Ci-dessous, vous trouverez le test complet de la gamma Alfa Siempre, d’Alfaliquid. Cette revue a été faite sur deux set-up différents :

— un mod full méca et un dripper monocoil à 0,45 ohm, Fiberfreaks n° 2

— une eGo AIO, résistance toute faite à 0,6 ohm ; TPD compatible

FR-ONE

1. e-liquide-fr-one-alfa-siempre-10ml-alfaliquid

Je choisis de commencer la tournée des grands ducs par un « tabac » plutôt gourmand histoire de tout de suite s’habituer à ce qu’on appelle un goût complexe. « Tabac blond avec de légères notes de vanille, caramel et fruits à coque. », annonce le site E-Fumeur.

— Set-up n° 1

Le « tabac » prédomine au début, mais, au bout de quelques puffs de vapeur bien chaude, tout arrive : dans l’ordre, « tabac », caramel, vanille et noisette pour finir. Vapeur odorante, abondante. Les saveurs mettent très peu de temps à se montrer sous leur meilleur jour.

— Set-up n° 2

Avec une quantité de vapeur très acceptable, on est sur une franche note « tabac », mais adouci. Caramel et vanilles sont fondues ensemble et apportent le doux. Il faut insister pour les noisettes, mais, après quelques puffs… Bon, le FR-ONE est un « tabac » doux et agréable. Les noisettes sont dans la vapeur, et ça sent bon !

FR-M

2. e-liquide-fr-m-alfa-siempre-10ml-alfaliquid

J’enchaîne par un « tabac » qui jouerait plus dans la cour des tabacs à pipe. Cela pour vous dire que le choix est varié, et que toutes les palettes de goûts sont représentées. Je cite E-Fumeur : « Tabac blond avec de légères notes de fruits rouges ». On verra le pur « tabac » un peu plus tard…

— Set-up n° 1

Dès la première puff, je me retrouve dans les blends cherryearlymornigmachinchose des tabacs anglais pour pipe. La vapeur abondante y est, certes, pour quelque chose, mais il m’apparaît évident que le nouveau dosage 50/50 PG/VG et la refonte par Alfaliquid a su augmenter les saveurs de ce jus que j’avais essayé naguère. Plus rien à voir… cette fois, on y est ! persistance d’une arrière-gorge fruitée, impression d’équilibre.

— Set-up n° 2

Prédominance du « tabac ». Beaux petits nuages pas ridicules. Douceur, mais pas assez de fruit… Un bon « tabac », donc. Allday possible pour moi avec ce set-up.

FR-4

3. e-liquide-fr4-alfa-siempre-10ml-alfaliquid

Encore un « tabac »… presque pur cette fois… Mais avec, relativement présent, un goût sucré… Je dois dire qu’il y a trois ans, c’est ce « sucré » qui a le plus dérangé mes habitudes de fumeur. Il m’a fallu l’admettre, parce que, à l’époque et encore, c’était dû à la présence, si petite soit-elle, de la glycérine végétale. Trois ans plus tard — citation : « Tabac blond avec de légères notes de caramel », nous dit E-Fumeur —, je redécouvre ce « tabac » incontournable grâce au travail en finesse sur l’actualisation Alfa Siempre des e-liquides best-sellers.

— Set-up n° 1

Le hit est puissant, et, ça, c’est une très bonne chose pour un ancien fumeur ! Si on n’est pas sur la subtilité d’un tabac anglais pur Virginie, loin s’en faut, cette nouvelle mouture du célèbre FR-4 s’approche de ce que, dans la vape, on appelle « tabac », c’est-à-dire plutôt la feuille au naturel que la feuille en combustion. Avec, malgré les légères notes de caramel, un aspect « sec »… c’est un point important. Comme quoi, le 50/50 PG/VG ne nuit en rien à l’appréciation du FR-4, bien au contraire, au vu de la production de vapeur.

— Set-up n° 2

Le FR-4 vapé avec l’eGo AIO me donne l’exacte réplique de l’autre set-up… le hit en moins… et avec moins de production de vapeur, mais à peine. Si vous cherchez un « tabac » sec pour commencer : c’est lui !

FR-MINT

4. e-liquide-fr-mint-alfa-siempre-10ml-alfaliquid

Autant, dans l’ancien temps de la fumette, je ne renâclais pas devant un bon vieux paquet de Kool, voire de Royale Menthol, pour changer un peu de mes Boyard Maïs ou de mes gitanes ; autant, aujourd’hui, la menthe et la vape, c’est pour moi une hérésie ! Cela ne regarde que moi, certes, mais, puisque je suis là pour faire une revue, je m’y colle ! Alfa Siempre, avec son équilibre 50/50 PG/VG, me permet de vaper ce mélange sans trop de difficulté… Par contre, je suis persuadé que FR-MINT satisfera bon nombre d’amateurs…

— Set-up n° 1

Le hit initial est une plaie, pour moi ! Mais, une fois passé ce mauvais moment, je peux dire que le FR-MINT n’est pas le pire que j’aie goûté… en effet, plus j’enchaîne les puffs, plus je retrouve le tabac, sucré et blond de surcroît… OUF ! Je crois pouvoir dire que c’est la révolution d’Alfaliquid qui me permet de sécher sans trop de mal mon dripper. Je suis sûr, par contre, que les amateurs modérés de menthol y trouveront leur compte, mais que les fous furieux de l’arrachegueule trouveront le FR-MINT un peu faiblard… Avec la menthe, ça à l’air d’être tout ou rien, mais, ici, je trouve, malgré tout, un certain équilibre… à bon entendeur, etc.

— Set-up n° 2

Je sais que je devrai changer de résistance après ce FR-MINT. Alors j’en prend une déjà utilisée et sur la fin. Les menthols laissent leur longue  empreinte dans les atos, je me méfie. Ici, je perçois, presque mieux que sur le dripper, une menthe assez douce. Le FR-MINT serait-il plus adapté à l’AIO ?

MALAWIA

5. e-liquide-malawia-alfa-siempre-10ml-alfaliquid

Alors, là, ça m’interpelle quelque part : « Tabac brun épicé », nous dit sobrement E-Fumeur. Eh bien, si la formule est un peu lapidaire, le liquide, lui, est d’une autre ambition ! Évidemment, là non plus, on ne retrouvera pas une vieille gauldo trempée dans une décoction de plantes… par contre, on va pénétrer le monde de la vape dans ce qu’il a de vraiment intéressant et d’insolite.

— Set-up n° 1

Carrément, ils font fort, chez Alfaliquid ! Quand on parle de révolution, on est servi ! Ce liquide que j’avais testé à mes débuts, et qui ne m’avait pas plus ému que ça, me revient en pleine face, retravaillé et enrichi par le 50/50. Ici, même avant le « tabac », on est plongé dans une manière de souk oriental. Cannelle, girofle, cardamome, safran et j’en passe… Les volutes embaument, en une vapeur odorante et persistante. La sensation en gorge est longue… un pur plaisir. Puff après puff, le « tabac », résolument brun, vient harmoniser ce déferlement épicé… Yessss, Alfa Siempre ! Choukran !

— Set-up n° 2

En début de vape, les sentiments sont un peu confuses. Tout est mélangé, seul ressort une nette impression de « tabac brun ». Persévérant, je perçois les épices. Elles sont très au fond à la vape, mais persistantes dans la vapeur assez épaisse produite. Pas mal du tout, quand même !

CALIFORNIA

 

6. e-liquide-california-alfa-siempre-10ml-alfaliquid

Quand les français pensent à la Californie, euuuh ? ça donne quoi ? « Tabac blond avec de légères notes de cacahuètes caramélisées. » Un peu court, jeune homme ! Je dirais même un peu réducteur… Ce California est bien plus que ça. On met un peu de temps à le découvrir, c’est vrai, mais, ce qui fait sa force, c’est justement qu’il est déstabilisant. Je concède qu’il me semble un peu compliqué. En tout cas, on vient de passer résolument dans la catégorie des « gourmands ».

— Set-up n° 1

Au dripper, on prend le temps de chercher. La première taf est confuse, cela ne veut pas dire mauvaise, juste un peu chargée. On a besoin d’y revenir sans cesse. Essai après essai, OK, on a d’abord du « tabac », du blond, OK. Mais on sent bien que ce n’est pas un « tabac » ordinaire. Des puffs, des puffs… OK ! une persistance de fruit, plutôt acide, dans la longueur en gorge ! Mais pourquoi ce liquide est si compliqué ? En plus du fruit (pomme verte ? OK !) il traîne un obsédant parfum de fruit à coque… je n’ai pas reconnu l’arachide tout de suite, mais, maintenant, c’est OK… Le California d’Alfa Siempre m’aura donné du fil à retordre… et… pourtant… je n’arrive pas à ne pas lui trouver de qualité… OK, strange but smooth ! Le California me plaît, OK, mais pas autant que des liquides vraiment américains d’Amérique… OK ?

— Set-up n° 2

Sur l’AIO, ce California reste confus, avec une prédominance « tabac » doux. Encore une fois, c’est de la vapeur produite que vient le plaisir des sens, plus que de la vape elle-même. Cette dernière est, malgré cela, bien plus satisfaisante avec son ratio 50/50. Les « tabacs », je trouve, apprécient souvent la compagnie des fruits à coque, qui leur donnent de la consistance. Ici, ça marche !

SAHARIAN

7. e-liquide-saharian-alfa-siempre-10ml-alfaliquid

Le Saharian est, pour moi, résolument un « tabac », soit. Là, tout me semble clair : ce qu’on appelle dans la vape un « tabac gourmand », sûr et certain ! « Tabac blond avec de légères notes de caramel, vanille, chocolat et fruits à coque », nous annonce E-Fumeur. Oui, mais les notes, par contre, ne sont pas si légères, mais bien plutôt carrément affirmées. Tabac, caramel, vanille, chocolat, noisettes… on a tout !

— Set-up n° 1

Ce qui est bien, avec un dripper, c’est que, quand un liquide est réussi, on comprend tout ! Le seul truc que je ne pige pas, c’est le nom : cet e-liquide ne m’évoque nullement le sahara… il me semble plus proche d’un bon gâteau francaoui que d’un makhrout ou d’une bahklava… Cela étant, mon dripper ne me cache rien de ce très bon « tabac gourmand ». Dans l’ordre d’apparition : 1. Tabac ; 2. Chocolat au lait ; 3. Caramel ; 4. Vanille ; 5. Noisettes. Sans forcer. L’équilibre est là, en plus ! Gourmands et gourmets, à vous de jouer ! Très facile et très agréable !

— Set-up n° 2

Assez bluffant ! l’AIO me donne carrément la même impression gustative que sur le dripper. Juste un micropoil moins précis, mais, avec la production suffisante de vapeur fournie : tout est là !

BROWN DIAMOND

8. e-liquide-brown-diamond-alfa-siempre-10ml-alfaliquid

Encore une fois, une description minimale : « Tabac blond/brun gourmand et épicé ». Je me dis d’abord que E-Fumeur ne va pas m’aider… Mais, en fait, c’est bien pour faire une revue que je suis là, non ? Et le boulot du testeur est bien de tester, non ? Si !

Pour que vous puissiez porter ou pas votre choix vers ce Brown Diamond, je peux dire que voilà encore un « blend de tabacs ». On le sent dès l’ouverture. Sa vape est complexe et odorante : on est, comme pour le FR-M, dans le champ du tabac à pipe. Le mélange, par contre, est plus fourni que celui de son collègue.

— Set-up n° 1

Le « tabac » qui nous arrive dans les quelques premières puffs est proche des anciens tabacs à rouler hollandais (Dr… ; Sams… ; etc.). C’est une bonne chose, qui pourra de prime abord rassurer les futurs ex-fumeurs. Mais, gare ! tout de suite derrière on perçoit une puissance étrange, qui transforme le Brown Diamond en une mixture à pipe. Du chocolat est présent mais se fait discret, idem pour des fruits à coque, lesquels tirent plus, à mon sens, vers l’arachide que vers la noisette. Après un chain-vape soutenu, il me reste une nette sensation en gorge d’un liquide alcoolique… pas désagréable, ma foi, mais, de là à y reconnaître un single malt, un bourbon ou autre il y a loin ! Il est très difficile de bien travailler les arômes d’alcools. Alfa Siempre s’en tire très correctement. Ce que mon dripper débusque le plus, au bout du compte, c’est vraiment la réussite du mélange initial de « tabacs », qui soutient le reste du liquide et le rend suffisamment sec pour en faire un allday.

— Set-up n° 2

Alors là, c’est super bizarre ! Mon ressenti est très différent. Avec ce set-up, c’est le chocolat le plus présent. Carrément devant ! après un petit chain-vape, je ressens la complexité, je retrouve le bon mélange des deux « tabacs ». C’est très bon à vaper sur ce genre de matos, mais, ici, l’arôme d’alcool n’est pas flagrant du tout. Il sert, selon moi, à équilibrer le tout.

MYTHIC EDEN

9. e-liquide-mystic-eden-alfa-siempre-10ml-alfaliquid

Tiens, tiens… voilà la première des deux nouvelles créations d’Alfaliquid, spécialement destinée à la gamme Alfa Siempre. À l’ouverture du flacon, un nez de fruit immédiat. Pour moi, je n’ai aucun doute, c’est de la poire-cannelle. Euuuh… tout faux apparemment, si on en croit la présentation d’E-Fumeur : « Tabac blond/brun, pomme, pain d’épices, caramel » Il faut en savoir plus… et la vape finit par m’éclairer.

— Set-up n° 1

Seul mon fidèle iGo L est à même de rendre un verdict. Laissons-le agir. Ouch ! un gros hit bien odorant et fruité à l’inhalation. Une bonne tenue assez épaisse en bouche, où se révèle bien le pain d’épices. À l’expiration, un petit piquant épicé agréable par le nez… et la persistance du fruit (pomme, poire, je ne sais toujours pas me décider) qui opère comme après avoir bu un jus. Mais alors, pour moi, pas de trace de « tabac »… bizarre bizarre ! Le passage par un petit chain-vape me fait penser que la base « tabac » est juste là pour soutenir l’ensemble, on la sent dans le nuage de vapeur. Ce blend « tabac blond/brun » doit être là pour faire catalyseur et harmoniser le Mythic Eden. Finalement, je me résous à dire que, vu le nom du liquide, ce fruit (d’ailleurs très bien dosé) ne peut être qu’une pomme, venue du célèbre et biblique verger ! Au bout du compte, l’équilibre est au rendez-vous. Si vous avez suivi l’ordre de cette dégustation marathon, vous serez, avec le Mythic Eden, prêts à vous lancer dans des e-liquides sans « tabac ». C’est là que vous allez pouvoir explorer des gammes encore plus travaillées, avec une quasi-infinité d’agencements, de maturations, de parfums, de densités…

— Set-up n° 2

Ici aussi, le premier arôme est le fruit… mais il est très vite rattrapé par une sensation pâtissière, où on perd un peu les épices dévoilées par le dripper. La douceur de ce liquide vient du caramel, très présent aussi. Un vrai gourmand, pour moi, le tabac n’apparaît pas plus que sur mon dripper. C’est quand même fort agréable à vaper sur l’eGo AIO.

AMBER SKY

10. e-liquide-amber-sky-alfa-siempre-10ml-alfaliquid

Voici venu le temps de conclure ce mégatest. Alfaliquid nous a concocté une nouvelle potion pour augmenter la gamme actualisée et modernisée Alfa Siempre. J’ouvre le dernier flacon de verre. Là encore, direct, un fruit, un peu de pâtisserie, un arôme d’alcool et… le « tabac »… aux abon-nez absents… À la vape, on est bien sur la description d’E-Fumeur :  « Tabac blond/brun, figue, rhum, cannelle », tabac excepté ou, plutôt, caché.

— Set-up n° 1

On retrouve le même phénomène que dans le précédent Mythic Eden : le « tabac », brun et blond mélangés, fait, à mon sens et à mes sensations, un boulot de base, d’harmonisation du reste des arômes. Les premières puffs laissent une impression d’alcool (rhum ?… ouais…) au niveau du nez. Il est là, je pense pour « alléger » des impressions de pâtisserie. La figue, du coup, et au contraire de l’ouverture du flacon où elle dominait, semble enrobée dans un gâteau. Vous voyez les Figolu ou les gâteaux secs bio à la figue dont j’ai oublié la marque ? Eh bien, c’est ça mon impression de vape. En résumé, un mélange très réussi, sec, goûteux, avec le « rhum » qui rehausse le tout. Encore un pas qui vous guidera en direction des liquides dits high end. Tout en sachant que les deux dernières créations (Mythic Eden et cet Amber Sky) n’en sont déjà pas si loin !

— Set-up n° 2

Sur ma petite AIO, eh bien cet Amber Sky se débrouille décidément bien. J’ai moins la sensation d’un biscuit sec, mais plutôt un excellent goût de pâtisserie chaude. Le rhum joue à peu près le même rôle, justement, que dans un gâteau. Pour moi, c’est un gourmand tout prêt à abandonner les « tabacs » !

ET ALORS ?

 

Oui, je confirme que l’ensemble de cette gamme, renouvelée et augmentée, comblera en tout premier lieu les nouveaux vapers. Mais cela risque bien de toucher des superpros… la gamme Alfa Siempre a été revue, corrigée et élaborée pour tous ! et aussi pour marcher sur tous les genres de matériels !

Les débutants auront, sur l’équivalent des deux set-up utilisés pour ce test (je rappelle : 1. un tube full méca +  un petit dripper et 2. Une eGo AIO) de quoi satisfaire leur sevrage avec goût et suffisamment de vapeur dans les deux cas.

Les anciens auront de quoi remplir leurs atos de la mort qui tue, leurs drippers philippins, leurs e-pipes de modeur, etc., et je gage qu’ils y trouveront leur compte !

Quitte à me répéter, aujourd’hui, le très bon matos existe. Ce matos est à la portée de toutes les bourses. Alfaliquid s’inscrit, ou plutôt se réinscrit, dans le mouvement des nuages, délibérément et en beauté, avec sa gamme Alfa Siempre !

À 5,40 euros le flacon, plus ou moins l’équivalent de deux paquets de clopes, je ne peux que vous conseiller de tester plusieurs de ces liquides, par exemple : un pur « tabac » comme FR-4 ou MALAWIA ; un fruité comme MYTHIC EDEN ou CALIFORNIA ; un gourmand comme AMBER SKY ou BROWN DIAMOND ;  enfin, le mentholé FR-MINT.

Il vous faudra être déterminés et patients pour lâcher la clope, c’est une certitude ! Mais, quand vous aurez assimilé ce que « tabac » veut dire chez les vapers, que ce que vous aimez, comme moi, c’est produire de la vapeur et, donc, que vous aurez vapé de l’Alfa Siempre, il est bien possible, maintenant qu’Alfaliquid a fait sa rrrévolución, que vous en gardiez longtemps l’un ou l’autre en réserve comme allday, même si vous êtes devenu un geek de la vape… et que vous avez été, grâce à cet alfadémarrage, entraînés vers des océans de liquides encore plus complexes !

La vape de ces liquides Alfa Siempre a été conçue pour tous. Aurait-elle plu au Che ? C’est une autre histoire !

 

IMG01547-20160418-1351-2

  Cliquez sur le cœur si vous aimez l'article
↓