Dovpo Bushido RDA et mod méca SMPL! styled

1 Déc 2016/
Materiel
2 0
Par :Kaegell
2 0

Un RDA? Un mod méca? C’est SiMPLe!

– Aujourd’hui, double-critique!

La CoV Wraith, dont j’avais parlé précédemment, n’était pas le seul matériel que j’ai reçu de ma commande sur Fasttech. Voici, avec un peu de retard, le Dovpo Bushido RDA et le clone Fasttech du mod méca SMPL!
photo1-1

Présentation

Le Bushido est un RDA orienté saveur conçu en collaboration avec Bruce USA et Dovpo, companie notable sur le navire pour la box GX-200. Il est disponible en trois coloris : chromé, noir et bleu Tiffany, que j’ai choisi pour ce setup. Le côté zen de ce coloris m’a vraiment tapé dans l’oeil. ^^’

Quand au SMPL, il s’agit de la V2 qui, apparement, a un switch plus fiable et durable. L’intérieur est cuivré et l’extérieur peint en blanc.

Alors, le packaging : Une boite en simili-cuir très élégante avec le dripper, deux portes-clés et un sachet de spares sous le présentoir. 20/20.
Et pour le SMPL? Rien à part un petit carton noir complètement écrasé à réception du colis. >:( (sérieux, mettez au moins une couche de papier bulle, quoi…)

photo2-1

Aspects techniques

Le RDA :

Le Bushido arbore une largeur de 22mm de diamètre, le rendant parfaitement flush (homogène?) avec le SMPL. Le drip-tip fourni, en résine, est court et plutôt large en diamètre intérieur.
Le plateau est sans prise de tête: deux airflows non-réglables en dessous des coils, à la manière du Kennedy RDA, deux plots qui permettent de glisser d’assez gros diamètres pour les amateurs de coilporn et une cuve assez profonde. Dommage pour les amateurs de mono-coil, le dripper sera bien plus performant en dual.
photo3-1

Le top-cap possède ce design sphérique qui fait le propre de la plupart des ato’ orienté saveur, ainsi qu’une petite fonctionnalité sympa dont on parlera tout à l’heure.

Le Mod :

Le SMPL est un mod connu pour son aspect simple, simpliste même: un pin 510 taillé dans la masse, un switch vissé en insertion et c’est tout.
Il est assez court et pas bien imposant, pour 84mm de longueur.
Le switch, magnétique, se visse en insertion dans le mod et a une course assez courte, qu’on pourra régler d’un simple coup de tournevis. On appréciera par ailleurs la présence d’un isolant qui semble de correcte qualité.
Mod méca hybride oblige, la connectivité est excellente du fait que l’atomiseur est directement en contact avec la batterie, mais il faudra faire attention à ce que le plot positif du pin de l’atomiseur sorte bien de sa masse et que cette dernière soit correctement isolée, sans quoi on sera gratifié d’un joyeux dégazage de l’accu (dans le meilleur des cas…). Heureusement, le Bushido remplit bien ces critères.

photo4photo5

Maintenant pour la particularité du Bushido qui a fait que j’ai voulu l’acheter : le couvercle du top-cap est fixé au corps par un gond, ce qui fait que l’on peut le soulever à la manière d’une trappe:

photo7

Son joint est tout juste épais pour le rendre un minimum étanche, et c’est un aimant fixé sur son bord qui permet d’un peu mieux assurer la resistance à l’ouverture. C’est léger, mais ce n’est pas non plus assez faible pour s’ouvrir dans ma poche ou juste après avoir vapé. Le gond en lui-même a tout juste l’air de faire le job, mais je ne pourrais pas évaluer sa resistance. Dommage qu’il y ait légerement du jeu sur l’axe, mais ça ne dérange pas plus que ça.

3. Conclusion :

A l’essai le Bushido et le SMPL ont été exemplaires : une très bonne connectivité d’ensemble, un rendu de vapeur très dense et un très bon rendu de saveurs, pour moi comparable avec l’Avocado de Geekvape, sinon meilleur (oui, j’ose le dire!). Le setup est plutôt court et facile à re-remplir avec le gimmick du Bushido. De plus, j’adore l’alliance entre le blanc et le bleu, ça me change de mes tubes métallisés. XD

photo8

En somme, satisfait du résultat. 🙂

Si vous ne commentez pas cet article, donnez au moins votre vote ;-) Merci
2 0
Comments

Cet article a 12 commentaires.

  • Le capitaine - Rang : Diamant 1 décembre 2016 21 h 38 min Répondre

    Je croyais au début que tu avais posé un rouleau de TPE sur ton bureau et me disais : mais pourquoi Diable bleu, il a pris en photo un rouleau??
    Sympa et original, cool comme article :good:

  • Flo - Rang : Or foncé 1 décembre 2016 21 h 54 min Répondre

    Sympas ton article le smpl me fait de l oeil depuis un bon moment comme beaucoup de meca mais j arrive a passer le cap de le mettre dans le panier un jour peut être car il a l air vraiment simple et donc doit s accorder avec plein d ato (avec un 510 qui ressort largement) de différentes taille comme un derringer par exemple

  • Nesquick - Rang : Diamant 2 décembre 2016 10 h 19 min Répondre

    On ne le dira jamais assez, la vape méca y’a qu’ça de vrai !

    Bien sûr, faut calculer les rez et les tester avec un ohmmètre avant de visser l’ato sur le mod, faut tout nettoyer de fond en comble super souvent pour garder les perfs, faut de bons accus pour éviter de se faire péter la truffe mais quand ça marche… :heart:

    Et puis en méca, y’a plein de formes, de couleurs et de matériaux différents et on peut faire de chouettes setups comme ce SMPL associé au Bushido. Héhé… Quand tout le monde en aura marre des boxes 75 watts qui se ressemblent toutes, le méca reviendra ! B-)

  • Matt - Rang : Bronze foncé 2 décembre 2016 11 h 50 min Répondre

    Salut bel article, je voulais juste rappeler les dangers des mods meca hybrides, vu que tu dis que tu le met dans ta poche : mon smpl à failli me péter à la gueule après qu’il ait fire pendant 2/3min dans la poche de mon manteau. On pense toujours que ça arrive qu’aux autres mais ce n’est pas le cas, vape safe,
    Matt

  • Jonathan - Rang : Rubis 2 décembre 2016 12 h 53 min Répondre

    @matt devais être beau le coton 😥

    Quand j’avais acheté des tubes meca à l’époque ou c’était la mode je me suis toujours mis dans mon cahier des charges un verrouillage du switch. Je me sentait bien plus tranquille avec cette potentiel bombe dans la poche.

  • Nesquick - Rang : Diamant 2 décembre 2016 13 h 02 min Répondre

    @matt Le danger est plus généralement inhérent aux mods meca non équipés d’un verrouillage de switch… Le côté hybride amène plus de risques lors du vissage de l’ato qu’en cours d’utilisation car une fois bien en place, il ne bouge plus. Il est cependant vrai que les moddeurs à la recherche de la compacité max pour leur production choisissent très souvent une connexion hybride et un switch non verrouillable pour gagner quelques millimètres. Ces mini-mods sont sympa mais en effet potentiellement plus dangereux que les autres.

    Il vaut certainement mieux trimballer tout ce qui est méca non verrouillable sans ato monté et/ou sans accus… Et si un verrouillage existe, vérifier plutôt deux fois qu’une qu’il est bien en place avant de glisser le matos dans une poche.

  • Jonathan - Rang : Rubis 2 décembre 2016 17 h 32 min Répondre

    Ouaip ou se les réserver pour chez soit bien en vue au moins en cas de soucis on devisse vite fait l’ato si c’est possible bien entendu. S’il possède des trous prévu en cas de dégazage le mod en questions ne montera pas en pression limitant le risque d’explosion et les jolies shrapnels de métaux qui vont avec. Sinon je suis d’avis avec nes le meca c’est génial mais faut juste faire attention à ce que l’on fait.

  • Kris SCHNEIDER - Rang : Argent clair 2 décembre 2016 20 h 30 min Répondre

    bon article qui remet au gout du jour le pur méca, un peu délaissé il est vrai par toutes les chinoiseries (ou non d’ailleurs) électroniques. A ce propos , j’aimerai bien connaitre le pourcentage de ceux qui utilisent réellement le contrôle de température et tous ces réglages innombrables ! Utilité réelle ou “enculage de mouche” style bonimenteur : il est pas beau mon mod, il sait même donner l’heure et faire le café !!!

  • Kaegell - Rang : Bronze foncé 3 décembre 2016 18 h 05 min Répondre

    @matt Je vous rejoins, toi et @nesquick là-dessus, on ne rappellera jamais assez les risques du méca, surtout en hybride. Triste d’entendre le destin de ton SMPL 🙁

    Perso’, je suis allé sur le forum de Fasttech pour voir quelle était la différence entre le SMPL v1 et le V2, et tout le monde s’accordait à dire que le switch était de bien meilleure facture: mieux usiné, mieux isolé.

    Mais j’avais quand même une trouille de tous les diables en vissant mon ato’: c’est un clone chinois fabriqué à la chaîne de chaîne, on est pas à ‘abri d’un défaut de fabrication.

  • Jonathan - Rang : Rubis 3 décembre 2016 18 h 20 min Répondre

    Ça serait intéressant et enrichissant d’ailleurs de faire des tests sous contrôle bien entendu d’un court circuits via le 510 en hybride ou mettre en cc volontairement une très basse résistance et faire feu. Il faudrait le faire avec toutes les protections nécessaires, ça permettait de voir concrètement les risques. Ça existe peut être déjà remarque?

  • Kaegell - Rang : Bronze foncé 5 décembre 2016 23 h 15 min Répondre

    @jonathan à part le bon vieux voltmètre au format 510, il y a pas grand chose, à vrai dire :/ Et même là, il faudrait qu’il en existe un avec fusible réutilisable, pour que ce dernier survive au short.

    Ah d’ailleurs, @nesquick ça me fait penser : t’as vu le kit de conversion de la Noisy Cricket, par Fat Daddy? 🙂

  • Nesquick - Rang : Diamant 6 décembre 2016 14 h 04 min Répondre

    @kaegell Yes, j’ai vu le kit… Fat Daddy fait de bons produits, j’ai hésité pour finalement renoncer, comptant sur un entretien régulier de la Noisy Cricket v1 pour éviter les mauvaises surprises. Et puis la Noisy Cricket v2 est arrivée, corrigeant la plupart des points sources de polémique sur la v1.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-)