exotiques.

Le logiciel Escribe, développé par Evolv, permet de configurer entièrement l’affichage et l’organisation des commandes du chipset, à tel point qu’il n’y a pas de configuration standard : le chipset est vraiment conçu pour que chacun, utilisateur ou constructeur, se fasse son interface.
Evolv ne propose d’ailleurs pas de mode d’emploi pour ce chipset. Le mode d’emploi, c’est Escribe.
Cette revue est déjà trop longue, donc nous n’aborderons pas ici la question de l’usage d’Escribe… ce serait certes intéressant et utile, mais nous le ferons dans un autre article.

La logique du DNA 75C.
La plupart des mods actuels fonctionnent selon la logique d’une console de jeux : les boutons servent d’abord à régler des paramètres directs (la puissance par exemple), et des combinaisons de boutons permettent d’accéder à d’autres fonctions ou variables, comme sur les consoles : croix croix rond triangle et on rentre dans le menu TCR !
Personnellement, je me rappelle rarement des combinaisons à utiliser…

Le DNA fonctionne lui à la manière des premiers smartphones, qui n’avaient pas d’écran tactiles : on sélectionne des lignes, qui sont des entrées dans des menus ou des variables.

Le chipset 75C est équipé de 4 boutons : 
– Le fire, qui ne fait que fire.
– Deux boutons “haut” et “bas” qui permettrons d’abord de sélectionner une ligne sur l’écran, puis deviendrons des + et – une fois rentré dans le réglage d’une variable.
– Un bouton “enter” comme sur un PC (situé entre les boutons haut/bas)

D’origine, c’est le profil 2 qui est consacré au mode puissance.

Pour régler la puissance dans ce mode, il faudra :
Choisir la ligne puissance avec les boutons haut/bas (elle passe en surbrillance).
Rentrer dans le réglage de cette variable avec le bouton “entrée” (la surbrillance change de couleur).
Régler la puissance avec les boutons haut/bas.
Valider ce réglage avec le bouton “entrée”.

Dit comme ça, c’est moins direct que sur un chipset classique, ou l’on règle sa puissance avec les boutons + et -.
On s’y habitue vite, et c’est surtout bien plus pratique pour toutes les autres variables dont on peut avoir besoin.

En mode température, on peut par exemple très facilement régler à la fois la puissance et la température, alors que sur un chipset classique, il faudra user de combinaisons de boutons pour aller chercher le réglage de puissance dans ce mode, ou même revenir en mode puissance le temps de la régler.

En sélectionnant l’icône chaîne, en bas à gauche de l’écran ci-dessous, on accède aux infos de vape, pour découvrir que notre dernier puff était en mode TC, qu’il a duré 2,4 secondes, que la température du coil a varié de 228 à 235°, et qu’il a consommé 11 mWh. Ok, tout le monde ne cherche pas à savoir ça !

Plus utile, en cliquant sur la batterie, on peut savoir que l’accu délivre actuellement 3,8 volts, qu’on a consommé 7 Wh depuis le dernier reset, que la température du chipset est de 31°, que la température de la pièce est de 22 °, et que son café est froid.

Est-ce que c’est bien utile tout ça ?
Oui ! Enfin, non, pas pour tout le monde, on va y revenir.
Les geeks en seront fous, c’est certain, mais il n’y a pas d’obligation à s’intéresser à cet aspect du système.

L’écran du même profil en mode puissance modifié sous Escribe : j’aime bien avoir plus d’informations sous les yeux, pour mes petites expériences.

Une interface simplifiée, les profils.
Pour simplifier l’usage pour ceux qui ne voudront pas utiliser Escribe ou rentrer en permanence dans des réglages infinis de variables, le chipset fonctionne sur le principe des profils.
D’origine il y en a 8, faciles à sélectionner, programmés par Evolv ou, en l’occurrence par le constructeur de la box, Hcigar.

Les profils peuvent être définis selon 2 logiques : une logique de “modes”, une logique “d’atomiseurs”, ou les deux.
D’origine, sur la Hcigar, les profils sont programmés dans une logique de “modes” : il y a 2 profils en mode puissance, les autres étant consacrés au mode température avec divers matériaux : SS, nickel, titane etc… Il suffit donc de sélectionner le profil que l’on souhaite utiliser, à l’instar des modes sur les box plus classiques.

En utilisant Escribe, il est possible de redéfinir ces profils, par exemple pour les adapter à tel ou tel atomiseur, avec ou sans preheat, en mode puissance ou température…
Chacun peut définir SA logique d’usage de la box, s’il le souhaite.
Pour ceux qui ne veulent pas mettre les mains dans Escribe, il existe sur le site de Evolv, des configurations téléchargeables facilement.

Il est envisageable d’ailleurs de télécharger un thème uniquement pour ses aspects esthétiques. celui de Hcigar étant, à mon goût, un peu criard dans ses choix de couleurs.

VT75C et Hurricane junior.

La vape en mode puissance

Elle est exemplaire.
Le chipset est plus réactif que toutes mes autres box : on ne ressent aucun délai, comme sur un mod mécanique.
Il délivre évidemment la puissance demandée à la quatrième décimale près… en consommant semble-il un peu plus d’énergie que d’autres box (à la louche 5 %, c’est pas énorme)

J’aurais été en train de tester une box lambda, je me serais arrêté là : la vape est bonne.
Mais, nous sommes devant LE chipset… alors est-ce que la vape en mode puissance est meilleure qu’avec d’autres box électroniques ?

Oui, mais c’est énervant !
Énervant parce que manifestement la vape est plus “ronde”, mais que je ne sais pas pourquoi.
Soyons raisonnables, il n’y a pas une différence radicale qui sauterait aux papilles, et il faut un bon atomiseur pour la ressentir, mais il y a une différence qui s’apparente à celle qu’il y a entre une box électro de base et un mod méca.
La puissance est la même, mais la sensation est à la fois plus douce et plus présente.

Et je suis incapable de baser ce ressenti sur des éléments techniques.
Et ça m’énerve…

Bref, en mode puissance, c’est une bonne box, qui donne une vape de meilleure qualité que d’autres, si on utilise de bons atomiseurs (avec un clearomiseur je n’ai pas senti de différence).

La vape en mode température

Là, c’est pas la même histoire du tout.
Qui n’a jamais essayé la vape dans ce mode sur un DNA (et probablement sur un Dicodes ou un Yihi)… n’a jamais vraiment essayé la vape en mode température.

Et cette fois on peut relier la qualité de vape à une donnée technique, en faisant appel aux mesures de Vap’ed.
(les images sont reproduites ic avec l’aimable autorisation de Vap’ed et de Vaping post)

Vap’ed nous avait montré ce tracé, en mode température, produit par un chipset Joyetech (sur une Reuleaux).
Il montre l’évolution de la tension en cours de vape et reflète une bonne qualité de fonctionnement : le courant n’est pas haché, la courbe est très constante.

Nous avons ici le même tracé, produit par le DNA75C (sur une VT75C).
C’est presque le même…  toute la différence est dans ce presque.
Elle est dans l’amplitude de variation de la tension : sur le premier tracé, la tension varie sur une amplitude de 1 volt.
Sur le DNA, la variation est plus de 3 fois inférieure. 

Techniquement, c’est tout à fait impressionnant.
Mais la technique on s’en fout… ça donne quoi pour la vape ?
Ça donne qu’il n’y a aucune différence de vape entre le mode puissance et le mode température (à réglage équivalent, évidemment).
Et cette fois, on sent la différence même avec un clearomiseur équipé d’une tête en SS (le Veco en l’occurence)

Ça permet, tout simplement, de donner au mode température une réelle utilité, autre que celle de protéger des dry hit. Rien que ça.

Prenons un exemple.
Si je suis en mode puissance sur un Ammit 25, à 25 watts air flow à moitié ouvert, c’est que j’ai trouvé ici un équilibre intéressant pour ma vape avec tel liquide. En d’autre terme, l’équilibre entre le flux d’air et la puissance maintient une température de vaporisation qui me va.
Mais admettons que je veuille prendre quelques barres plus aériennes.
J’ouvre alors mon air flow… du coup je refroidis plus la résistance et je détruis mon équilibre : il va falloir que je monte la puissance entre 30 et 35 watts pour compenser, au jugé.

En mode température, je n’ai pas besoin de m’en préoccuper.
Dans ce mode, la vape de mon point de référence (à 25 watts) est obtenue à 240°… et peu importe la puissance, du moment qu’elle est au moins à 25 watts, puisque le chipset va réguler lui même la température.
Si je la règle à 35 watts, j’ai donc la même vape qu’à 25 en mode puissance (elle est même meilleure, parce que mon réglage à 25 watts a tendance à chauffer un peu trop si je dépasse 3 secondes d’inspiration).
Si j’ouvre l’air flow… le chipset va compenser tout seul et envoyer plus de puissance pour le maintenir à 240°.
Il fera la même chose dans l’autre sens : si je ferme l’air flow pour avoir une vape plus serrée, il adaptera la puissance, vers le bas.

Je peux donc varier ma vape en fonction de mes envies, sans avoir à retrouver un bon équilibre entre l’air flow et la puissance, avec la même qualité de vape qu’en mode puissance.

Un autre usage est de varier cette fois la température : certains liquides donnent des résultats différents en fonction de leur température de vaporisation.

A ce niveau de qualité, le mode température prend du sens et permet d’élargir ses expériences de vape.

Oui ? Quoi ? Ok… j’ai bien le droit de m’accorder un peu de narcissisme de temps en temps, tout de même ^^

En bref

Cette box est excellente.
Elle l’est à la fois par son design, très agréable en main, et accueillant tous les atomiseurs du 22 au 27 mm de diamètre.
Elle l’est surtout par son chipset, qui produit une alimentation idéale, aussi bien en mode température qu’en mode puissance.

Est-elle destinée uniquement aux geeks ?
Non, les profils permettent de s’en servir sans se préoccuper d’Escribe et sans s’intéresser aux données qu’elle peut afficher.
Mais en effet, les geeks seront particulièrement ravis de jouer avec Escribe !

Faut-il lui tenir rigueur de son incompatibilité avec certains accus trop longs ?
Pour ceux qui sont déjà équipés en accus 26650 dont la hauteur dépasse les 66 mm, il sera sans doute plus malin de se tourner vers un autre modèle plutôt que de devoir racheter des accus.
Pour ceux qui ont des accus aux bonnes dimensions, ou qui n’en ont pas encore et qui pourront donc acheter les bons, alors non, il n’y a pas de raison pour bouder cette box.
Elle pourrait même constituer une très bonne affaire si ses ventes ne décollent pas et que son prix baisse !

La VT75C vaut-elle son prix ?
On la trouve en chine pour 65 à 80 $ au moment où j’écris ces lignes.
C’est sensiblement le prix des box en 26650 de bonne facture, sans chipset DNA (la Stride par exemple), même si, en cherchant bien, on peut trouver moins cher (on trouve encore des Wismec Presa pour 30 $).
Au final, la question sera : est-ce que ça vaut le coup de mettre 20 à 40 $ de plus pour avoir un DNA ?
A cette question, je répondrais “oh que oui !”

Le chipset DNA75  offre une vape parfaite, il est donc sérieusement concurrentiel si l’on na pas besoin de dépasser 75 watts de puissance.


Mon exemplaire de la Hcigar VT75C vient de chez Fasttech
Les accus Golisi qui passent bien dans cette box sont trouvable chez Gearbest
Les accu MXJO semblent aussi avoir les bonnes dimensions, par exemple chez Nkon.


Si vous ne commentez pas cet article, donnez au moins votre vote ;-) Merci
8 0
Comments

Cet article a 9 commentaires.

  • Nesquick - Rang : Diamant 21 novembre 2017 21 h 19 min Répondre

    Ouh, la belle revue que voilà ! Tout y est, des explications claires et exhaustives jusqu’aux belles photos.

    Cette box est sans conteste un excellent choix, essentiellement grâce à son chipset nettement au-dessus du lot que HCigar parvient à proposer dans une gamme de prix acceptable.

    Personnellement, j’ai aussi été conquis par le DNA 75 découvert sur la VT-Inbox dans une version antérieure à la présente variante “C” mais déjà très agréable. Ces circuits donnent une vape proche du méca, en gommant pas mal de ses inconvénients dont la dépendance étroite à la résistance montée.

    Ceci étant, je n’aime pas trop le design de cette box même s’il s’avère agréable à l’usage. D’autre part, les 75 watts me paraissent un peu justos pour certaines expériences de vape… Si une DNA 133 genre double 18650 ou 21700 ultra-compacte sobre et solidement bâtie pointe le bout de la truffe un de ces quatre, le Porky pourrait bien se prendre un pain. :yes:

    • jib - Rang : Emeraude 21 novembre 2017 23 h 37 min Répondre

      Merci ^^
      Hcigar propose une version double accu (VT250) avec le chipset Evolv 250, mais je la trouve plus “pâteuse”, esthétiquement.
      J’ai été tenté aussi par la Yoko vape (même chipset), modèle “Buster”, finition peau de serpent 🙂
      Son design est intéressant, son prix aussi (90$), mais elle fait un poil pavé avec ses 3 accus.
      Sinon il y a les Lost vape, Thérion ou Paranormal, qui sont chouettes, mais on passe allègrement la centaine de dollars.

  • TheFlow - Rang : Rubis 21 novembre 2017 22 h 10 min Répondre

    ARTICLE de REFERENCE JIB !!!! Ta démo autour du TC avec ce Chiset est imparable ..
    Je savais Bien que cette BOX était excellente , elle est toujours bloqué dans le Bateau avec d’autres cochonneries en 24\25 … Et ça m’énerve comme ton incompréhension du Ressenti EVOLV ..;)
    En 26650 qui plus est, je suis impatient, pour moi elle a tout de la Box Electro moderne par excellence et abordable en plus.
    ENCORE BRAVO . SUPERBE REVUE .

    • jib - Rang : Emeraude 21 novembre 2017 23 h 41 min Répondre

      Merci ^^
      On va être frères de box bientôt !
      Elle est vraiment bien cette box, pour la qualité de vape, et le fait que tout en gardant un format compact elle permet de vaper une journée à 35 watts sans changer d’accu.
      C’est vraiment cool.
      Mais attention à la taille des accus ! 😉
      Tu as pris lesquels toi ?

      • TheFlow - Rang : Rubis 22 novembre 2017 8 h 32 min

        Je Tourne uniquement sur le IJOY 26650 qui semblent être assez passe-partout en terme de Taille.
        Pour l’instant uniquement sur la VaporFlask STout, qui est juste”correct” comme le disait Nes, mais que j’apprécie particulièrement par son ergonomie ET …le Format 26650 qui devient mon standard de REF sans AUCUN Pb.. QUEL BONHEUR !!!!
        Seul Bémol, on est sur du 22mm et aujourd’hui on peut se faire jeter des cailloux avec cette Taille ….;)
        La HCIGAR, déjà par son chipset, et surtout son format 25 sera donc le compagnon IDEAL…
        Purée GB, Traîne les pieds….ORDER le 26/10 !!! Franchement FT C’est un JET à côté..
        J’ai Redécouvert Hotecig, ces derniers Temps, ils sont Super compétitifs je trouve, le site a remplacé Focalecig, c’est ça ..?? Désolé Cap, Beaucoup de Pub, mais j’avais plus de site Italien en Stock…!!!!

      • jib - Rang : Emeraude 22 novembre 2017 8 h 45 min

        Tu pourrais mesurer la hauteur des iJoy, que je puisse les mettres dans mon article ?
        GearBest doit avoir un souci sur les expé en ce moment : j’attend aussi un petit colis depuis des plombes.
        Sur le tracking, ça fait 3 semaines qu’il est officiellement “dans l”avion”.
        Ca doit être un vol omnibus Honk Kong – Amsterdam via Sidney, Limoges et Los Angeles ^^

      • Nesquick - Rang : Diamant 22 novembre 2017 9 h 40 min

        Attention à pas utiliser un pied à coulisse pour mesurer la longueur de l’accu, sinon… Boum !
        😉

      • TheFlow - Rang : Rubis 23 novembre 2017 21 h 18 min

        Mes IJOY 26650, j’en ai 4 .. Font Pile Poil 65 de Haut , ceci explique cela..Avec 4200mah’ y’a un peux mieux paraît-il, elle me font quasi la journée autour de 30w’ donc très Honorable .

      • jib - Rang : Emeraude 23 novembre 2017 23 h 42 min

        Impeccable !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-)