Interview Mod In France

2 Fév 2014/
Interviews
0 0
Par :Le Capitaine
cameleonV4
0 0

Yannick, concepteur du fameux Mod Caméleon, nous dévoile tous ses petits secrets pour notre plus grand plaisir…

De jolis Mods épurés, des hybrides Dry qui envoient, Yannick nous dévoile tous ses secrets de fabrication.
Peut être aurais-je un jour le plaisir de tester ses belles créations…

 

Daniel : Bonjour Yannick, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Yannick : Je suis concepteur de produit industriel, et pourtant j’ai choisi de produire artisanalement. Surement parce que pour moi un mod est un objet passion et pas un produit industriel.
agama-dryMon premier mod a été conçu en 2011. Ça n’était qu’un délire, pour le fun, mais la demande étant grande, j’ai franchi le cap de la professionnalisation sans que cela soit initialement prévu. Mon entourage m’a pris pour un fou à l’époque. Pratiquement personne ne connaissait les cigarettes électroniques alors un mod 3 fois plus gros qu’un cigare, ça paraissait complètement « taré ».
J’ai donc commercialisé le Caméléon (18350/18650), le Gecko 510 (10440), le Gecko dry, l’Agama 510 (14500) et l’Agama dry pour les mods et hybrides, l’Iguane et l’Anguis pour les atomiseurs, des dctank, des drip tip… un bon chemin de parcouru.

Daniel : Quels sont vos outils pour travailler le métal ?

Yannick : Les mods et atomiseurs sont composés de petites pièces et mon matériel se rapproche de ce que pourrait posséder un modéliste.

Un tour à métaux manuel de modéliste (Minilor marque française),
– un mini tour à commande numérique (Jeulin marque française),
– une graveuse diamant (Gravograph marque française),
– une perceuse à colonnes,
– une mini perceuse à colonne (Minilor marque française),
– trois mini-perceuses équipées de différents accessoires (Dremel),
– une polisseuse,
– un touret,
– une tronçonneuse à métaux,
– mes mains, et j’en oublie surement… l’investissement est très important, mais je ne préfère pas le calculer. J’ai un 3éme tour combiné fraiseuse en vue.

Daniel : Quelles sont les différences entre les métaux utilisés pour vos Mods ?

Yannick : J’utilise le métal le plus adapté à la fonction de la pièce.
– Les alliages d’aluminium ont l’avantage d’être légers (l’aluminium est 3 fois plus léger que l’acier ou le laiton) et d’être des excellents conducteurs électriques,
– le laiton est souple et permet un bon contact entre 2 pièces, mais il est indispensable de le recouvrir de nickel (ou autre) pour éviter l’oxydation,
– l’acier (inox) est dur, il a une mauvaise conductivité et n’est pas assez souple pour garantir un bon contact. Très bien pour faire des ressorts. Esthétiquement il a des avantages, il permet facilement la gravure laser et se raye moins.
Pour ma part je privilégie l’efficacité, donc j’utilise en priorité l’aluminium et le laiton nickelé.

Daniel : Quelles sont les différentes étapes de la conception d’un Mod ?

Yannick : J’ai toujours cherché à faire des mods qui me survivraient.

J’utilise par exemple le corps (uniquement) d’un connecteur 510 standard que l’on peut remplacer si on détériore le filetage. J’utilise de la visserie, des ressorts ou des joints standards. Ca ne simplifie pas la conception, mais ça simplifie la maintenance pour les 50 prochaines années.

Je conçois tout sur informatique.

C’est le bouton qui demande le plus de tests afin de garantir une bonne conductivité, une bonne ergonomie (souple, mais précis) et un entretien réduit. Pour améliorer cela, je joue sur les dimensions des pièces, sur les matériaux, et sur les traitements de surface. Aucun compromis pour miniaturiser le mod n’est fait de ce côté là. À quoi bon gagner 4 ou 5mm s’il faut démonter son mod tous les 3 jours pour le nettoyer.

Daniel : Quel est l’avantage d’une version Dry (Gecko ou Agama) par rapport à un Mod surmonté d’un ato Dry basique ?

Yannick : 

Il y a moins de pièces entre l’accu et la mèche, donc moins de perte électrique.
Il n’y a pas de connecteur 510, c’est plus compact (environ 1 à 2cm de moins en hauteur)
C’est beaucoup beaucoup plus solide, incassable.
Et ça revient moins cher (90€ pour un Gecko dry contre 120€ pour un Gecko 510 + Anguis par exemple)

gecko-dryJ’ai conçu le Gecko dry pour mon usage personnel, je pensais en vendre une 20éne grand maximum. Et il s’avère que je me suis trompé, ce mod est un très gros succès commercial.

L’Agama dry basé sur le même concept offre plus d’autonomie d’accu et un réglage de flux d’air. Ils savent se faire discrets dans la poche, vous pouvez vous assoir dessus, ça ne cassera pas. Et vous ne passez pas pour un extra-terrestre avec ces mini mods.
Contrairement à ce qu’on pense le dry n’est pas si contraignant que ça. On met quelques gouttes par le drip et c’est parti pour une grosse dizaine de taffs. Pas plus contraignant que d’allumer une clope avec un briquet.

Daniel : Le switch “au cul » est systématique, pourquoi pas un switch sur le coté comme le Natural de Smoktech par exemple ?

Yannick : Un switch au cul est toujours au même endroit, on prend le mod en main on appui dessus. Avec un switch latéral il faut faire tourner le mod dans sa main pour l’avoir au bon endroit. Je trouve ça moins pratique.

On constate généralement une résistance électrique interne plus grande sur les switchs latéraux en raison de leur conception. Je conseillerais donc de prendre un mod électronique à tous ceux qui veulent un switch latéral.
Daniel : Votre Mod Caméléon semble être une réussite, quelles en sont les raisons d’après vous ?

Yannick :  C’est le plus vieux mod full méca français commercialisé. En 2011 le choix de mod était très restreint.

C’est même difficile à imaginer aujourd’hui, mais nos amis chinois n’avaient encore pas eu l’idée d’en concevoir/copier…

cameleon-mod-v4Ultra polyvalent, switch souple et réglable, pas cher, léger, français, le Caméléon a facilement trouvé sa place dans le paysage. J’ai arrêté de le commercialiser en avril 2013, il est pour moi aujourd’hui dépassé, il reviendra un jour mais complètement reconçu avec les nouvelles technologies. 

Ma plus grosse réussite c’est le Gecko. Ce format mini convient à davantage de monde, contrairement à ce qu’on pourrait lire sur les forums. C’est amusant quand on est fabricant et en contact avec des revendeurs, de voir la différence entre le discours sur les forums et la réalité du terrain. Avec 2 accus 10440, un bon cartomiseur en 1,5ohm et un mini dctank, la plupart des consommateurs sont comblés pour la journée. Un kit Gecko Tank complet coute plus cher qu’un kit ego Joyetech, mais c’est increvable.

Daniel : Produire des Mods industriellement en France est-il envisageable en France ?

Yannick :   Oui bien sur.

Produire en gros volume puis distribuer en boutique est parfaitement possible. Le marché est mature pour ça.

J’ai par contre un peu peur des tarifs. Les artisans comme moi ou Animodz, nous gérons tout de a à z. Dans le cas de la production industrielle et de sa commercialisation, il y a plusieurs intermédiaires qui prennent leur marge à chaque étape, et ça fait grimper les prix.

Daniel : Est-il possible d’avoir un Mod personnalisé avec son nom ou son logo par exemple ?

Yannick :   Oui c’est désormais possible. Je viens d’investir dans une graveuse diamant qui me permet de personnaliser à volonté les mods. C’est une gravure très élégante, notamment comparée à la gravure électrochimique.
Je vais proposer courant janvier une banque de motif (ça ne coutera pas plus cher que de faire graver un Zippo), mais aussi la possibilité de faire une personnalisation complète.

Daniel :  Le Caméléon peut accepter 2 accus  18350 empilés, n’est ce pas dangereux ? Et quels sont vos conseils pour le choix des accus ?

Yannick :  Je déconseille l’empilage d’accus, c’est très dangereux.
Les seuls accidents recensés dans le monde sur des full méca ont eu lieu dans cette configuration.
Sur un full méca il faut utiliser des accus IMR ou des accus protégés (surtout si on est débutant).
Voici ce que je conseille aujourd’hui.
– 10440 EFest IMR V1 ou Joyetech
– 14500 Efest IMR V2 ou AW IMR
– 18350 Moetcell ou Efest IMR ou AW IMR
– 18650 Panasonic CGR18650CH

Daniel :   Bonus : une exclu pour nos lecteurs ?

Yannick : agama-gravure …
La gravure personnalisée, un Caméléon V5, un été ensoleillé, un nouvel atomiseur, je ne sais pas dans quel ordre, ni la date exacte.

 

 

 

Daniel :  
Merci d’avoir répondu à mes questions et que du bon pour cette nouvelle année !

Yannick : Bonne année.

http://modinfrance.com

Si vous ne commentez pas cet article, donnez au moins votre vote ;-) Merci
0 0
Comments

Cet article a 2 commentaires.

  • Ric__2001 - Rang : Or foncé 3 février 2014 6 h 10 min Répondre

    Apparement il est aussi passionné de reptils?
    Chouette interview.

  • Alex - Rang : Nouveau contributeur 3 février 2014 22 h 18 min Répondre

    Heureux propriétaire d’un Agama depuis peu, je ne peux que féliciter Yannick. Le Mod est au top et l’artisan vendeur super disponible et sympathique !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-)