Accus-Accus-Accus : des Ampères, des heures et des Watts

23 Juin 2014/
En savoir plus
2 0
Par :Ludo
2 0

Tout savoir sur les accus par Ludo

La dernière fois, nous avions parlé des chimies d’accus et de leurs spécificités. Mais ce n’est pas suffisant, pour choisir son modèle d’accu en toute connaissance de cause. Comment savoir lequel, à format et chimie donnée, va vous procurer la plus longue vape possible ?

J’en entends déjà se dire “attends, là : les mAh marqués sur l’étiquette, c’est fait pour ça, non ?”. Et bien… non. Selon l’utilisation que vous en ferez, un accu à 3400mAh pourra avoir en réserve 14% d’énergie en moins que dans un accu à 2500mAh, malgré un label qui annonce pourtant 36% d’énergie en plus.

Vous ne me croyez pas ? Jetons un œil à un tel exemple, à partir des données de Dampfakkus, dont je vous avais déjà parlé (et dont je rappelle qu’il reste très compréhensible passé au crible des traductions Google, pour les germanophobes) :

wh-efest-panaEn vert, un accu Panasonic NCR18650B de 3400mAh, et en violet, un accu Efest Purple de 2500mAh. A l’horizontale, les volts, au fur et à mesure que l’accu se décharge ; à la verticale, l’ensemble des Wh (j’y viens, j’y viens) produits au cours de la décharge. Pour obtenir ces données, les accus ont chacun été soumis à une intensité constante de décharge de 5A. Alors, ça, ça n’arrive jamais, en vape. En effet, puisque la loi d’Ohm nous dit que U=R*I, puisque notre tension baisse au fur et à mesure que l’accu se décharge, pour avoir une intensité constante de décharge, il faudrait que notre résistante diminue afin de vérifier cette relation. Or, nos résistances sont constantes…

Hein ? Pourquoi je vous montre ces données, alors ? Minute, minute. Imaginons qu’on a une résistance de 0,76ohm, et qu’on utilise notre accu de 4,2V (à plein) à 3,4V (rincé) sur un mod méca (pour simplifier ; je donne plus bas le détail pour un mod méca, et pour un électro). L’intensité en début d’accu est alors, toujours selon la loi d’Ohm, de ~5,5A (4,2V/0,76ohm~=5,5A), et en fin d’accu, de ~4,5A (3,4V/0,76ohm~=4,5). Et la moyenne de 5,5A et 4,5A est de… 5A ! Voilà, cette approximation nous permet de nous rapprocher d’un cas réel, à résistance constante, où l’intensité moyenne au cours de la décharge est de 5A. Et dans ce cas, on voit que l’Efest a fourni ~5,0Wh, alors que le Panasonic n’a fourni que 4,3Wh, soit 14% de moins. On voit d’ailleurs que la tension du Panasonic tombe très vite alors qu’il n’a encore presque pas produit de Wh.

Ah : c’est quoi, les Wh ? Ce sont des watts, multipliés par des heures ; des watt-heures. Or, 1Wh, c’est 3600Ws (des watt-secondes), puisqu’il y a 3600 secondes dans une heure. Et 1Ws, c’est égal à 1J (J pour joule), qui est une quantité d’énergie. Et l’énergie, c’est ce dont on a besoin pour faire quelque chose : par exemple, pour vaporiser tant de mL de jus en vapeur, il nous faudra une certaine quantité de joules. Voilà, en comparant l’ensemble des Wh produits par des accus d’un voltage à plein, jusqu’en voltage où on les considère rincés, on peut comparer combien de jus on va pouvoir vaper avec chacun d’eux !

Je vais donc maintenant vous donner un petit mode d’emploi sur comment procéder assez simplement, à partir des données de Dampfakkus :

commencez par estimer l’intensité moyenne à laquelle vous allez décharger vos accus (les I sont les intensités en Ampères, les U les tensions en Volts, le P la puissance et les R votre résistance en ohm) – en mode méca :
i-mécaou en mode électro :
i-electroavec dans les deux cas :
i-moyen

cliquez sur l’intensité qui s’en rapproche le plus parmi celles proposées (2A, 3A ou 5A ; parfois, pour certains modèles d’accus, certaines intensités n’ont pas été mesurées… tant pis : c’est comme ça ; c’est déjà super d’avoir autant de données accessibles) :
2a3a5a

notez la quantité de Wh produits dans le tableau, une fois l’accu descendu à la tension où vous (ou bien le circuit de votre mod électro) le considérez rincé :wh-produits

recommencez avec un deuxième accu que vous voulez comparer au premier, et même avec autant de modèles d’accus qu’il vous plaira (la base de données Dampfakkus est énorme ! ) :

rince-repeat

Et voilà : en comparant les Wh produits par chacun des accus, au long de ce que vous les considérez comme utilisables, à l’intensité moyenne à laquelle vous souhaitez les utiliser, vous venez d’estimer lequel aura la plus grande autonomie, et même d’environ combien ! Et oui : mettons que vous pouvez vaper ~4,5mL avec l’Efest Purple 2500mAh, de 4,2V jusque 3,4V (ça ne doit pas être loin – je vape ~5mL avec cet accu à 15W kickés, pour 4A de moyenne), puisque le Panasonic ne peut fournir dans les même conditions que 86% des Wh de l’Efest, vous ne pourrez vaper avec lui que ~3,9mL (86% de 4,5mL), alors que le “marketing” sur l’emballage “promettait” de pouvoir vaper ~6,1mL (3400/2500*4,5mL) ! Même si ce n’est qu’une estimation (puisqu’on a bidouillé ça à partir d’une intensité moyenne, alors qu’en réalité, c’est un peu plus compliqué que ce modèle), c’est tout de même pratique, non ?

Hop-hop-hop ! Attendez ! On a encore un truc bien intéressant à observer. J’ai basé mon exemple précédent sur les données fournies pour une charge constante de 5A. Mais que se passe-t-il pour chaque accu, en fonction d’une autre charge d’Ampères ? Compilons ceci dans un tableau :charge-2a-3a-5a

On voit donc que plus on tire fort d’Ampères, moins on pourra tirer de Wh avant que l’accu soit déchargé (les % représentent la perte de Wh par rapport à la charge constante de 2A). Première observation : pour chaque accu, c’est exactement comme à la course – si vous vous mettez à courir plus vite, vous pourrez courir moins loin. Deuxième chose, en lui demandant plus d’ampères, le Panasonic s’effondre bien plus vite que l’Efest !

Et ça, c’est aussi très intéressant. En effet, tous les accus ont une intensité maximale de décharge. Elle est souvent donnée en “C”, dans les docs d’accus : en gros, il faut multiplier les mAh par le C donné dans la doc, diviser par 1000, et on obtient le nombre d’Ampères qu’on peut tirer de l’accu en continu (ex : accu de 2500mAh à 8C, ça lui fait une intensité maximale de décharge de 8*2500/1000=20A). Mais on ne va pas se prendre la tête, Dampfakkus nous donne aussi généralement cette information (d’autant que les docs sont parfois douteuses, voire souvent… comme exemple, les mAh qui ne servent pas à grand chose) :intensité-max

Or une grosse intensité maximale de décharge traduit quelque chose : une faible résistance interne de l’accu. En effet, un accu a aussi une résistance ; faible, mais quand même. Or, plus on va demander à l’accu de sortir d’intensité, plus il va gâcher de puissance dans cette résistance interne :p_gâchée

Du coup, un accu fait pour supporter de très grosses intensités aura notamment été conçu pour avoir une faible résistance interne, afin d’éviter d’y gâcher trop d’énergie pour rien (à part faire chauffer l’accu). Regardons maintenant les intensités maximales de décharge en continu des deux accus de notre exemple :

  • Panasonic NCR18650B 3400mAh : 6,5A
  • Efest Purple 2500mAh : 20A (ça, c’est la vraie valeur : sur l’emballage, il est écrit 35A… ce qui est un mensonge… vivent les docs foireuses ! )

Ah ! Voilà, l’Efest a été conçu pour sortir environ trois fois plus d’intensité que le Panasonic. Et “comme par hasard”, il s’effondre beaucoup moins à intensité croissante.

Un petit mot, au passage, sur l’intensité maximale de décharge en continu : c’est l’intensité maximale à ne pas dépasser si on essaye de vider l’accu le plus fort possible sans jamais s’arrêter. Évidemment, ceci ne correspond pas à la manière dont on vape, puisqu’on ne sollicite généralement pas l’accu plus de quelques secondes. Techniquement, pour la vape, on peut monter plus haut que cette intensité maximale, sans qu’il arrive rien de grave. Le problème, c’est que pour savoir jusqu’où on peut monter, et pendant combien de temps, il faudrait avoir une documentation qui le précise… or c’est déjà rare de trouver les caractéristiques de base sans qu’elle soit enveloppées dans un monceau de n’importe quoi, alors, des informations plus détaillées … donc, faites gaffe à ce que vous faites (je ne dépasse personnellement pas cette intensité maximale de décharge en continu).

Pour conclure, vous devriez maintenant avoir tout en main pour comprendre pourquoi les mAh sont mensongers, et complètement inutiles ; et comment utiliser les Wh à la place, ainsi qu’où les trouver. D’ailleurs comment maximiser les mAh, pour faire du “marketing” qui brille et qui scintille ? C’est plutôt simple :

  • en les mesurant avec une charge d’Ampères bien plus faible que celle qu’on utilisera en pratique
  • en les mesurant jusqu’à ce que les Volts de l’accu soient bien plus bas qu’on ne les utilisera en pratique

Voilà : c’est comme ça que la branche “marketing” des fabricants fait pour sortir des chiffres aussi débiles… faites confiance aux Wh pour une intensité donnée, faites confiance à Dampfakkus. Au moins, là, vous saurez où vous allez 😉

Si vous ne commentez pas cet article, donnez au moins votre vote ;-) Merci
2 0
Comments

Cet article a 81 commentaires.

  • Vincent - Rang : Saphir 23 juin 2014 10 h 56 min Répondre

    Très très bon article.

    • Ludo - Rang : Diamant 23 juin 2014 14 h 12 min Répondre

      Merci Vincent :bye:

  • kougyo - Rang : Or clair 23 juin 2014 18 h 21 min Répondre

    Comme d’hab claire et surtout bien expliqué en détail ! Avec toi .. la vape devient facile à comprendre mathématiquement :D!!

    Bon’Vap’

    • Ludo - Rang : Diamant 23 juin 2014 18 h 32 min Répondre

      Merci Kougyo. Si tu as des idées de trucs à expliquer, pour des prochains articles, n’hésite pas 😉

      Par la suite, je compte faire un article sur les différentes pertes de patate qu’on peut avoir à gauche-à droite et comment les minimiser, un article sur le pourquoi du comment des spires qui se touchent dans les “micro-coils”, sans doute aussi des petits trucs techniques sur le DIY (pH, “speed-steeping”, …), mais je suis preneur d’idées :yes:

  • Le Capitaine - Rang : Diamant 23 juin 2014 20 h 33 min Répondre

    Salut Ludo,
    je pense à un article sur les Kanthal, Mesh et autre cable d’acier avec les histoires d’oxydation et du pourquoi du comment du chalumeau.
    Sinon cet article semble bien fait mais il faut éviter de le consulter durant l’apéro… :wacko:

    • Ludo - Rang : Diamant 23 juin 2014 21 h 12 min Répondre

      Pourquoi pas, mais je ne sais pas si ça vaut un article… ? Le Kanthal, pour simplifier, c’est juste que la montée en température le dilate légèrement, et que quand on le refroidit, ça se rétracte, en se reserrant autour de la forme qu’on lui a donnée pendant la chauffe… ce pourquoi il a alors tendance à garder cette forme.

      Pour les “mesh” et câbles, là, justement, je ne suis pas super chaud pour la chose : déjà, parce que je trouve que ça donne un sâle goût, et surtout parce que ça implique la formation d’une couche d’oxyde de chrome en surface, cet oxyde étant un isolant électrique (qui évite que ça parte en étincelles) mais étant surtout toxique 🙁

      Du coup, plutôt que de passiver les câbles et “mesh”, à choisir, je préfère les gainer (les gaines en silice, ça s’encrasse trop vite ; le coton, ça s’encrasse aussi très vite, mais au moins, ça ne coûte pas la peau des fesses, et ce n’est pas un bordel pas possible à enfiler sur l’inox)… enfin, le gros souci, c’est par contre que le “coil” chauffe le câble ou mesh, et oxyde salement le liquide en un rien de temps (c’est pour ça que j’ai abandonné le RSST, et plus généralement tout ce qui implique une mèche métallique – faut voir la gueule que ça donne aux liquides à base de macérats… ça en améliore d’ailleurs certains, m’enfin…).

      Du coup, le mesh, je ne m’en sers plus que sur le Taifun GS, pour venir “dripper” sur un parterre de coton, comme si c’était un ato “dripper” automatique. Je pensais d’ailleurs faire un article sur cet ato, un de ces quatre :yes:

  • Goulamas - Rang : Or foncé 23 juin 2014 20 h 39 min Répondre

    Très intéressant comme d’hab mais là j’ai une rude journée :whistle: . Je reviendrai lire ça à tête reposée, histoire de bien tout comprendre. 😉

  • Michel Argouet - Rang : Or foncé 23 juin 2014 20 h 55 min Répondre

    Pointu et instructif, chapeau Ludo. :good:
    C’est vrai que c’est la jungle coté accus, on raconte tout et n’importe quoi.

    Je tourne avec des Sony VTC4, les VTC5 arriveront bientot.
    La Malaisie ne veut plus expédier d’accus pour FT, y a eu blocage quelques semaines, mais mes accus sont quand même arrivés en France… à priori… Le tracking c’est aussi un peu comme le marketing. Ca raconte ce que ça veut :wacko:

  • Le Capitaine - Rang : Diamant 23 juin 2014 20 h 55 min Répondre

    La question que je me pose c’est est-ce que ces accus sont conçus uniquement pour la e-cig?
    je ne pense pas.
    Dans ce cas là, pour une autre utilisation comme un ordi portable ou autre matériel électronique qui utilise ces accus, les données constructeur sur les Mha sont pertinentes, non?

    • Ludo - Rang : Diamant 23 juin 2014 21 h 47 min Répondre

      Non, bien sûr. D’ailleurs, j’avais pu lire je ne sais plus où que ça rendait certains fabricants nerveux, qu’on utilise des accus en les vidant assez fort et en les rechargeant tous les jours, avec pour but de presque nous les mettre dans la bouche… Parce qu’en effet, selon leur chimie, ce n’est tout de même pas la meilleure des idées.

      Sinon, pour les ordis, smartphones et cie, c’est un peu plus compliqué… ou simple, selon comment on voit les choses : là, les batteries ont toutes des facteurs de forme propriétaires. Du coup, le choix de batterie est extrêmement limité (ceux qui ont des battoirs pour mains peuvent toujours choisir des grosses coques avec énorme batterie intégrée… j’y pense pour mon prochain, malgré les honnêtes 3 jours et demi d’autonomie moyenne sur mon Razr Maxx, grâce à Tasker)…

      Il faudrait avoir des tests de ces batteries sous différents ampérages, connaître leur chimie, leur résistance interne, etc, mais puisque l’énergie qu’elles peuvent fournir dépend de la vitesse à laquelle on la consomme, faut s’attendre à ce qu’un utilisateur frugal ne voit pas du tout la même différence entre deux modèles de batterie (et même entre deux modèles de téléphones à mAh différent) que n’en verrait un smartphoneux compulsif…

  • Michel Argouet - Rang : Or foncé 23 juin 2014 21 h 00 min Répondre

    J’oubliais… J’ai ce petit pense-bête pour savoir ou je vais… Vaguement :scratch:
    http://i.xomf.com/skjgm.jpg

    • Ludo - Rang : Diamant 23 juin 2014 21 h 55 min Répondre

      Le problème des pense-bêtes, c’est que ça peut devenir obsolète… Quand je réfléchis aux accus, je me limite à ceux qui contiennent du manganèse (pour la sécurité), et après, sur Dampfakkus :

      – je regarde tous les accus du facteur de forme qui m’intéresse (18650, 18500, …), chacun dans un onglet
      – je regarde les Wh qu’ils ont craché à l’intensité qui m’intéresse, jusqu’au voltage où je les considère rincés
      – je regarde la disponibilité des meilleurs :whistle:

      Là, je lorgne sévère sur les Tensai 18500 ( http://www.dampfakkus.de/akkutest.php?id=533 ), pour quand j’aurai mes box DNA30D (à double 18500 en parallèle), et même pour les pipes kickées auxquelles je pense pour après :heart:

  • Pascal MACARTY - Rang : Bronze foncé 24 juin 2014 8 h 10 min Répondre

    Bonjour,

    pourquoi avoir limité la valeur mini de tension à 3.4V, alors que des MODs électro récents permettent de configurer la limite de tension inférieur avant de couper l’utilisation (jusqu’à 2.5V)???

    Peut-être parce que si on descend, le Panasonic continue de fournir de l’énergie alors que l’Efest ne peut plus??? Et que donc le Panasonic repasse devant en termes de Wh fournis???

    http://www.dampfakkus.de/akkuvergleich.php?akku1=509&akku2=141&akku3=&akku4=&akku5=&akku6=&a=5

    • Ludo - Rang : Diamant 24 juin 2014 15 h 04 min Répondre

      Je n’ai rien limité du tout : j’ai juste pris ça en exemple, tout simplement parce que c’est ce que la plupart des gens expérimentent avec un électro. Avec un méca, de ce que je peux lire, la plupart des utilisateurs arrêtent même de tirer sur l’accu bien avant cette tension.

      Avec un électro ou un méca kické sur lequel rien n’a été fait pour optimiser les pertes (polissage des filetages et graissage au cuivre), il est déjà très classique d’avoir une chute de tension de ~0,3V – auxquels il faut encore rajouter la perte due au circuit de conversion lui même, ie ~10% de la puissance, soit à ~15W et ~5A encore ~0,3V, ce qui nous amène à ~2,8V disponibles en charge, alors qu’on a encore ~3,4V à vide. Et paf : ça correspond sensiblement à la tension en charge à laquelle un Kick V2 est par exemple donné pour abandonner (enfin, commencer à bégayer, ie faire du “stutter”, pour avertir l’utilisateur qu’on touche à la fin en ce qui le concerne).

      Maintenant, je ne connais pas tout le matos, et il y a sans doute des circuits qu’on peut régler pour descendre jusque 2,5V à vide (certainement pas la même chose que 2,5V en charge) – auquel cas, bien faire gaffe à la tension minimale de décharge de son accu (le Panasonic et l’Efest de l’article peuvent descendre à 2,5V à vide, pas à 2,5V en charge avec des pertes de l’ordre de celles habituelles, et ce n’est déjà pas le cas de tous les accus).

      Le but de cet article est déjà d’expliquer que les mAh correspondent à un cas bien particulier : la décharge maximale en tension (rarement atteignable, soit parce que le matos électro coupe avant, ou même parce que l’utilisateur méca considère qu’il n’y a de toute façon plus assez de jus), et à faible intensité – cas qui ne correspond généralement pas au cas auquel l’utilisateur est confronté. Le but de l’article est d’ailleurs surtout d’expliquer comment essayer d’estimer ce qu’un utilisateur, dans son cas particulier, pourra tirer d’un modèle d’accu 😉

  • Pascal MACARTY - Rang : Bronze foncé 24 juin 2014 8 h 17 min Répondre

    Et concernant les Efest donnés pour 35A alors qu’en réalité ils ne sont que de 20A, ce n’est pas une erreur de documentation, mais bien une volonté de tromper le client en lui annonçant une chiffre bien alléchant et se basant sur une caractéristique délimitée dans le temps pour l’affichée comme étant illimitée…

    En effet, vous dites (et je le sais également) que les accus peuvent sortir de plus hautes intensités sur quelques secondes, je pense que Efest a tiré parti de ces propriétés de l’accu concerné, a regardé ses caractéristiques complètes, y a vu un tableau indiquant par exemple qu’il pouvait supporter 35A sur 90s (par exemple), et a utilisé ce chiffre pour le courant de décharge maximum….

    A savoir que si on le coil de façon à le faire sortir 35A, et qu’une activation accidentelle et continue se produit (on va dire de quelques minutes), l’accu sera mort et inutilisable (avec risque de fuite de liquide) alors qu’un vrai accu de 35A aura supporté tranquillement…

    • Le Capitaine - Rang : Diamant 24 juin 2014 9 h 28 min Répondre

      Bonjour pascal. Tu m’as l’air cale aussi en physique d’après tes coms. Tu es physicien ? J’ai pas un bon souvenir de mes profs en 1er ni celui de thermodynamique en pharmacie. Mais ça peut être interressant dans le cas de ce blog. Merci

      • Pascal MACARTY - Rang : Bronze foncé 24 juin 2014 18 h 35 min

        Pour le “pédigrée”, j’ai un BTS en électronique et 1 année en école d’ingénieur “généraliste” (j’ai arrêté à la première année, mais validée, car j’avais envie de bosser!!!).

        Aujourd’hui, je n’exerce plus dans l’électronique, mais dans l’informatique, comme technicien de support niveau 2 et 3, développeur scripts et outils système (Windows et Linux), parfois développeur Web, etc…

        Bref, un peu touche à tout, et autodidacte dans de nombreux domaines, et surtout, quand j’apprends quelque chose, je le vérifie, me documente, et, quand c’est encore possible, j’interviens pour préciser, confirmer ou infirmer, prouver…

    • Ludo - Rang : Diamant 24 juin 2014 15 h 13 min Répondre

      Ou ai-je écrit que ce serait une bête erreur, pour l’intensité de décharge continue maximale ? Je crois quand même que “sur l’emballage, il est écrit 35A… ce qui est un mensonge” est plus que clair…

      De toute façon, pousser un accu jusque sa limite de décharge continue (ou même ponctuelle) est une mauvaise idée, ne serait-ce que parce qu’il peut y fournir beaucoup moins de quantité d’énergie ; ou même parce que ça réduit sa durée de vie (comme le décharger à fond-à fond, d’ailleurs) ; sans même s’aventurer sur le terrain des chimies douteuses (comme celle du Panasonic 3400mAh :whistle: ).

      • Pascal MACARTY - Rang : Bronze foncé 24 juin 2014 18 h 27 min

        Pas de souci, je ne faisais que préciser qu’il s’agissait plus d’une tromperie volontaire qu’une erreur de documentation (“vive les docs foireuses”)!!!
        Mais nous sommes d’accord sur ce point, Efest vend un accu en mentant sur ses réelles capacités, et si un utilisateur venait à utiliser le potentiel annoncé, et activait son switch de manière continue accidentellement, son accu serait au mieux inutilisable, au pire il sera brûlé par le fluide extrêmement chaud contenu dans l’accu…

      • Ludo - Rang : Diamant 24 juin 2014 18 h 52 min

        En même temps, en cas d’activation involontaire du “switch”, avec du Panasonic 3400mAh que tu dis utiliser à 0,18ohm… :whistle:

  • Ulrick - Rang : Argent clair 2 juillet 2014 16 h 36 min Répondre

    Bonjour,

    Tout d’abord je suis un futur débutant de la vape
    Je viens de commander du matos pour 105€ chez egovap et j’ai oublié, en tant que bon débutant, de prendre le chargeur pour mes spinner V2, j’ai envoyé un mail en esperant qu’ils fassent un geste Co de 5.50€, mais on verra..

    En parallèle, j’ai commandé un Vamo V5 via vapoplans, mais je suis totalement perdu sur les accus.
    J’ai bien compris les références : 2×18350 /1×18350/1×18650 battery (batteries sold separately)
    Mais c’est juste une jungle et je ne sais pas où lesquels acheter à bon prix

    Merci de votre aide

    PS : Ludo, tu peux me contacter en direct sans pb

    • Ludo - Rang : Diamant 2 juillet 2014 18 h 20 min Répondre

      Salut Ulrick et bienvenue (sur le navire et dans la vape :bye: ) !

      Alors, le Vamo, c’est un mod électro, donc moins risqué (explicitement : pas de danger de décharger les accus sous le seuil où il est presque impossible, et de toute façon dangereux, de les recharger). Moins risqué ne veut pour autant pas dire sans risque (cf mon autre article sur la chimie des accus : http://danyvape.com/accu-coucou-les-types-daccus/ ) : j’aurais plutôt tendance à te conseiller de l’hybride manganèse (ça peut dégazer comme tous les accus, mais normalement sans prendre feu, même si tout ça reste rare quand on fait attention), qui sont très bien en tout point.

      Evite de “stacker” deux 18350 (ie les mettre l’un sur l’autre), d’ailleurs : en cas de dégazage de celui du dessus, celui d’en-dessous va gêner l’évacuation, la pression va monter dans le tube, et un tube rendu plus étanche et sous pression d’un gaz acide…

      Mettons que tu vas te servir de ton Vamo à 12W (de ce que j’ai vu, il ne monte pas vraiment au-dessus, même si on lui demande – peut-être que c’est juste celui que j’avais :unsure: ) : de 4,2V à 3,4V (vers où le Vamo va abandonner), ça te fait une intensité moyenne d’environ 3A (bon, en pratique, sûrement un peu plus, en comptant les pertes du circuit).

      Dans ces conditions, en 18650, les Efest Purple 2500mAh – http://www.dampfakkus.de/akkutest.php?id=509 (et pas un autre modèle : cf mon “nota bene” sur l’autre article) et les Sony VTC5 2600mAh – http://www.dampfakkus.de/akkutest.php?id=523 sont de très bons choix, qui te donneront autonomie et chimie “sûre”, pus qu’avec le Panasonic 3400mAh dont j’ai parlé ici 😉

      Pour le chargeur (un chargeur de piles classiques ne fera pas l’affaire), le Cap’taine vient juste de poster un article sur un très bon modèle (il se fait aussi en version deux accus, si quatre emplacements te paraissait de trop) : http://danyvape.com/luc-effest-v4-chargeur-multifonctions/ 😉

      • Ulrick - Rang : Argent clair 2 juillet 2014 19 h 32 min

        En fait, pour le chargeur, je pensais partir sur le Nitecore D4 en passant par Fasttech et la promo vapoplans

        et je ne sais plus si c’est en MP sur le fofo ou en lisant le même fofo que l’on conseillait le stacké!!!

        Merci bcp

      • Ludo - Rang : Diamant 2 juillet 2014 19 h 47 min

        Le Nitecore est très bien aussi : c’est ce que j’avais avant et j’en étais très content 😉

        D’autant qu’avec le Vamo, tu as déjà un moyen de connaître la tension dans tes accus sans multimètre.

        Un bon point pour le Nitecore, d’ailleurs : ses ressorts pour s’adapter aux différentes tailles d’accu sont super doux (c’est le gros défaut du Luc : ressort ultra-durs).

      • Ludo - Rang : Diamant 2 juillet 2014 20 h 01 min

        Ah, et pour le “stacking”, honnêtement, même en sachant ce qu’on fait, c’est une idée plutôt dangereuse.

        A choisir, je préfère les mettre en parallèle : ça revient au même (doublage de la puissance disponible sans pousser l’accu dans ses retranchements pour l’intensité ; ce qui ferait s’effondrer son autonomie), mais au moins, ça permet d’éviter qu’un accu empêche l’autre de dégazer.

        Par contre en parallèle, là aussi, il y a un truc auquel faire gaffe (en plus de nécessiter un mod au format “box”) : toujours se servir de la même paire d’accu en même temps (s’il y en a un qui est plus fatigué, il va baisser plus vite en tension, et ça peut donner des choses bizarres et instables).

  • Ulrick - Rang : Argent clair 2 juillet 2014 19 h 37 min Répondre

    Je suppose que c’est cela pour les 18650 :
    http://www.lepetitvapoteur.com/accus/744-accu-efest-imr-18650-2500-ma-35-a-purple.html
    ou cela :
    http://www.egovap.com/batterie-accus-18350-18490-18500-18650-pour-mods/750-accu-imr-18650-purple-efest.html

    et ca fait mal au porte monnaie

    Et pour les 18350, pour avoir une config plus petite ???

    • Ludo - Rang : Diamant 2 juillet 2014 20 h 34 min Répondre

      Yep, ce sont ceux là, les Efest Purple 18650 26500mAh. Ce n’est pas donné, mais c’est à peu près le prix qu’il faut compter pour un bon 18650 (~10€). D’un autre côté, ça dure au moins un an en restant au top, alors que quand j’ai commencé à vaper, je crâmais ce prix en trois jours rien qu’en liquide (~8mL par jours… bon, je me suis calmé, je suis plus vers la moitié de cette quantité maintenant ; et en DIY, ça me revient à environ peau de balle, en comparaison :mail: ).

      Pour un 18350, c’est à toi de voir, mais attends-toi à une très grosse baisse d’autonomie, même avec des bons (genre Efest Purple ou AW, les deux en 700mAh). Ils font un peu plus de la moitié de la taille des 18650, mais en autonomie, attends-toi au quart des 18650 (du genre, tu ne vas même pas vaper 2mL de jus et paf, plus rien) 🙁

      Dans les 18500, il y aurait des choses intéressantes, en compromis, mais le Vamo n’a pas le tube pour, à ma connaissance :scratch:

      • Ludo - Rang : Diamant 2 juillet 2014 20 h 39 min

        Coquille : il faut lire “Efest Purple 18650 2500mAh”, et pas “26500mAh” :wacko:

      • Le Capitaine - Rang : Diamant 2 juillet 2014 20 h 54 min

        Hello,
        je viens d’acheter des purple 2500 et je trouve qu’elles se dechargent très vite par rapport au Samsung bleu 2900.
        Je suis assez déçu vu le buzz dessus…
        bon y a 400mh de plus mais ça veut rien dire y parait.
        Limite ma AW IMR 2000Mh semble mieux supporter ma vape… :wacko:

      • Ludo - Rang : Diamant 2 juillet 2014 21 h 09 min

        P’tain, c’est ‘achement bizarre, ça… Là, je pige vraiment pas :wacko: Même à faible puissance et en les rechargeant tôt, la différence devrait être flagrante…

        T’en a acheté plusieurs et ils te font tous ça, même après une bonne recharge ?

      • Ludo - Rang : Diamant 2 juillet 2014 21 h 18 min

        Re-coquille (décidément…) : je voulais dire “en les rechargeant tard”… tu les vides jusque combien, Cap’taine ?

      • Le Capitaine - Rang : Diamant 2 juillet 2014 22 h 27 min

        Oui c’est une impression mais je vais vraiment essayer ça en la mettant demain matin à 4,2V et voir à midi la tension après une matinée de vape.
        Je pense descendre à 3,5V alors qu’avec une bleue je devrais être à 3,7 voir 3,8V à cette heure.
        Je confirme demain.

      • Ludo - Rang : Diamant 2 juillet 2014 23 h 12 min

        Sinon, autre truc auquel je pensais : tu l’as toujours, ta grosse chute de tension de 0,8V sur l’ensemble “mod+accu”, dont tu parlais dans l’article sur le Tankometer ?

        Parce qu’une chute comme ça, ça s’explique par un surplus de résistance de ~0,3ohm sur cet ensemble :

        R_(mod+accu)=R_ato*(U_idéale/U_dropée-1)

        L’autre jour, je pensais à ton mod encrassé, pour expliquer ça, mais si ça venait des accus trop vieux, en passant à un Efest Purple 2500mAh, dont la résistance est autour de 0,01ohm (négligeable devant ta chute de tension)…

        Mettons que tu es toujours aux 1,1ohm dont tu parlais l’autre jour, sur ton ato. A tension identique, tu tirerais 27% d’intensité en plus (1.4/1.1~=1,27)… du coup, ça viderait en effet l’accu sensiblement plus vite…

        Bon, ce serait bizarre, vu que ça vaperait aussi nettement plus fort : ~8W ([4.2-0.8)^2/(1.1+0.3)~=8W) vs ~16W (4.2^2/1.1~=16W)…

        Mais y a vraiment un truc chelou : les Samsung qui durent plus longtemps que les Pana et les Efest… y a un truc qui ne colle pas… :wacko:

  • Ulrick - Rang : Argent clair 4 juillet 2014 16 h 19 min Répondre

    Ludo et les autres, faut il prendre des
    Efest IMR 18650 purple 2500mAh flat top battery
    ou
    Efest IMR 18650 purple 2500mAh button top battery
    Pour mon Vamo V5 et la suite si besoin

    Car elle sont réapprovisionées

    MERCI

    • Le Capitaine - Rang : Diamant 4 juillet 2014 16 h 26 min Répondre

      Je vote pour la 2ème solution!
      Mais comme j’ai pas de Vamo, ni ludo…

    • Ludo - Rang : Diamant 4 juillet 2014 16 h 29 min Répondre

      Je ne saurais pas te dire ce que valent les “button top” : je n’ai que les “flat tops”, et n’ai utilisé que des batteries “flat tops” dans le Vamo, sans aucun souci.

      Au pire de toute façon, une “flat top” se transforme en “button top” en lui mettant un petit aimant sur le pôle positif (il en existe justement de faits pour ça) – l’inverse, est impossible 😉

      • Le Capitaine - Rang : Diamant 4 juillet 2014 16 h 32 min

        ah desolé je croyais que tu n’avais pas de Vamo…
        mais je me demande ce que tu n’as pas en fait! :whistle:

      • Ludo - Rang : Diamant 4 juillet 2014 16 h 55 min

        Je n’en ai plus 😉 Je l’ai revendu au frère d’un pote, et prêté mon SVD au pote en question (chacun avec son Protank 3, et chacun avec deux Panasonic 3400mAh en “flat top”).

        Ce que je n’ai pas ? Mes Box DNA30D (elles avancent bien, ceci dit), des “drip-tips” super cools, et des pipes (je suis en train de griffoner un concept, parce que même si celles de Creavap et de Materia sont très belles, j’ai encore une autre idée en tête ; Tristan vient d’ailleurs de poster sur son blog des images de pipes à tige intégrée au bol, dont une en zébrano résolument splendide) :whistle: Et du meilleur matos pour surveiller les accus (je suis justement en train de zieuter ça). Et des arômes toujours plus forts (je viens d’en commander chez Vaping Zone).

        Ah : et des économies dans mon budget ? Non, ça, on verra plus tard. Faut quand même pas trop rêver :wacko:

  • Ulrick - Rang : Argent clair 4 juillet 2014 16 h 27 min Répondre

    Pour info :

    https://eu.nkon.nl/catalogsearch/result/?q=efest

    • Le Capitaine - Rang : Diamant 4 juillet 2014 16 h 33 min Répondre

      He, t’es obligé de cliquer ça si tu veux un accu :
      yes, I know these batteries can be dangerous
      Oui, surtout avec un chargeur Efest…. :whistle:

  • Ulrick - Rang : Argent clair 4 juillet 2014 16 h 39 min Répondre

    j’ai commandé un chargeur Nitecore D4 ;o)
    Tu m’avais dit que la 18350 ne valait pas le cout c’est cela sur un Vamo V5 ??
    je m’y perds

    • Ulrick - Rang : Argent clair 4 juillet 2014 16 h 41 min Répondre

      Ou alors j’en prend une de toute façon il ne semble qu’en rester qu’une, car 2 ca passe plus en commande pour les 18350 🙁
      Et prendre 3 18650 pour faire tourner (je parles des accus bien sur!!!)

      • Ulrick - Rang : Argent clair 4 juillet 2014 16 h 46 min

        JE CORRIGE :

        Ou alors j’en prend une de toute façon il ne semble n’en rester qu’une, car 2 ca passe plus en commande pour les 18350 🙁
        Et prendre 2 x 18650 pour faire tourner (je parles des accus bien sur!!!)

      • Ludo - Rang : Diamant 4 juillet 2014 16 h 56 min

        Oui, pour tester, une 18350, ça ne fait pas de mal – au moins, tu verras si la (très maigre) autonomie peut te suffire, fonction de ce dont tu as besoin, et à quand tu en réserves l’usage :yes:

  • Stéphane - Rang : Bronze foncé 1 septembre 2014 13 h 36 min Répondre

    Bonjour,

    Je me pose une question existencielle. Je fais partis de la categorie des vapoteurs qui se promenent avec des setups compact carevela et taifun (kit nano) en 18350 monte en kanthal 0.30 a 0.9 ohm. Je me disais que pour faire un max de nuage je pourrais passer avec du kanthal 0.40 histoire que la surface de chauffe soit plus grande et donc potentiellement plus de vapeur.
    J’utilise actuellement des aw IMR (j’ai mi les efests v2 au placard car pas assez de peche a mon gout).

    Ca va le faire a votre avis?

    • Le Capitaine - Rang : Diamant 1 septembre 2014 14 h 00 min Répondre

      Bonjour Stephane,
      c’est sur, mais quel intérêt?

      • Stéphane - Rang : Bronze foncé 1 septembre 2014 14 h 12 min

        C’est juste que ces dernieres semaines j’ai une sensation de “c’est bien mais ca pourrait etre mieux”… j’ai une vap qui me parait moins saturée qu’avant etc…
        Le mod est tout propre, le montage toujours le meme. Du coup je me disais que faire cette modification apporterais plus de punch….

        OU alors c’est peut-etre que mes accus sont en fin de vie (6 mois de vap quotidienne) et il serait peut-etre temps de passer au purple.

      • Le Capitaine - Rang : Diamant 1 septembre 2014 15 h 01 min

        Oui essaie de regarder de ce coté, 6 mois c’est beaucoup…
        Quand ça marche vaut mieux pas trop faire le malin à tout changer au risque de tout foirer!

      • Ludo - Rang : Diamant 1 septembre 2014 15 h 21 min

        Une vape qui te parait moins bien qu’avant, c’est peut-être aussi un mod encrassé (particulièrement sur les contacts et filetages). Ca diminue la conductivité, et introduit donc des pertes par effet Joule (en gros, c’est comme si tu avais des résistances parasites à ces endroits, et elles amputent une partie de la puissance).

        Commence peut-être par bien les nettoyer avec de l’alcool ménager (évite cet alcool là où c’est en contact avec liquide, ie dans la chambre – ils mettent des saloperies dangereuses dedans, pour éviter que les gens ne le boivent ; et si tu le fais quand même, rince plus qu’abondemment).

        Sinon, pour du plus péchu sur mod méca, faut ET augmenter la puissance (donc réduire la résistance) ET augmenter la surface du “coil” (pour répartir la puissance, sinon ta mèche n’arrivera pas à suivre). Sur méca, c’est plus délicat de trouver le compromis, puisque la puissance (donc la résistance) dépend de la surface… tu peux t’aider du calculateur de coefficient de chauffe de Bobby31, trouvé par Michel : http://danyvape.com/pour-ceux-du-fond-de-la-classe/

        Le but étant d’avoir un coefficient de chauffe sensiblement constant, quel que soit ton “setup” 😉 Ca peut quand même aussi être les accus qui fatiguent : des 18350, c’est léger, et au bout de 6 mois à les essorer quotidiennement… Sinon, l’habitude – on s’y fait bien, aux augmentations de puissance (mais là encore, gaffe aux 18350 : ils sont assez limités, quant à monter en intensité – beaucoup plus que les accus plus gros)…

  • Stéphane - Rang : Bronze foncé 1 septembre 2014 15 h 34 min Répondre

    Merci pour ces renseignements messieurs! Je vais mettre en pratique tout ca. Le Mod je pense pas… il sort de néttoyage complet. Donc soit je m’habitue soit les accus.
    J’aurais plutot tendance à voter pour les accus car quand je passe sur mon SVD à 15 W c’est vraiment mieux. Donc je vote :

    1 : Changement d’accus
    2 : Baisser la resistance à 0.75 – 0.80

  • Pascal - Rang : Saphir 6 novembre 2014 19 h 59 min Répondre

    J’ai reçu un mail du Petit Vapoteur. Ils font un retour produit sur l’accu Sony vtc5 en 18650 qui serait, après vérification, une contrefaçon. Et donc pourrait présenter un danger pour l’usager. Voilà, initiative appréciable qui relance le sujet de la contrefaçon et de l’achat à l’aveuglette de certains types de produits chinois. Comment s’en protéger ?

    • Le Capitaine - Rang : Diamant 7 novembre 2014 13 h 14 min Répondre

      Surtout que dans ce cas tu achètes chez un shop français et pas chez Pastèque !
      Ça craint cette histoire et si ça se trouve on a plein de contrefaçons chez soi sans le savoir…
      Au moins une chose est sur, ma femme n’est pas une contrefaçon et c’est déjà bien! lol

  • Cédric - Rang : Bronze clair 4 mars 2015 12 h 33 min Répondre

    bonjour

    Et pour la charge que conseillez vous ?

    J’ai des effest purple 18650 et mon chargeur me propose 3 modes de charge:
    0.25a 0.5a et 1a

    • Ludo - Rang : Diamant 4 mars 2015 16 h 09 min Répondre

      Ca dépend des Purple : les 2500 et 3100 peuvent respectivement être chargées jusqu’à 4A et 1,5A (donc même à 1A, ces deux-là, c’est bon).

      Les 2100mAh sont trop récents et il n’y a pas trop de données dessus sur Dampfakkus (quant à ce qui est marqué sur l’étiquette ou la fiche “technique”, ne pas trop faire confiance à Efest : ce sont des menteurs notoires – d’où la précaution de regarder chez Dampfakkus en ce qui les concerne).

      Après, plus tu les recharges fort, moins c’est bon pour leur “santé”… mais plus vite ils sont rechargés. J’ai de quoi faire le roulement en accus, donc ça ne me pose pas de problème de recharger mes 2500 à 0,5A : après, à toi de voir.

  • Cédric - Rang : Bronze clair 5 mars 2015 8 h 11 min Répondre

    Ce sont des 2500
    J’en ai 4 (histoire de faire le roulement sur ma couplor t8)
    Donc je chargerai en 0.25A

    • Vincent - Rang : Saphir 5 mars 2015 9 h 29 min Répondre

      Ce sont des Effest à capacité profonde, ce sont des Deep Purple !
      😀

      • Nesquick - Rang : Diamant 5 mars 2015 11 h 25 min

        Au top pour faire de la fumée sur l’eau, comme des étoiles de la route !

  • Sezni - Rang : Emeraude 25 juin 2015 18 h 17 min Répondre

    Bonsoir Ludo
    J’ai une question qui va certainement te paraitre débile
    accu avec ou sans téton , ça change quoi ?
    à part le fait de les insérer plus facilement
    et j’en ai encore une plus débile que la première , si je mets deux accus de marque différente mais qui ont les mêmes caractéristiques dans une box ( un samsung et un efest purple pour mon cas ) ; il y a des risques ? il y en aura un des deux qui se déchargera plus vite que l’autre ? (Sachant que l’efest est plus vieux de quelques mois )
    j’attends une dovpo GX 200 , montée en parrallèle , et je préfère ne pas faire de conneries ( je suis un destructeur de matériel de compétition :scratch: )

    • Ludo - Rang : Diamant 25 juin 2015 19 h 45 min Répondre

      Pourquoi débile ? Je suis de l’avis que le plus dangereux dans la vape, ce sont bien probablement les accus. Alors, autant se poser des questions. :yes:

      Pour bouton vs plat, du moment que c’est la même cellule, ça ne devrait rien changer (techniquement, le bouton rajoutera peut-être un poilou de résistance, mais de manière insignifiante). Maintenant, les meilleurs modèles sont généralement uniquement en plat, sans téton, sans modèle identique avec le téton. D’ailleurs, si tu as besoin d’un peu plus de longueur, un petit aimant néodyme permet de rajouter un téton là où il n’y en a pas 😉

      Par contre, deux accus de modèles différents, c’est à éviter. C’est d’ailleurs d’autant plus important en parallèle : dans ce cas, si les deux accus ne sont pas à la même tension (l’un se vide plus vide que l’autre, par exemple), celui à la plus haute tension va utiliser une partie de son jus à se décharger dans celui à la plus faible tension, pour forcer la batterie à être équilibrée, et ça va créer des problèmes (moins de patate dispo, instabilité de tension, etc, le tout pouvant abîmer les accus). En série, l’accu le plus chargé va travailler plus, et ça va aussi limiter la patate dispo.

      Bref, mélanger les accus, ça, évite. J’ajouterais même que si tu as un mod qui prend plusieurs accus, utilise toujours la même paire ensemble, et ne l’utilise que pour ça, pour qu’ils s’usent de manière similaire.

      • Sezni - Rang : Emeraude 25 juin 2015 20 h 05 min

        Merci Ludo
        J’ai commandé la DOVPO sur les conseils de Kessen
        Je cherche du matériel simple fiable et solide
        J’ai bousillé plein de trucs , sûrement de ma faute , peut être aussi de la faute du constructeur
        Maintenant j’en ai marre .
        Et je veux faire gaffe
        Je vais me contenter de ma DOVPO et de mon origen , je vais peut être en commander un second
        En tous cas merci pour tout
        Tes conseils sont toujours très précieux
        Le capitaine a réuni le gratin de la vape autour de lui

  • Nesquick - Rang : Diamant 26 juin 2015 9 h 17 min Répondre

    LO,

    Il m’est arrivé de rencontrer le phénomène sur mes boxes méca : perte de patate, sensation d’instabilité de l’alimentation. Un accu était à 4,1 volts, l’autre à 3,2 volts.

    Pourtant, je n’utilise que des paires achetées en même temps, jamais séparées pour alimenter autre chose.

    J’ai pensé à un problème de positionnement d’un des accus dans son slot réduisant le contact par rapport à l’autre. C’est probable sur la Alum Box dont j’ai refait les ressorts de pression comme j’ai pu, plus surprenant sur la Dimitri Box où les accus sont bloqués par des vis.

    En faisant bien attention au changements d’accus, le phénomène reste quand même assez rare.

    • Ludo - Rang : Diamant 26 juin 2015 15 h 56 min Répondre

      Si ce n’est arrivé qu’occasionnellement, un problème de contact, ne serait-ce que temporaire, est plus probable.

      Ou alors, une combinaison des deux : un connecteur avec plus de pertes que l’autre, et un accu perdant plus vite que l’autre. Dans ce cas, si on met l’accu fort sur le connecteur plus faible, ça peut équilibrer les choses et faire que les deux paires accu+connecteur se retrouvent vite à la même tension. Dans l’autre cas, ça peut exacerber le problème.

      Sinon, le chargeur qui s’est un peu chié dessus, et a mal rechargé un des accus, en omettant de le signaler ? Du coup, l’accu moins chargé va plus jouer le rôle de boulet qu’autre chose…

  • Nesquick - Rang : Diamant 1 juillet 2015 19 h 49 min Répondre

    @Ludo
    Je m’explique la perte d’efficacité de mes boxes méca par la corrosion galvanique…

    Cuivre contre aluminium pour le switch de la Alum Box, cuivre contre acier (pôle positif des accus) pour la Dimitri Box.

    J’ai trouvé l’idée sur le Net, il semble y avoir un classement de “noblesse” des métaux et alliages, le plus “noble” corrodant le moins “noble”.

    Ainsi, l’extrémité de cuivre du switch de la Alum Box oxyderait le contact négatif en aluminium, créant une zone isolante au fil du temps.

    Tout ça ne me paraît pas déconnant en théorie mais provient de sites indus traitant de raccordements haute tension de de problèmes de corrosion en milieu marin. Du lourd, quoi.

    Alors je me demande si mon interpolation aux boxes à vaper tient la route, s’il est possible d’observer ces types de corrosion électro-chimiques sur de petites surfaces, avec de relativement faibles ampérages…

    As-tu un avis sur la question ?

    • Ludo - Rang : Diamant 1 juillet 2015 23 h 12 min Répondre

      Comme tu le sais, la chimie n’est pas mon domaine de prédilection. De ce que je comprends, l’interaction entre les deux métaux, elle va surtout avoir lieu au travers de l’électrolyte assez foireux qu’est l’air, même si envoyer du courant va accélérer le truc.

      Le matériau avec le potentiel d’oxydoréduction le plus faible (ie le moins noble, dans le registre que tu as évoqué) va faire l’anode, et se faire bouffer préférentiellement (réduction en se dissolvant dans l’électrolyte), protégeant celui au potentiel d’oxydoréduction le plus élevé, ie la cathode (qui va se faire oxyder, ie récolter des cochonneries).

      Cuivre/aluminium : le cuivre va s’oxyder et l’aluminium va se faire bouffer. Cuivre/acier : le cuivre va s’oxyder et l’acier va se faire bouffer. Dans l’air, ça va être très ralenti, mais ça va se passer quand même, d’autant plus qu’il est humide, et d’autant plus que les matériaux seront proches. Pas moyen d’y couper… C’est par exemple ce qui se passe avec les anode sacrificielles, souvent en zinc, sur les bateaux, qui protègent l’hélice, voire la coque, en acier, en se faisant bouffer plus facilement.

      Mais surtout, même avec un seul matériau, celui-ci va s’oxyder au simple contact de l’air, parfois même très facilement, comme pour le cuivre. Même l’inox va se faire oxyder (l’avantage, c’est qu’il va se recouvrir d’une couche d’oxyde de chrome qui va protéger le reste du matériau). Même pas besoin d’aller chercher l’interaction galvanique entre deux métaux pour ça. Et en effet, les oxydes, ça conduit moins bien. C’est bien le problème, bien plus que l’interaction entre métaux (lente, comme l’air est un électrolyte foireux), de ce que je comprends…

      Et là, si tu veux retrouver la conductivité, faut retirer la couche d’oxyde, par exemple au Cape Cod (attention avec les métaux mous comme le cuivre : ça part vite). Oui, c’est destructif. Je sais : c’est vraiment trop inzuste… :unsure:

      Sinon, la graisse cuivrée : en recouvrant les parties faisant contact, ça va les protéger de l’oxydation à travers l’air… mais c’est salissant, et il faut la changer périodiquement, vu qu’elle-même s’oxyde facilement :unsure:

      • Nesquick - Rang : Diamant 2 juillet 2015 18 h 43 min

        Merci, Ludo !

        Pour la Dimitri Box, il suffit en effet de nettoyer les contacts en cuivre pour retrouver la patate et une décharge homogène des accus.

        Pour la Alum Box, scellée par son top en bois lourdement collé c’est une autre paire de manches puisqu’il faut tout démolir pour avoir accès aux entrailles de la bête puis retailler un top dans une planchette pour pouvoir la réutiliser.

        Le contact original cuivre/aluminium tient environ dix jours. Le cuivre/laiton que j’ai bricolé fonctionne depuis un mois environ mais donne actuellement des signes de faiblesse.

        Je pensais essayer un cuivre/cuivre mais si je t’ai bien compris, il y aura oxydation par l’air même avec des potentiels d’oxydoréduction identiques pour les deux contacts du switch et donc fatalement de nouveaux dysfonctionnements.

        Comme il n’y a pas d’espace pour loger un mosfet dans la box, je vais regarder du côté des switches “power amp”, il y en a un chez MondeVape.

        La leçon de tout ça est qu’il vaut mieux acheter une box méca démontable plutôt qu’un vague prototype pas fini et pas testé à la Alum Box !

      • Ludo - Rang : Diamant 2 juillet 2015 20 h 53 min

        Après, c’est à tester… les principes je vois à peu près, mais après, la chimie pratique, c’est moins mon truc.

        Le problème étant que l’air transporte de toute façon de quoi déclencher les réactions d’oxydation et de réduction : difficile d’y couper, c’est juste une question de temps… et avec le cuivre, en général, ça va vite. Même si n’utiliser qu’un seul type de matériau va sans doute amoindrir la chose.

        Ce que j’ai vu sur le Sirius SS II, c’est que le laiton à l’air libre (switch au pouce avec contact laiton/laiton), ça n’est pas longtemps au top non plus (10-15 jours max de mon expérience, mais vers chez moi, il est rare de descendre en-dessous de 70% d’humidité)…

        Faut pas non plus forcément psychoter sur les matériaux à top-conductivité : faut aussi penser qu’il y a l’entretien à se fader. Et en effet, là, l’accessibilité est reine. Pas vu les “switches” dont tu parles, sur MondeVape, par contre… Peut-être voir vers des “switches” plus industriels, prévus pour supporter de la puissance, et scellés pour la durabilité ?

        Sinon, c’est un des avantages de l’électro : la plupart des contacts peuvent être soudés (hors ato et accus), et le switch peut être une bête commande numérique, dont on se fout de la conductivité 😉

  • Nesquick - Rang : Diamant 2 juillet 2015 22 h 20 min Répondre

    Le switch de MondeVape est spécifié à 10 ampères, 120 watts… C’est le plus “costaud” que j’ai vu après moult recherches…

    Je pense essayer d’en monter un sur la Alum Box car de toute façon, je ne vais pas me fader deux heures de menuiserie pour refaire un top à chaque nettoyage du switch !

    Bon, il y aurait bien la solution d’en fabriquer en série avec une imprimante 3D mais niveau cochon-tirelire, ça tousse énormément.

    • Ludo - Rang : Diamant 2 juillet 2015 23 h 16 min Répondre

      Ah oui, les Fat Daddy Vapes. La marque a bonne presse sur les forums anglophones, notamment quant à leur 510, que certains ayant des soucis avec les Vaporshark utilisent en remplacement. Connait pas leur “switches”, mais les spécifications sont déjà un bon début.

  • Sezni - Rang : Emeraude 7 octobre 2015 18 h 05 min Répondre

    Bonsoir tout le monde

    J’ai ma question débile du soir .
    Est-ce normal qu’après certains temps , les accus quand ils sont chargés à fond , aient une tension qui diminue ?
    Au départ ils sont à 4.20V , maintenant ils sont plutôt à 4.16 et certains 4.12 .

    Je pensais juste qu’en vieillissant , ils se déchargaient plus vite , pas qu’ils ne pouvaient plus être chargés à fond .
    :unsure:

    • Nesquick - Rang : Diamant 7 octobre 2015 20 h 29 min Répondre

      Bonsoir Sezni,

      Yo, il me semble que c’est normal et que ce phénomène de baisse de tension indique justement que l’accu est rincé…

      Dans un accu, le pole négatif est constitué d’un corps capable de céder des électrons et le positif d’un corps capable d’en accepter. Le flux potentiel d’électrons pouvant aller du moins au plus est la tension aux bornes de l’accu mesurée en volts.

      Quand un chemin est fourni aux électrons, ils se précipitent du moins vers le plus pour rétablir l’équilibre, la tension baisse régulièrement, l’accu se décharge.

      À la recharge, on arrache des électrons au plus pour les rendre au moins afin de recréer le déséquilibre et le processus de décharge peut recommencer.

      Sauf qu’on en remet jamais autant sur le moins qu’il n’y en avait le coup d’avant et de ce fait, l’accu perd un peu de tension à chaque recharge. Peu au début puis de plus en plus, jusqu’à ce que ça devienne sensible. Et là, l’accu est fatigué, limite cuit.

      Oui, les électrons vont bien du moins vers le plus, en sens inverse du courant électrique qui est noté du plus vers le moins par convention. C’est la science, c’est logique.

      • Sezni - Rang : Emeraude 7 octobre 2015 20 h 41 min

        Merci le motard de tes explications :good:
        Mais alors , quand saurai je qu’ils sont définitivement HS ?
        à 4V pleine charge ?
        Deviendront ils dangereux en vieillissant ?

      • Nesquick - Rang : Diamant 7 octobre 2015 21 h 16 min

        Là, je sais pas trop… Comme je fais tourner une bonne brochette d’accus, je n’en ai pas encore de cuits.

        Mais c’est dangereux et imprévisible, ces bêtes-là et ça peut faire de sales dégâts.

        À mon avis, faut pas tenter le diable… Dès qu’ils n’ont plus entre 4,18 et 4,20 en sortie de chargeur, zou ! Dans le collecteur à piles usagées.

        Un bon accu coûte une dizaine d’euros, c’est moins cher qu’une prothèse de mâchoire inférieure, même en simple plastique.

  • Hanamodeur - Rang : Nouveau contributeur 2 décembre 2015 9 h 45 min Répondre

    Coucou les cocos !

    Avec tout ça, si je comprends bien, cela reviendrait à dire qu’il y a une résistance en Ohms ideal pour chacun de nos model d’accus’ ? (en admettant que l’on tourne sous mod’ meca) En plus du coefficient de chauffe du coil lui même.

    Y aurait il une relation (la moins savante possible bien sur héhé) pour calculer ce taux de résistance ? Comme ça l’accus pourrait déployer sa patate maximum, sans broncher tout au long de sa décharge ?

    PS. Pour la petite histoire j’ai moi même les deux types de pi-pile évoqués dans l’article et effectivement on se fiche bien de notre trogne sur les 3400mAh… Tout ca pour dire que je recharge celles ci alors qu’il me reste un bon tiers (si je me réfère au picto’ de mon DNA), parce qu’au delà les panasonics n’ont plus rien dans le ventre pour la résistance que j’ai installé.

    Merci par avance et au fait, dude tes articles sont vraiment ce qu’il y a de vraiment pertinent dans ce monde de vape 🙂

  • david - Rang : Bronze clair 2 janvier 2016 11 h 36 min Répondre

    le 28 .12.2015 j ai décidé d acheté un accu 18650 de marque efest j en avait déjà une et pas déçu donc je vais chez un magasin de cigarette électronique le vendeur me donne la même que j avais . j été en voiture mais a l arrêt je décide de vapoter avec mon mod ça fait 2 ans donc je suis pas novice je mais l accu dans mon mod neuf évidemment et la j ai ressentit une forte chaleur et un sifflement assez fort et la bang il a explosé dans la voiture j ai eu des dégâts dans la voiture et coup de chance ma main n a eu des des brulures superficiel . faite attention quand ça explose sait une véritable grenade a fragmentation on a retrouver des morceaux d accu dans le plafonnier et par chance j ai presque rien eu a part mon blouson qui a pris feu et ma main brulé les siéges de la voitures brulé par de l acide

    une question ? qui est responsable ? le vendeur ? ou la marque?

    • Le Capitaine - Rang : Diamant 2 janvier 2016 12 h 02 min Répondre

      Salut David,
      une question : ton mod etait un electro ou un meca?
      Tu vapotais en rechargeant par USB?
      Ca peut arriver comme avec toute batterie malheureusement…
      Le responsable est celui qui te la vendu, comme si tu achetais un truc à la FNAC mais il faut la preuve d’achat sinon c’est vers le constructeur.

  • david - Rang : Bronze clair 2 janvier 2016 11 h 38 min Répondre

    je laisse ce message pour que ça n arrive pas aux autres et surtout que ça sois plus grave

  • david - Rang : Bronze clair 2 janvier 2016 23 h 25 min Répondre

    bonsoir capitaine non j ai mis mon accus dedans fraichement sortit de l emballage du magasin . je prédise que sait un mod méca stingray .une chaleur incroyable dans ma main un sifflement et boummmmmmmmmmmmm ben ça fait peur crois moi et dans une voiture encore plus .

    donc je peux porté plainte contre qui ?

    le vendeur va faire marché son assurance il me la dit après passage de l expert évidemment mais si j ai pas gain de cause je porterai plainte sait sur

    • Le Capitaine - Rang : Diamant 2 janvier 2016 23 h 42 min Répondre

      Un mod meca est potentiellement dangereux s’il y a un court circuit.
      La faute de l’accu? du mod? du montage?
      On peut pas savoir…
      Porter plainte?
      Contre qui et pourquoi?
      Un accu ne degaze pas sans raison je pense mais nous ne sommes pas juriste, pose ta question sur un blog de juriste et je comprends que tu sois pas content.
      Merci de nous tenir au courant et de nous avoir prévenu.

  • david - Rang : Bronze clair 3 janvier 2016 9 h 45 min Répondre

    bonjour capitaine oui sait sur je suis pas content j ai plus de mod . mais écoute sur ces accu circule une drôle de rumeur comme coi il y a des contre façon d après le vendeur ce n ai pas une contre façon il les a directement a l usine . donc après cette histoire terminé j espère qu il me fera un geste commercial

  • Aza3179 - Rang : Nouveau contributeur 15 septembre 2017 8 h 20 min Répondre

    Interessant, une petite remarque cependant: En Français les bonnes dénominations sont Intensité/tension/puissance. En anglais c’est plus simple, Amperage/Voltage/Power. Là, vous utilisez un peu des deux… ce serait pas mal d’unifier les unités^^
    Sinon, c’est un bon article.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-)  :heart:  :rose:  :-)  :whistle:  :yes:  :cry:  :mail:  :-( 
:unsure:  ;-)